Fournitures scolaires : polémique sur les achats par Internet

 |   |  423  mots
L'association Familles de France dénonce des prix relativement plus élevés sur Internet que dans les grandes surfaces et surtout le manque de visibilité des sites spécialisés.

C'est ce qu'on peut appeler un mauvais coup de publicité. Familles de France (FDF), l'association de consommateurs qui publie son enquête annuelle sur le prix de la rentrée scolaire, épingle les sites spécialisés dans la vente de fourniture scolaire. A l'heure où plusieurs parents choisissent cette option d'achat, FDF déconseille les courses sur des sites qualifiés de "mauvais plan" et contenant "des clauses abusives qui devraient faire fuir les consommateurs".

Pour en arriver à ces conclusions, FDF s'est constitué un panier de 46 produits de fournitures papetières et non-papetières. Elle s'est ensuite attelée à une comparaison des prix sur huit sites : A vos trousses, Top office, Cultura, Run art, Office dépôt, Bureau Rhône-Alpes, Fournitures bureau et Ma-papeterie. Une étude de l'évolution des prix entre 2008 et 2009 ainsi qu'une comparaison entre ces sites et les grandes surfaces a été effectuée.

Résultat : sur certains produits, comme les feuilles, les feutres, ou le stylo plume, la hausse des prix en un an varie de 1 à 97%. L'enquête révèle aussi que lorsque les enseignes ont baissé les prix, les sites ont augmenté les leurs. Ces derniers se révèlent donc de 20% à 72% plus chers selon les produits.

Autre point négatif selon l'association, les sites allient le manque de visibilité à des conditions de vente peu claires voir abusives. La navigation s'avère difficile sur des sites comme Fournitures de bureau où la "recherche d'articles reste laborieuse". Sur d'autre, comme Cultura, "il y a un manque évident d'information sur certains articles". Plus grave, certains sites flouent l'internaute avec des prix qui ne sont pas toujours affichés TTC (taxes comprises). "Fournitures de bureau annonce les prix en HT (hors taxes), Office dépôt indique les prix en rouge et gras en HT et, en petit et noir, en TTC".

Mais le pire, selon FDF, est que certains sites "contiennent des conditions générales de vente présumées abusives au sens du droit de la consommation". Le droit de rétractation est restreint, les délais de livraison sont donnés à titre indicatif, la garantie légale de conformité et des vices cachés est limitée. Devant cette situation, FDF n'hésite pas à monter au créneau pour intenter des actions en justice. Une action déjà effectuée à l'encontre du site Office dépôt.

Pour FDF, un seul conseil au consommateur : jouer la carte de la vigilance pour éviter les mauvaises surprises et ne pas hésiter à user de ses droits.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
RIEN n'EST ILLEGAL : il faut distinguer les sites destinés a des clients professionnels qui peuvent annoncer les prix en HT + TVA en vigueur avec des taux différents pour les fournitures et les livres par exemple -
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
PREVOIR DES FAILLITES DE SITES DE VENTES EN LIGNE l'obligation de fixer le delai de livraison precis lors de la commande avant paiement va obliger les ventes internet a bien cadre leurs conditions de transports et de livraison avec DES PORTS COUTEUX pour les petits envois -
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
justement je me suis fais avoir sur le site cultura , je suis vraiment d'accord avec FDF pour la poursuite des sites profitant de l'abus sur les gents parfois presser d'acheter les fournitures avec tout les affiches des prix bas et autres je remercie FDF de nous avoir avertit de ses abus et encore mieux si votre site apparait en rouge clignotant pour attirer l'oeil des internautes et encore merci FDF j'ai pris conscience

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :