Les consommateurs fument moins, les cigarettiers toussent

 |   |  308  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les performances financières de British American Tobacco (BAT) et de Japan Tobacco (JT) sont affectées par une baisse de la consommation de tabac. Leurs ventes baissent.

Les consommateurs ont de toute évidence réduit leur budget tabac. Pour son premier trimestre, le britannique British American Tobacco (BAT) a publié ce mercredi une baisse de 1% de ses ventes en volume à 168 milliards d'unités (-4% à périmètre comparable). "Nos clients paraissent clairement trouver les conditions économiques difficiles et les volumes vendus en ont souffert", constate dans un communiqué le directeur général Paul Adams.

BAT explique également que la mauvaise conjoncture économique et le chômage ajoutés aux taxes ont exercé "une pression continue sur le segment haut de gamme". Tandis que dans certains marchés européens, la clientèle s'approvisionne, selon les indications dont il dispose, via "les ventes illégales".

Les principales grandes marques de BAT ont tout de même progressé de 6% en volume et en part de marché. Mais les ventes de sa marque vedette Kent ont diminué de 12%. Cette baisse est particulièrement significative au Japon, en Russie et en Roumanie. En terme de perspectives, grâce à sa politique de prix, le groupe est confiant. Il confirme ses prévisions annuelles.

De son côté, Japan Tobacco (JT) a annoncé une hausse de 12,2% de son résultat net annuel qui atteint 138,4 milliards de yen (1,05 milliard d'euros) pour l'exercice 2009-10 en dépit d'un recul de ses ventes. Le fabricant a enregistré une baisse de 12% de son chiffre d'affaires qui est passé en un an de 6.832 à 6.135 milliards de yen (46,7 milliards d'euros). JT explique cette chute par l'introduction de nouvelles lois visant à limiter le tabagisme des mineurs. Son bénéfice d'exploitation est en baisse de 18,5% sur un an à 296,5 milliards de yens (2,26 milliards de yens).

Quant à son prochain exercice, il se présente mal. JT prévoit un nouveau repli de 2,5% de son chiffre d'affaires. Il anticipe également une baisse de 3,9% de son résultat net à 133 milliards de yen.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :