Les boissons sans sucre seront épargnées par la taxe sur les sodas

 |   |  234  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La taxe sur les sodas, décidée par le gouvernement français dans le cadre de ses mesures de réduction des déficits publics, ne sera pas élargie aux boissons avec édulcorants, a déclaré mercredi le ministère du Budget. Pourtant, une taxe élargie engendrerait 370 millions d'euros de recettes en 2012, au lieu des 120 millions attendus.

La taxe sur les sodas ne sera pas élargie, rassure Bercy. Pourtant, le député UMP Bernard Reynès a annoncé dans un communiqué qu'il défendrait à l'Assemblée un amendement élargissant cette taxe à toutes les boissons au sucre comme aux édulcorants. L'élu des Bouches-du-Rhône fait état d'un accord en ce sens mardi avec la ministre du Budget, Valérie Pécresse, et le ministre de l'Agriculture et de l'alimentation, Bruno Le Maire.

Selon lui, cette taxe élargie engendrerait 370 millions d'euros de recettes en 2012 - au lieu des 120 millions attendus - et viserait à réduire les charges patronales des agriculteurs qui emploient moins de 20 salariés permanents. "Le gouvernement travaille sur une baisse du coût du travail pour les agriculteurs. Nous examinons l'idée poussée par le député Bernard Reynès d'une augmentation de la taxe, sans élargissement. La discussion est ouverte", a-t-on expliqué à Reuters au ministère du Budget.

Le Premier ministre, François Fillon, avait annoncé le 24 août l'instauration d'une taxe au 1er janvier 2012 sur le prix des boissons avec sucre ajouté, sans en préciser le montant. Les entreprise taxées par Bercy ont très mal accueilli cette nouvelle.

En revanche, le gouvernement envisagerait d'ores et déjà une augmentation de la future taxe. "On envisage une augmentation qui ne pourrait pas être supérieure au doublement", a précisé Valérie Pécresse.


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/10/2011 à 4:49 :
L'aspartame est un des pires poisons avec le glutamate qui contamine notre alimentation. La liste des effets de ce produit est épouvantable. On nous a bassiné avec le Mediator pendant plus d'1 an pour des soi-disant décès alors que ce produit (l'aspartame) en a des millions (de décès) à son actif. La santé public façon Gérard Bapt (PS) / Xavier Bertand (UMP)....
a écrit le 05/10/2011 à 22:32 :
Cette taxe a été vendu comme une taxe pour lutter contre l'obésité, il serait complètement stupide d'en mettre une sur les sodas sans sucres.
Réponse de le 06/10/2011 à 9:11 :
On n'est pas dupe, cette taxe est un impôt déguisé. Cela dit, ce n'est pas mon problème car j'achète en gros et j'ai droit à du genre 1+1 gratuit (Chez Carrefour de mon cartier).
a écrit le 05/10/2011 à 14:48 :
Autrement dit: la taxe passe à la trappe parce que les quelques industriels qui n'utilisaient pas l'aspartam vont dorénavant le faire :-) Un gouvernement de rigolos qui se confirme chaque jour :-)
Réponse de le 05/10/2011 à 15:50 :
"Jusqu'alors épargnés, le Coca Light, le Coca Zéro ou encore les eaux minérales et la bière sans alcool pourraient finalement être concernés".
a écrit le 05/10/2011 à 13:09 :
On l'a échappé bel.Merci le gouvernement.Maintenant j'apprécie la taxe sur mon soda.
a écrit le 05/10/2011 à 11:31 :
et l'aspartame??? quii est nefaste?? pfffff..On est tjrs dans l'à peu prés.. c'est la marque de nos dirigeants!!
a écrit le 05/10/2011 à 10:46 :
Cette taxe ne me dérange pas car Coca-Cola fait en ce moment les promos du genre "1 + 1 gratuit" ce qui revient à seulement 54 centimes d'euros le litre.
Réponse de le 05/10/2011 à 14:49 :
@ je n'ai que faire: et chacun voit midi à sa porte, n'est-ce pas :-)
a écrit le 05/10/2011 à 10:36 :
Ça permettra d'augmenter la taxe plus tard, selon le besoin.
Pourquoi ne pas augmenter également le sucre en poudre, en morceaux, sucre glace, ça irait dans la logique du discours gouvernemental. Taxer ce qui est "mauvais" pour la santé.
Également les gâteaux sucrés en boulangerie, etc...
Et aussi le sel (hypertension), le gras comme au Danemark.
Réponse de le 05/10/2011 à 14:50 :
@photo73: merci du conseil, mais c'est déjà à l'étude :-)
Réponse de le 05/10/2011 à 17:02 :
il faut taxer aussi tous les joggers :vitesse limitée a 6 km/h !! ils bouffent tout notre oxygène et dégage du CO2 !
a écrit le 05/10/2011 à 10:32 :
C'est sur qu'exclure les édulcorants est est une décision très logique lorsque lAspartme est de plus en plus controversée.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aspartame

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :