Le premier hamburger fait à partir de cellules souches sera prêt à l'automne

 |   |  408  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
Mark Post, médecin néerlandais, est en train de mettre au point un hamburger fait à partir de cellules souches. Coût de l'expérience : 250.000 euros.

Le Docteur Mark Post l'a dévoilé ce week-end à Vancouver (Canada). A la demande d'un riche donateur qui souhaite rester anonyme, il est en train de mettre au point un hamburger fait à partir de cellules souches bovines. Il devrait être prêt à l'automne. "Mon projet vise à créer de la viande à partir de n'importe quelles cellules souches en utilisant une technologie développée dans le champ médical depuis plus de vingt ans et qui arrive à maturité", a souligné ce médecin de formation, patron du département de physiologie de l'Université de Maastrichat ( Pays-Bas).

Pour ce premier hamburger , il a utilisé des cellules de muscles du squelette de bovins cultivés dans du sérum foetal de veau. "Les tissus produits ont exactement la même structure que les originaux", a assuré ce scientifique soulignant que la technologie était bien maîtrisée. "Nous allons présenter la preuve que cela est possible ce qui pourrait ouvrir la voie au début du développement de ce produit et à tous les processus pour en rendre la production plus efficace, ce qui est essentiel", a-t-il poursuivi. "La viande produite à partir des cellules souches doit ressembler exactement à celle que nous avons l'habitude de consommer autrement il sera impossible de convaincre les gens de renoncer à ce qu'ils connaissent", a relevé le Dr Post tout en disant "espérer réussir cela d'ici l'automne".
 

Un premier hamburger expérimental à 250.000 euros

Le coût pour produire ce premier hamburger "expérimental" se monte à 250.000 euros, a précisé ce chercheur ajoutant aussitôt que le second devrait être plus abordable à 200.000 euros. Mais, à en croire le Docteur Mark Post, le potentiel commercial de cet hamburger serait phénoménal. "La production de viande devrait doubler d'ici à 2050 pour répondre à la demande et mobilise déjà 70 % de nos terres agricoles", a estimé le docteur Post.

Il en irait de l'avenir de la planète. Le donateur de Docteur Mark Post est d'ailleurs motivé par des enjeux écologiques. Il souhaiterait "voir diminuer le nombre d'animaux de ferme abattus pour leur viande et réduire ainsi les émissions de gaz à effet de serre résultant de l'élevage". L'élevage contribue au réchauffement climatique avec les émissions de méthane, un gaz à effet de serre vingt fois plus puissant que le dioxyde de carbone (CO2) et compte pour 18 % du total. Le scientifique espère voire cette viande produite à grande échelle dans les 10 à 20 prochaines années 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/02/2012 à 22:16 :
S'il y a autant de différence entre la viande artificielle et un poulet de batterie qu'entre un poulet de batterie et un poulet de ferme, nous pourrons procéder à l'ablation des sens du goût et de l'odorat. Et nous pourrons supporter ce futur monde de merde, pour lequel il y a déjà bien trop de lobotomisés.
a écrit le 20/02/2012 à 18:14 :
Future viande folle ? Lamentable ! Mangez du soja et laissez les espaces à paître à la culture et il n'y aura pas de famine dans le monde et pas besoin de hamburgers à 250000 euro ! C'est écoeurant de lire des trucs pareils. Je ne becte plus de viande rouge depuis des années et m'en porte très bien. Pedro
a écrit le 20/02/2012 à 16:13 :
"plus abordable à 200.000 euros.". Tant que cela s'accompagne de mon cru du même prix, je n'y vois pas d'inconvénient. Hollandais et oignons de tulipe. Soit, première spéculation sur terre. De grands pionners..
a écrit le 20/02/2012 à 15:59 :
Déjà on n'a plus confiance dans ce que l'on mange mais alors là franchement ça me fait peur.
a écrit le 20/02/2012 à 14:47 :
est-ce que ce hambugger sera-t-il inscrit dans le livre Guiness des records de la bouffe la plus merdique qui soit ?
a écrit le 20/02/2012 à 14:42 :
Soleil vert de Kubrick n'est plus très loin
a écrit le 20/02/2012 à 14:24 :
Voilà de quoi faire chuter, à terme, le coût du kilo de protéines animales, pour répondre à la demande d'alimentation humaine en forte croissance, tout en libérant des superficies agricoles et, accessoirement, en réduisant la souffrance animale. Malthus et ses disciples modernes écologistes sont plus que jamais dans l'erreur. Notre époque est formidable et les années à venir seront passionnantes. Avec bientôt 10 milliards d'humains enfin sortis de la misère et réunis par internet, le potentiel de développement de l'humanité est fantastique, à un point que nous ne pouvons imaginer aujourd'hui.
Réponse de le 20/02/2012 à 17:06 :
Pffff!! N'importe quoi..... Vive la science qui nous tuera tous....
a écrit le 20/02/2012 à 13:57 :
Ca sera certifié hallal ou pas ?
a écrit le 20/02/2012 à 13:18 :
Manger moins de viande est certainement plus écologique que de produire un sous produit de viande..
a écrit le 20/02/2012 à 13:06 :
moi je suis végétarien.

Je n'ai pas de surpoids, pas de cholestérol, pas de glycémie, pas de.... et en plus les légumes, même bio, ça coûte moins cher que la viande...
Réponse de le 20/02/2012 à 16:32 :
Pas de glycémie ? Lol!
Réponse de le 20/02/2012 à 19:56 :
@Yoh : Pour votre information, Pas de glycémie dans le sang = pas d?excès de sucre dans le sang car source de diabète.
Réponse de le 22/02/2012 à 18:13 :
Dans ce cas c'est un abus de langage puisque la glycémie est la concentration du glucose dans le sang.
a écrit le 20/02/2012 à 13:05 :
Pourquoi simplement consommer moins de viande ?
a écrit le 20/02/2012 à 12:59 :
Et bien moi je suis bien content, au moins de saurais que je ne mange pas de la viande Halal dans mon burger.
a écrit le 20/02/2012 à 12:35 :
Est ce qu'il à prévu une version halal ?
a écrit le 20/02/2012 à 12:31 :
Heu... c'est décidé je fait un potager et je m'achète une poule.
a écrit le 20/02/2012 à 11:22 :
Une motivation écologique ? Et bien sûr, le tout dans un but absolument philanthropique, exactement comme les semenciers qui produisent des variétés OGM.
a écrit le 20/02/2012 à 10:27 :
Beurk..... Qu'est ce qu'on peut bouffer comme saloperies....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :