Pourquoi la crise n'affecte pas l'essor du New Space

 |  | 646 mots
Lecture 3 min.
Les acteurs du New Space espèrent ressortir renforcés de la crise.
PARIS AIR FORUM. Face à la filière historique du spatial, de nouveaux venus ont percé en quelques années. Ils s'appellent Anywaves, Exotrail, Unseenlabs, Loft Orbital ou Prométhée. À l'occasion du Paris Air Forum 2020, organisé par la Tribune, les acteurs du New Space ont montré qu'ils ne sont pas affaiblis par la crise économique et pourraient même en ressortir renforcés.

Quinze mois après avoir lancé son premier satellite en orbite, Unseenlabs a récidivé dans la nuit du 19 au 20 novembre dernier en envoyant dans deux satellites supplémentaires dans l'espace. Pour la société rennaise fondée en 2015, la crise est loin de porter un coup de frein à ses activités. "Notre marché de coeur est la surveillance maritime. Clairement, les activité illégales en mer ont augmenté pendant la crise. Le marché n'a pas changé et même nous observons une ouverture car dans un tel contexte, on revient aux fondamentaux : les enjeux de souveraineté, la pêche, les transports de marchandises..." fait remarquer Clément Galic, co-fondateur d'Unseenlabs.

Une quête de sens et d'outils transfrontaliers

Et il est loin d'être le seul à faire ce constat....

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :