United Coffee relance la guerre des capsules de café

 |   |  316  mots
Copyright Reuters
Le producteur de café suisse compte lancer un système de machines et de capsules "expresso" à destination de la grande distribution. Objectif : permettre aux Carrefour, Lidl et autres Tesco de vendre leurs propres machines sous une marque distributeurs.

La guerre est relancée dans le monde des machines à café. Le producteur de café suisse United Coffee va lancer un système expresso Premium à capsule, destiné au marché de la grande distribution.

Objectif : permettre à ses clients distributeurs  européens (Tesco, Waitrose, Mercadona, Lidl, Carrefour) de faire leur entrée sur le marché des capsules, dont la croissance est estimée à 30 % par an selon le groupe. United Coffee leur proposera un système de machines et de capsules sous leur propre marque. Le groupe ambitionne de devenir à terme le principal fournisseur de capsules en Europe.

Le système permet d'obtenir un "café de très haute qualité" avec une sélection de onze grands crus différents, indique le groupe. De plus, "il permettra au consommateur de se réapprovisionner facilement en faisant ses courses". Entièrement automatiques, ces machines de conception suisse ont déjà été testées sur le marché helvétique. Ce système "espresso" est destiné aux clients de United Coffee aux Pays-Bas, en France, en Espagne, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Scandinavie.

"Actuellement, le marché des systèmes expresso Premium à capsule connaît une forte croissance tirée par une demande de qualité et de praticité. Nous sommes convaincus que le système à capsule de United Coffee qui répond à cette demande, marquera le marché de la distribution en Europe à travers notre important portefeuille de clients et fort de notre longue expérience dans le domaine du café", a commenté Per Harkjaer, PDG de United Coffee dans un communiqué.

La guerre des capsules de café fait rage depuis que le monopole historique de Nestlé, fondé sur un système fermé avec sa Nespresso, a été battu en brèche par des dosettes concurrentes, L'Or Espresso en avril 2010 et Ethical Coffee Company (ECC) pour la marque Casino en mai 2010. A l'automne dernier, la filiale de Nestlé conservait cependant encore 90% du marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :