Whirlpool met les bouchées doubles en France

 |   |  553  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Le numéro un mondial de l'électroménager accorde 30% de moyens supplémentaires à sa filiale française. Whirlpool France va recruter 30 personnes, tripler ses investissements publicitaires et créer une équipe dédiée au e-commerce.

Whirlpool France tire son épingle du jeu. La filiale française du groupe américain, numéro un mondial de l?électroménager, a décroché une enveloppe d?investissement de 20 millions d?euros sur trois ans. Soit 30% de plus que sur le plan triennal précédent. « Ce plan d?investissement est le plus soutenus des plans accordés à Whirlpool France depuis les années 90 », souligne son PDG, Jean-Jacques Blanc.
Alors que le marché européen de l?électroménager est affaibli par les économies grecques, espagnole, italienne et portugaise, la filiale française se voit gratifier de moyens pour bons services rendus en 2011. Mieux que ses voisines, son activité a résisté.
L?an dernier, alors que les ventes d?électroménager sont restées stables en 2011 dans l?Hexagone, le chiffre d?affaires de Whirlpool France a reculé de 2%, à 448 millions d?euros. Sa rentabilité opérationnelle s?est contractée de 7%. «Mais, ce sont des résultats maîtrisés », fait valoir Jean-Jacques Blanc qui dirige Whirlpool en France depuis 2007. Il faut dire que, l?an dernier, le groupe de Benton Harbor (Michigan) a vu, lui, son bénéfice net s?effondrer de 36% et ses ventes mondiales progresser de 2% seulement, à 18,7 milliards de dollars. L?Américain a du composer avec la flambée des matières premières, le repli de la consommation en Europe et aux Etats-Unis et la modération des croissances en Amérique du Sud (+8% de ventes, après +26% en 2010) et en Asie (+3%, après +10% en 2010). Bref, la France s?est défendue. Alors, de ce côté-ci- de l?Atlantique, autant investir sur ses points forts, dont la France, explique in fine Jean-Jacques Blanc.
15% des ventes réalisées en ligne
La filiale tricolore devra être à la hauteur des espérances. Benton Harbor a mis la barre haut. Le siège projette des ventes en hausse de 5% cette année en France. Et, grâce à la vente de produits haut de gamme, son résultat opérationnel doit progresser de 10%. A cette fin, le groupe accorde à Whirlpool (10,6% de part de marché en France) d?augmenter de 15% ses effectifs au siège de Suresnes (220 personnes). Whirlpool embauchera 30 personnes pour renforcer ses équipes commerciales, son marketing et créer un département dédié au e-commerce (15% de son activité). « On ne peut plus ignorer ce circuit : en 2011, Whirlpool a vendu 2 millions de pièces en ligne, contre 150.000 en 2005 », explique Jean-Jacques-Blanc.
Kitchen Aid doit doubler ses ventes
La filiale française va aussi quasiment tripler son budget de communication et de marketing. Ses deux principales marques en bénéficieront. Pendant presque un mois, en avril, puis en septembre, Whirlpool vantera ses gammes de fours encastrabales à la télévision. Kitchen Aid, marque connue pour ses robots au design rétro que l'américain a déployé sur le gros électroménager, bénéficiera elle aussi d?une grosse enveloppe publicitaire. Objectif : doubler son chiffre d?affaires (3 millions d?euros en 2011) pour le « porter entre 10 et 15 d?ici à cinq ans ». « L?Europe est le plus difficile des marchés. La pression sur les prix y est considérable. En France, ils ont chuté de 10% en trois ans », rappelle Jean-Jacques Blanc, persuadé pour autant qu?il existe un salut dans le moyen et haut de gamme.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/03/2012 à 8:35 :
Quelle belle opération de Green washing (sans mauvais jeu de mot) une fois de plus de la part de la W Company!!

La plus belle opération marketing est sans doute de faire croire que Whirlpool embauche (30 personnes !!! ) alors qu'elle dégraisse son usine d'Amiens et son (et sans parler des autres usines) siège français (mais les départs à la retraite sans remplacement, c'est juste une manière différente de s'organiser non ? ...euh non c'est juste de l'exploitation ) depuis des années. Forcément à force de virer des gens, recruter redevient un minimum vital.
Whirlpool a vendu 2 milllions de pièces sans site de vente en ligne !? a moins que qu'il ne s'agisse d'accessoires ? Ou alors W s'appuie sur des sites indépendants qui évidemment (c'est bien connu) vende du haut de gamme. Bref après avoir surfé sur l'écolo-ethico-pseudo, Whirlpool sur la wave du 2.0 ... pointé

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :