Nexter trouve enfin un débouché à l'export pour son véhicule blindé Titus

 |   |  228  mots
Le contrat a été signé le 9 juillet entre le ministère tchèque de la Défense et la société Eldis (CSG Group), le partenaire de Nexter qui porte le contrat principal avec le ministère.
Le contrat a été signé le 9 juillet entre le ministère tchèque de la Défense et la société Eldis (CSG Group), le partenaire de Nexter qui porte le contrat principal avec le ministère. (Crédits : Nexter)
La République Tchèque s'est offert 62 véhicules blindés low-cost Titus de Nexter pour un montant évalué à un peu plus de 230 millions d'euros.

C'est une grande première pour Nexter. La République Tchèque s'est offert 62 véhicules blindés low-cost Titus pour un montant évalué à un peu plus de 230 millions d'euros. Le contrat a été signé le 9 juillet entre le ministère tchèque de la Défense et la société Eldis (CSG Group), le partenaire de Nexter qui porte le contrat principal avec le ministère. La filiale de CSG Group organisera aussi la production locale sous licence. Financé sur fonds propres par Nexter, le Titus est un véhicule blindé 6x6 low-cost de dernière génération, qui répond aux besoins des armées en véhicules d'appui, de soutien et de transport de troupes. Au-delà de la part du contrat qui lui revient (une cinquantaine de millions), Nexter s'est ouvert pour le TItus le marché européen et celui de l'OTAN.

La chaîne de mobilité du Titus a été développée en coopération avec le fournisseur tchèque Tatra Trucks. La commande du ministère tchèque de la Défense porte sur trois versions du Titus : poste de commandement, transmissions et poste de coordination des feux d'artillerie. Un kit Homeland Security est disponible, permettant de répondre plus spécifiquement aux besoins des forces de police et de sécurité. Nexter a d'ailleurs prêté un prototype au RAID.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/07/2019 à 9:36 :
Bon , se véhicule qui a sûrement de grande qualitées , n'est pas un véhicule de commande étatique .
Mais îls me semble importànt dè develloper dès prototype tous asimut ...
Dè tenir compte dès demandent militaire et dè l'expérience acquis sur les champs de bataille .
a écrit le 13/07/2019 à 1:51 :
"véhicules blindés low-cost"

Vous êtes sérieux? C'est quoi le problème, c'est du matériel français, donc low cost?
Vous avez comparé avec ce que proposent les américains et les allemands?!
Du même niveau que le famas obsolète remplacé par une pétoire américaine des années 60!

Changez de métier, ou apprenez vos dossiers!
Réponse de le 16/07/2019 à 20:58 :
Mon petit doigt me dit que c'est nexter qui vend ça en dessous en gamme par rapport au griffon, peut-être parce que que le Titus protège moins . Blindage alu vs blindage acier? Peut être. Et transmission moins onéreuse car moins routière. Ce sont des hypothèses.
a écrit le 12/07/2019 à 8:45 :
Pourquoi un moteur américain ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :