Thales va moderniser le métro de Londres pour 1 milliard d'euros

 |   |  907  mots
L'organisme public responsable des transports en commun de Londres (Transport for London) a confié à Thales la modernisation de quatre lignes du métro
L'organisme public responsable des transports en commun de Londres (Transport for London) a confié à Thales la modernisation de quatre lignes du métro
Le contrat de modernisation de quatre lignes du métro de Londres, qui porte sur le système de signalisation et de contrôle des trains, représente pour Thales environ 1 milliard d'euros.

L'organisme public responsable des transports en commun de Londres (Transport for London) a confié à Thales la modernisation de quatre lignes du métro dans le cadre d'un plan stratégique dont le budget total s'élève à 5,41 milliards de livres (7,7 milliards d'euros), comme l'avait annoncé La Tribune. Le contrat, qui porte sur le système de signalisation et de contrôle des trains, représente pour le groupe d'électronique 760 millions de livres sterling, soit environ 1 milliard d'euros. "Une fois ces travaux achevés, 60 % du métro londonien aura été modernisé à l'aide des technologies de signalisation Thales", a souligné le PDG de Thales, Patrice Caine, cité dans le communiqué publié ce lundi.

"La refonte de la signalisation affiche un coût au kilomètre comparable à celui de la modernisation réussie de la ligne Northern, a expliqué le groupe d'électronique. Ce coût est moitié moins élévé que celui de la rénovation des lignes Jubilee et Victoria, réalisée dans le cadre des accords de partenariat public-privé auxquels le maire de Londres a préféré mettre un terme il y a cinq ans", le contrat signé avec le canadien Bombardier.

<<<<<<<<Lire aussi : Pourquoi l'activité transport s'inscrit dans l'ADN de Thales>>>>>>>

1.100 emploi créés ou maintenus

Le budget global de 5,41 milliards de livres inclut la construction au Royaume-Uni de 191 rames de métro climatisées, comme celles déjà adoptées sur les lignes Metropolitan, Circle, District et Hammersmith & City. Il comprend également des améliorations destinées à optimiser ces nouveaux trains : nouvelles voies, plates-formes allongées, dépôts rénovés et bénéficiant de technologies de pointe pour une fiabilité ferroviaire optimale.

"Le rapport avantage-coût du programme de Transport for London devrait avoisiner 4,7 pour 1, c'est-à-dire que chaque livre sterling investie procurera à Londres un bénéfice économique de 4,7 livres",  a expliqué Thales. Notamment cette modernisation favorisera la création ou le maintien de 1.100 emplois et de 60 contrats d'apprentissage, à Londres et dans tout le Royaume-Uni.

Voyager plus rapidement

Cette nouvelle phase de travaux du Tube permettra à des millions d'usagers des lignes Circle, District, Metropolitan et Hammersmith & City, notamment la partie la plus ancienne, construite en 1863, "de voyager plus rapidement, sur des rames circulant de manière plus fiable et à des intervalles plus rapprochés", a précisé Thales. À l'issue du programme de modernisation, les rames se succéderont toutes les 2 minutes sur l'essentiel du réseau en centre-ville. À elles seules, ces quatre lignes transportent environ 1,3 million de passagers par jour.

"Cette modernisation transformera le quotidien de millions de voyageurs, qui profiteront d'un service plus fiable et d'une meilleure fréquence des rames, a estimé le directeur exécutif de London Underground, Nick Brown. Notre plan de livraison et notre échéancier sont clairs. Comme nous l'avons fait pour la Northern Line, nous maintiendrons le service pendant les travaux, nous continuerons de l'améliorer et de le fiabiliser jour après jour, en nous appuyant sur les progrès des dernières années qui ont permis d'atteindre un taux de retard historiquement bas sur notre réseau.

La modernisation de la signalisation des voies et des rames sur les lignes Victoria et Jubilee a permis d'atteindre des taux de fiabilité respectivement de 74 % et de 67 % depuis 2010-2011. Celle de la signalisation de la ligne Northern, la plus fréquentée du réseau et qui a été modernisée par Thales, a maintenant atteint des niveaux comparables de fiabilité.

Une modernisation pour absorber la hausse de la population de Londres

Cette modernisation augmentera les capacités "d'environ un tiers sur les quatre lignes prévues, ce qui est essentiel pour adapter le réseau métropolitain à la croissance démographique de la capitale britannique", a souligné le groupe d'électronique. Selon les estimations, la population londonienne va passer de 8,6 millions d'habitants aujourd'hui à 10 millions d'ici à 2030. Les travaux devraient commencer dans l'année et s'achever, pour l'essentiel, en 2022. Aux heures de pointe, dans le centre de Londres, jusqu'à 32 trains pourront se succéder en une heure, soit un train toutes les deux minutes, d'autres zones bénéficieront également d'une fréquence accrue.

D'ici à 2016, les passagers profiteront déjà de services améliorés sur ces quatre lignes. Transports for London prévoit notamment d'introduire de nouvelles rames climatisées. Parmi les autres améliorations, il y aura également un système de contrôle ferroviaire qui augmentera les capacités de la ligne Circle en 2021 et assurera ensuite une meilleure desserte aux heures de pointe. Les travaux s'achèveront en 2023 avec l'amélioration des fréquences de circulation sur la ligne Metropolitan, aux heures de pointe comme aux heures creuses.

Une prochaine tranche après 2020

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la modernisation déjà engagée ces dernières années sur d'autres lignes du métro londonien. Désormais, la ligne Victoria a une capacité allant jusqu'à 34 trains par heure et la ligne Jubilee jusqu'à 30 trains, soit des fréquences les plus élevées d'Europe. Depuis le début de l'année, la capacité de la ligne Northern a également augmenté avec 12.500 voyageurs supplémentaires par heure.

Une fois ces quatre lignes modernisées, London Underground s'attaquera aux lignes Piccadilly, Central, Bakerloo et Waterloo & City, en introduisant notamment de nouvelles rames et de nouveaux systèmes de contrôle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/08/2015 à 23:19 :
attention ,il faut signer un contrat en béton ,méfiance avec les rosbifs qui achètent beaucoup français en ce moment pour avoir un moyen de pression pour la sortie de l'UE , .....le chantage ,les perfides rosbifs n'ont aucun scrupule ,il faut être très prudent!
a écrit le 03/08/2015 à 15:37 :
C'est pas trop tot, il a vraiment besoin d'un grand coup de neuf, le tube!
a écrit le 03/08/2015 à 13:35 :
"60 % du métro londonien aura été modernisé " auront été modernisés ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :