Affaire Findus : Benoit Hamon craint d'autres cas, réunion de crise ce lundi

 |   |  700  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre délégué à la consommation réunit ce lundi l'ensemble de la filière viande en présence du ministre de l'agriculture. Benoit Hamon a déclaré dimanche craindre de nouveaux cas où la viande de boeuf aurait été remplacée par de la viande de cheval à l'insu du consommateur. Les fournisseurs français de la marque Findus mis en cause au Royaume-Uni accusent des abattoirs roumains de les avoir trompés sur l'origine de la viande. La Roumanie a ouvert une enquête, mais les représentants syndicaux accusent les entreprises françaises de se dérober de leurs responsabilités, voire d'être complices dans cette tromperie alimentaire.

L'affaire Findus devient un scandale sanitaire à échelle européenne, et qui n'a peut-être pas fini de faire parler d'elle. Le ministre délégué à la consommation, Benoît Hamon a convoqué une réunion de crise ce lundi soir à Bercy avec des représentants de l'ensemble des acteurs de la filière de la viande, en présence du ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll et celui délégué à l'agroalimentaire Guillaume Garot.

Le ministère de la consommation précise qu'il s'agira de "faire le point avec l'ensemble des acteurs de la filière agroalimentaire, de ce qui s'est passé et de pouvoir en tirer les premières leçons", alors que le scandale de la viande de cheval utilisée dans des produits surgelés censés contenir du b?uf continue à prendre de l'ampleur. Guillaume Garot a précisé que le ministère souhaite "faire un point sur la traçabilité des viandes et s'assurer du retrait de toutes les marchandises litigieuses" en présence des "représentants des producteurs, des transformateurs, de la grande distribution et des industries alimentaires".

Dans le Parisien Dimanche, Benoit Hamon avait indiqué s'attendre à de nouveaux cas similaires à l'affaire Findus. La marque de plats cuisinés surgelés est mise en cause au Royaume-Uni pour avoir commercialisé des plats de lasagnes pur b?uf, mais qui en fait seraient fabriqués à base de viande de cheval. Comigel, qui fournit la marque suédoise Findus, aurait d'autres clients d'après le ministre.

D'ores et déjà, six enseignes françaises auraient retiré du marché plusieurs produits susceptibles d'une telle substitution a annoncé dimanche la Fédération du commerce et de la distribution (FCD). Il s'agit des groupes Auchan Casino, Carrefour (marques Carrefour et Grand Jury), Cora, Monoprix et Picard. D'après le communiqué de la FCD, ces produits auraient été retirés en "du fait d'une non-conformité d'étiquetage quant à la nature de la viande". La chaîne de magasins surgelés Picard aurait ainsi procédé au retrait de produits de ses rayons tout comme les hypermarchés Carrefour.

L'Etat en cause?

Pour Benoît Hamon, les services de l'Etat ne sont pas en cause dans cette affaire. "Je ne peux pas mettre un fonctionnaire derrière chaque pain de viande", a-t-il déclaré. "Le système repose d'abord sur chaque acteur de transformation et chaque importateur, qui doivent faire les contrôles. Dans cette affaire, la faute a minima, c'est d'avoir réétiqueté la viande importée sans faire les contrôles suffisants", selon lui.

Pour le ministre, des premiers éléments d'une enquête administrative pourraient être dévoilés mercredi prochain. Il s'agit de savoir si Spanghero, une entreprise française sous-traitante de Comigel, connaissait les pratiques de son fournisseur roumain de viande accusé d'avoir changé la viande de b?uf par de la viande de cheval.

La Roumanie se défend

En Roumanie, les professionnels du secteur ont réagi aux accusations de Spanghero. D'après les représentants syndicaux, l'entreprise française était, au mieux, incompétente en n'effectuant aucun contrôle qualité, au pire, complice, s'il y avait bien une substitution des deux viandes.

"S'il n'a pas protesté lors de la réception en constatant que c'était du cheval et pas du boeuf, c'est que soit il était complice avec le producteur roumain, soit il a changé l'étiquette après", a affirmé Dragos Frumosu, président de la Fédération des syndicats de l'industrie alimentaire. Sorin Mineao, président d'une association patronale alimentaire, estime qu'il est "impossible de confondre b?uf et cheval" en raison "du goût, de la couleur et de la texture particulière" qui les distinguent.

Il n'en reste pas moins que le ministère roumain de l'Agriculture a toute de même décidé d'ouvrir une enquête à l'encontre de deux abattoirs roumains soupçonnés par les autorités françaises d'avoir trompé leur client sur la nature de cette viande.

Barthélémy Aguerre, président de Spanghero, a déclaré de son côté attendre les conclusions des enquêtes françaises et roumaines avant d'envisager d'éventuelles plaintes contre ses fournisseurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/02/2013 à 18:11 :
Si au moins ce problème pouvait amener les Pouvoirs Publics a rendre obligatoire la mention de l'origine de la viande, la plupart des producteurs européens seraient ravis.
Pour ma part, je n'achèterai pas de viande roumaine ou bulgare, plus de lapin chinois, ...
a écrit le 11/02/2013 à 17:59 :
Beaucoup de bruit pour rien, car; à priori, il n'y a pas de problème sanitaire. On peut comprendre que nos amis anglais détestent manger du cheval mais ils ne devraient pas en être malades pour autant. Par contre on peut s'interroger sur quelle sera l'intensité du bruit médiatique lorsqu'on découvrira qu'à la suite des moult enquêtes qui sont et vont être diligentées par les pouvoirs publics, des plats cuisinés intègrent sans que cela ne soit mentionné sur leur emballage de la viande de porc?
a écrit le 11/02/2013 à 15:50 :
arrêtait les conneries les anglais son fort pour fout la merde mais que de jeter donner tous au resto du c?ur et vous verrait si les gents ferons la fine bouches le cheval et aussi bon que le b?uf il i a eu tromperie mais exagérons rien des gents ne regarderait pas a cela et serait tres content de manger du cheval sa n arrive pas si souvent
a écrit le 11/02/2013 à 13:04 :
Il fait froid nous sommes gelez voire c on le nez bouché pour ne pas sentir la différence entre chien, b?uf,cheval? de la merde dans les yeux l'étiquette dit tout de la chimie nourricière enfin nous en avons plein la bouche de la qualité. Mais l'Europe par ses mesures de propreté,hygiène?etc a entraîné à la fermeture de nombreux petits producteurs. les gros peuvent toujours jouer de l'étiquette
a écrit le 11/02/2013 à 11:20 :
Comme après un cambriolage mettre « défense d?entrer » n?arrête que les gens de bonne foi, les mesures qui vont être prises rejoindront les promesses électorales : de la gesticulation médiatique.
La moralité fout le camp?La confiance se meurt. Voila le vrai problème à régler.
Couper la main droite à tout coupable démasqué serait-il plus efficace ?
a écrit le 11/02/2013 à 11:13 :
La viande de cheval est meilleure pour la santé que des restes de carcasse de boeuf gras à souhait (je serais Findus, j'apposerais d'ailleurs un autocollant fluo sur les boites pour en faire une édition limitée)... La marge d'au moins un des intermédiaires est bien meilleure que d'habitude (je ne dis pas que c'est Spanghero, meme s'ils ont déjà été impliqués dans un scandale du meme genre)... Pendant ce temps là, nos lumières politiques évitent les vrais sujets tels que le chomage et le logement. En conclusion : merci et bravo à Findus, Spanghero, et aux roumains !
a écrit le 11/02/2013 à 9:32 :
De vous à moi vaut peut-être mieux du cheval que de la vache CAR ce que les "professionnels"" appellent BOEUF c'est (en général) de la VIEILLE vache qui n'en peut plus d'avoir p.... du lait (bourré d'hormones et d'antibiotiques !) , c'est de la carne !!! On peut aimer ?!?!
a écrit le 11/02/2013 à 9:31 :
et les traders chypriotes hollandais ils encaissent mais ils n'y sont pour rien qu'importe le produit pourvu que ça rapporte!je croyais que les spéculations sans paiement c'etait terminé!
a écrit le 11/02/2013 à 9:22 :
L'enfumage politique continue. Certes la sécurité alimentaire n'zt pas une question anodine, mais n'y-a-t-il pas plus important, urgent et gênant ?
a écrit le 11/02/2013 à 9:19 :
Ien tout cas leurs foies gras sont en bonne partie chinois ...
a écrit le 11/02/2013 à 9:18 :
le triomphe de la cupidité !
a écrit le 11/02/2013 à 9:04 :
Si les professionnels appelent eux-mêmes ces viandes hachées "minerai", au contenu composite, et que d'un bout à l'autre de la filière tout un chacun se contente de lire des étiquettes tirées par des imprimantes, alors il faut se détourner pour de bon et définitivement de ces préparations industrielles. Faire soi-même ses lasagnes ou son hachis parmentier est à la portée du plus débutant des cuisiniers....
a écrit le 11/02/2013 à 8:58 :
En fait Spanghero a été racheté en 2009 par le groupe basque Lur Berri qui contrôle aussi Labeyrie (foies gras et saumons fumés). J'espère qu'ils achètent mieux leurs saumons que le boeuf ! Les frères Spanghero n'ont rien à voir dans cette sombre histoire...
Réponse de le 11/02/2013 à 9:35 :
Spanghero est la marque : ils ont vendu leur nom ! Surprise ???
Réponse de le 11/02/2013 à 11:24 :
oui ils ont gardé le nom pour faire "produit du terroir français". Une belle arnaque non ??
Réponse de le 11/02/2013 à 18:15 :
Il faut se rappeler qu'en son temps (il y a peut-être une trentaine d'années) Labeyrie mettait dans ses soi disant foi gras divers déchets malaxés (notamment de la plume de canard!) et fut lourdement condamné. Recommencerait-il à tricher?
a écrit le 11/02/2013 à 8:54 :
Nous avons avec cette affaire une chance historique pour contraindre le lobby de l'agro alimentaire à accepter de mettre exactement le lieu, non pas de la transformation de la viande, mais de l'élevage. Ce sera évidement une révolution dure pour les industriels et les produits régionaux mais la meilleure façon pour le consommateur de choisir le made in France alors qu'aujourd'hui on lui vend du fabriqué en France mais en masquant volontairement la provenance de la viande. Le ministre du redressement nous vente à longueur de journée qu'il faut acheter français et bien « chiche « Mr le ministre.
a écrit le 11/02/2013 à 8:36 :
Au plan nutritionnel la viande de cheval est supérieure à toutes les viandes rouges, boeuf compris. C'est la plus maigre (ou la moins rîche en graisse si vous préférez) et la plus rîche en protéines. Donc le consommateur est gagnant sur toute la ligne. Moralité : c'est une vraie aubaine. Foncez acheter les stocks avant qu'ils ne soient retirés de la vente............et en plus vous pourrez négocier les prix.
Réponse de le 11/02/2013 à 9:00 :
C'est la réponse la plus désarmante que j'ai entendu.Vous soutenez donc la tromperie par des arguments qui sont dignes des producteurs régionaux de charcuterie qui nous vendent aujourd'hui et cela depuis longtemps du "made in terroir" avec du porc venant de Roumanie et d'ailleurs.Cette Europe de tous les excès doit bien vous convenir !
Réponse de le 11/02/2013 à 9:42 :
Paul !!! Ce n'est pas"""Une aubaine """qui fait les lois et les règlements ! Il ne fait que Constater que ( Une fois n'est pas Coutume !!! Hélas ! ) ce coup-ci la tromperie (?) est à l'envers ....elle profite au client ! En qualité...il est gagnant !!! Avouez que l'on aimerait que cela soit Toujours le cas !!! Mais cela vous dérange peut-être personnellement ???
Réponse de le 11/02/2013 à 9:47 :
Mais je croyais que Findus était français ? Si ce n'est pas le cas eh bien voilà encore un cas d'école sur la fabrication à l'étranger avec un "mad in France" vérolé. Le meilleur moyen de n'être pas trompé : il faut les faire soi-même, ce n'est pas compliqué et c'est meilleur.
Chez moi je me ferais jeter si je servais des lasagnes déjà fabriqués.
a écrit le 11/02/2013 à 8:25 :
..et pourtant la viande de cheval est bien meilleure que le boeuf.
a écrit le 11/02/2013 à 8:20 :
Le vrai sujet ce n'est la viande cheval mais c'est le mensonge !
Mais la c'est foutu ! Tous le monde ment .. Je voyais hier à la. TV une émission qui montrait un nouveau business de site de rencontre pour chercher un ou une compagne pour tromper sa femme ou son mari !!!!
J'allucine mais je vous le dis
Fabius en est un excellent exemple comme beaucoup d'autres
LE MENSONGE
a écrit le 11/02/2013 à 8:00 :
tu parles charles ! fabius scandalisé .. il aime les chevaux , c'est louable mais pour le sang contaminé il n'avait pas la même attitude le bougre et , c'était beaucoup plus grave ( des gens sont morts ) l'europe est devenue une GROSSE ratatouille .. c'est bon ! mais qu'y a-t-il dedans ? cette tromperie existe depuis quand ? et la viande halal ? vite écartée pour la présidentièlle mais !! n'y a-t-il pas une faute masquée sur la DITE chose ?
a écrit le 11/02/2013 à 7:40 :
Je comprend maintenant pourquoi je court plus vite,alors qu'avant avec le boeuf je ramais .
a écrit le 11/02/2013 à 4:57 :
le boeuf roumain a été nationalisé français pour quitter le pays et s'est alors transformé en cheval. On dirait le récit des péripéties d'un acteur français.
la réglementation française a été imposée car il y avait des tromperies sur le territoire mais elle ne les supprime pas complètement car dans le domaine de la fraude l'imagination règne.
cette affaire montre que nous sommes tous des pigeons dans tous les domaines.
a écrit le 11/02/2013 à 2:17 :
La politique de traçabilité est bien évidemment un échec pour l'Etat qui montre une fois de plus son incurie, comme dans tous les domaines. C'est cher payé pour pas grand chose... quand on sait que ces messieurs ont la sécurité d'emploi pour semer la misère et le chômage... il serait temps de passer à une autre société, à commencer par l'intégrité et l'application du droit au travail.
Réponse de le 11/02/2013 à 13:57 :
En plus, vous voudriez des hommes politiques intègres, à mon avis c'est antinomique....
a écrit le 11/02/2013 à 0:53 :
ça traffique...
Réponse de le 14/04/2015 à 17:52 :
Pour une fois, des licenciements qui me font chaud au coeur... C'est dans la rubrique "Bien Fait !"
a écrit le 10/02/2013 à 22:46 :
le scandale et surtout sanitaire derrière cette affaire. La France a une réglementation sanitaire différente des autres pays, hors des entreprises agro alimentaires ont délocalisées en Roumanie l'abattage et ailleurs surement !!! Il y a pourtant des abattoires en France. Imaginer la réalité derrière cette affaire, si ils ont dupés la clientèle sur le type de viande que dire des règles sanitaires françaises, des lois sur le bien être animal (abattages) et sur la qualité... Manger français, nos agriculteurs bossent pour nous en priorité, pas pour les traders, pas pour les gros profiteurs qui spéculent à tord et à travers.
a écrit le 10/02/2013 à 22:09 :
pas SERIEUSE CETTE GRANDE MARQUE NATIONALE pas plus que les DISTRIBUTEURS .qui ne controlent pas ..comme il nous font CROIRE
a écrit le 10/02/2013 à 21:48 :
Point commun entre lasagnes et subprimes:
seulement quelques initiés connaissent la composition réelle, quand par excès de cupidité un scandale éclate cela ne sent jamais très bon
a écrit le 10/02/2013 à 20:46 :
De la viande dans de la viande !
Voilà un bel exemple de schizophrénie morale : les gens consomment de la viande, mais quand ils mangent sans le vouloir celle d'un animal qu'ils jugent particulier comme le cheval, ils crient au scandale... Cherchez l'erreur.

GO VEGAN.

Aucun animal ne doit nous servir de nourriture : ni les chevaux, ni les chiens, ni les chats, mais aussi ni les cochons, ni les poules, ni les moutons, ni les boeufs, etc.
Réponse de le 11/02/2013 à 9:50 :
Végane ! Vous soulevez là un problème de l'Avenir ! L'homme est-il un Carnivore ...il n'en a pas la mâchoire ni la dentition !
Réponse de le 11/02/2013 à 15:43 :
L'homme est a la base, ne l'oublions pas, omnivore. Nous avons besoin de viande dans notre alimentation c'est l'equilibre naturel. En rdvanche nous avons le droit de decider quelle viande nous voulons manger. C'est le fait d'avoir été dupés que nous n'apprfcions pas. Surtout que dans la culture anglaise, La viande chevalines n'est pas consommée.
a écrit le 10/02/2013 à 20:41 :
SI la viande était livrée hachée et surgelée, pas facile de se fier à l'aspect. A part vouloir faire un contrôle.
Une solution : corriger les étiquettes et mettre "Lasagne avec du b?uf" et non "au b?uf".
C'est étrange d'avoir une teneur en cheval qui varie selon les produits préparés (100%, 60%, ...). C'est donc pas un mélange calculé mais une évolution selon les arrivées... Pas très sérieux. B?uf + b?uf, ça passe, car homogène.
Réponse de le 11/02/2013 à 9:58 :
Cela fait bien longtemps que l'on a du saucisson ""pur porc"" mais que pour avoir du VRAI pur porc il doit être écrit 100 % pur porc !!! subtil, n'est-ce pas ??? Car sans cela un peu d'âne ou mulet ou x y z peut faire le poids !!! Par ailleurs (ET c'est bien plus sérieux ) la marque A B ou autre d'ailleurs permet de contenir 0,9 % de chimique ( pourquoi pas un peu d'arsenic !) ET être accepté comme BIO !!! C'est pas beau ça ????
a écrit le 10/02/2013 à 20:29 :
Comme dis leur publicité " HEUREUSEMENT IL Y A FINDUS" ..........cocasse !!!!!!!
a écrit le 10/02/2013 à 20:17 :
Faire une crise pour ça... me laisse rêveur...
Réponse de le 10/02/2013 à 21:58 :
@yves: les gens pour qui la malhonnêteté est un style de vie ne trouvent évidemment rien à redire à une embrouille de plus, les autres si :-)
Réponse de le 11/02/2013 à 10:02 :
Hé ! patrickb ! Si cela était le point final à ce """style de vie """ ,je vous comprendrais Mais y croyez-vous ??? Alors ?
a écrit le 10/02/2013 à 20:16 :
Qu'a donc fait Bruno LEMAIRE Ministre de l'argiculture UMP Nouveau Centre durant son séjour de divertissement dans les gouvernaillons Fillon ? Et bien c'est simple, Bruno LEMAIRE a été le premier soutient des TRADERS Bruxellois et Luxembourgeois de la barbaque et des productions alimentaires SUR LE DOS des français.
Réponse de le 10/02/2013 à 21:28 :
La France bénéfice plus de la PAC que les roumains. Dommage pour eux que la PAC ne subventionne pas le cheval.
Réponse de le 11/02/2013 à 10:11 :
Allonsdonc ...la France bénéficie de la PAC ?!?! qui sait ? bénéficie n'est peut-être pas le mot qui convient !!! Car .....c'est une partie (seulement !!! ) de notre pognon qui revient chez nous !!! Alors ....bénéficie ....bénéficie ??? c'est comme "" atmosphère....atmosphère "" ???
a écrit le 10/02/2013 à 20:15 :
Je veux manger du boeuf français et soutenir nos éleveurs qui crèvent. A quand une règlementation avec une VRAIE mention de l'origine. Aux consommateurs de faire leur choix ensuite. Et si cela continue il faut retourner à nos casseroles. Crions, hurlons que la poule aux oeufs d'or en a marre qu'on la méprise à ce point.
Réponse de le 10/02/2013 à 21:52 :
Les gens ne prennent plus le temps de cuisiner et achetent sans lire les étiquettes
Quand on fait pas soi meme on mange la tambouille des industriels beurk !!
Réponse de le 11/02/2013 à 10:19 :
ET on bouffe les déchets hachés menu puis recollés à la colle japonaise (paraît-il la meilleure ! celle qui mystifie le mieux !) sous forme de jambon ou autre ! Quel délice !!! Mais garanti avec respect de l'hygiène parfait !!! Même lorsque l'on égorge les bestiaux !!!Mais selon le """rite""" !!!
a écrit le 10/02/2013 à 19:59 :
Mr Bruno Lemaire vient de déclarer que nous devrions pouvoir connaitre la provenance des viandes sur les produits transformés, voila la solution, mais pourquoi ne l'a-t-il pas imposé lorsqu'il était ministre de l?agriculture. Si on pouvait avoir la provenance des produits on pourrait enfin soutenir la filière viande France mais les lobbys régionaux ne veulent pas que l'on apprenne par exemple que 80% de la charcuterie corse ne provient pas de l'ile mais d?importation.
a écrit le 10/02/2013 à 19:55 :
C'est pas si grave les anglais mange n importe quoi alors ils vont pas nous prendre la. Tête pour 2 bouches de cheval
Réponse de le 11/02/2013 à 10:22 :
ils nous avaient même refilé leurs ""vaches folles"" (vu à la télé !)
a écrit le 10/02/2013 à 19:55 :
Monsieur Hamon est donc au courant de beaucoup de choses. Ca rassure...
a écrit le 10/02/2013 à 19:21 :
c'est vraiment inquietant et scandaleux, si l'etat français laisse vendre une viande de cheval roumain à la place de la viande de boeuf français.
il n'est pas normal qu'on laisse le soin aux sociétées de distribution de faire les controles eux meme,alors que cela devrait etre du personnel des services veterinaires de l'etat.
comment avoir maintenant confiance en mes raviolis avec du soit disant boeuf français ou bien alors sur la provenance de la viande indiquée dans les restaurants.
et peut etre meme, que l'on n'a mangé du hamburger avec de la viande britannique , frappée d'embargo pendant une periode,sans le savoir.
il est temps de faire un grand menage dans la profession.
Réponse de le 10/02/2013 à 19:54 :
Très vrai, Néro. Ainsi, de façon mondiale, les sociétés ayant les moyens de contraindre tout dirigeant ont tout pouvoir. Mais croyez-vous que ce soit anormal vu notre acceptation..??
a écrit le 10/02/2013 à 18:37 :
Excellente conférence
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est
a écrit le 10/02/2013 à 18:33 :
sans doute cette viande était fournie par "TRICATEL" ! "L'Aile ou la Cuisse"
a écrit le 10/02/2013 à 18:21 :
La Roumanie est entrée dans la PAC en 2007. Cela fait beaucoup d'exploitations agricoles non mécanisées qui ferment. Comment valoriser le mieux la viande animale rouge selon les critères d'attribution des subventions de la PAC?
a écrit le 10/02/2013 à 16:43 :
ben tiens, il suffit de renvoyer la responsabilité sur les roumains.
Les roumains, ils sont comme les chinois. on leur demande de fournir de la merde pas chere, ils fournissent de la merde pas chere. Ils savent faire aussi de la qualité, mais il faut y mettre le prix (ce que ne veulent pas faire les nombreux intermédiaires de ce marché apparemment) you pay peanets you get monkeys...
Maintenant il faut se poser la question, pourquoi les nombreux intermédiaires n'ont pas repéré la fraude ? Pourquoi Findus a vendu cher de la viande bas de gamme ? Quand j?achète une marque, je m'attends a ce qu'il y ait des contrôle qualité derriere.
Les vrais mafieux dans l'histoire sont derrière de beaux bureaux en France, Luxembourg et Suede, pas dans les abbatoires en Roumanie. En prison et vite !
Réponse de le 10/02/2013 à 18:35 :
@lorenzo: tout à fait d'accord :-)
Réponse de le 10/02/2013 à 21:25 :
La viande de cheval n'est pas de la merde, et vous avez payé vos lasagne très bon marché. Il y a seulement erreur d'étiquetage et concurrence déloyale.
Réponse de le 11/02/2013 à 10:34 :
Vous avez raison ,Mr assurance , mais ce que dit lorenzo n'en demeuree pas moins la stricte vérité ! C'est une arnaque ET de chez Findus qui a acheté (en théorie ! ) du bas de gamme et vend du haut de gamme ...du Findus !!!
a écrit le 10/02/2013 à 15:53 :
@evhane Le moins qu'on puisse dire c'est que nos décideurs ne partagent pas vos suggestions de bon sens. Savez-vous que l'union européenne vient de décider la levée de l?interdiction d?importation de porcs américains vivants, moins d?un an après une décision identique sur le b?uf (quant on connaît les règles US en matière d'élevage...)? Après tout, il faut bien préparer le grand marché transatlantique, encore qualifié par les médias de fantasme complotiste il y a à peine quelques mois, qui vient de nous être très officiellement annoncé.
Réponse de le 11/02/2013 à 11:21 :
Oui mais sauf erreur de ma part, les étiquettes "Viande d'origine française" ou "Viande élévée en France" avec la traçabilité de l'éleveur existent encore, donc ils peuvent toujours essayer de nous vendre leur cochonerie (sorry pour le jeu de mot !) ..à nous de faire le tri...
Quant au problème du cheval, il me semble que le vrai problème vient du fait que les chevaux en question pourraient, selon certaines normes, être impropres à la consommation...
a écrit le 10/02/2013 à 15:24 :
Faut dire, que si il y avait eut de la viande de kangourou dans les lasagnes,l'on s'en serait vite aperçu à cause du comportement bizarre des gens....
a écrit le 10/02/2013 à 15:15 :
POURQUOI de la viande roumaine et pas française ???

scandale de la mafia Agroalimentaire qui s'en fou plein les poches ...... mangeons local, bio et surtout moins de viande .....

STOP à ces cruels élevages intensifs, bourré de médocs......

Cf le livre de Aymeric CARON "steak"

a écrit le 10/02/2013 à 14:55 :
Je ne vois pas ou est le probbleme, on a trouve de la m.erde dans de la bouffe industrielle de m.erde ?!
Puis une que fois l'on aura des problemes lies au surpoid, on ira ensuite se faire faire une petite ordonnance au Mediator ??!
Les clients de la grande distributions n'ont que ce qu'ils meritent, on leur fait gober n'importe quoi, puis ensuite ils jouent les vierges effarouchees !!!
La nourriture en supermarche est chere est de qualite nulle, mais c'est tellement pratique de pousser son petit chariot... et de le remplir avec ce qui se fait de pire sur la planete !
Et tout en replissant les poches des pires maffieux de l'economie mondiale .... Hahhh .. Madone ... regardez donc le film 99Fr (ou mieux, lisez le livre)

Quand l'on prepare sa nourriture, on sait en general ce qu'il y a dedans.
Faire des lasagnes prend moins de temps que d'aller les acheter.
Réponse de le 11/02/2013 à 9:04 :
bien vrai
a écrit le 10/02/2013 à 14:44 :
Nous avons évité pour l'instant la 3ème guerre mondiale jeudi dernier en raison d'un conflit entre le Japon et la Chine, le mur budgétaire tombe à la fin de ce mois, nous perdons 1200 emplois en France par jour, les impôts et taxes explosent et la principale information des médias, c'est l'intégration de viande de cheval dans des lasagnes. Je ne parviens pas à savoir si nous devenons aussi stupides que les américains qui font leur première de couverture avec la mort du chien d'une célébrité ou si vous avez des ordres du plus haut sommet de l'Etat ? On peut espérer la vérité ou c'est fichu ?
Réponse de le 11/02/2013 à 0:14 :
Bien d'accord.
Il serait peut être temps de passer à des informations moins futiles.
a écrit le 10/02/2013 à 14:43 :
Quand on vous disait que faire entrer la Roumanie dans l'UE, c'était faire entrer le cheval de Troie...
Réponse de le 10/02/2013 à 14:56 :
Ne vous inquietez pas, la caste de Barroso va bientot faire entre la Serbie, Croatie et Albanie dans l'UE ... Et oui, bienvenue aux traine-patins !
Réponse de le 10/02/2013 à 17:18 :
Moi je les faits moi meme les lasagnes mais c'est vrai que les gens n'ont plus le temps de rien ..si se planter devant un écran et biberon....
a écrit le 10/02/2013 à 14:38 :
C'est pratique d'avoir de très nombreux niveaux de sous-traitance. Chacun dit "C'est pas moi", mais à la fin de la chaîne, on n'entend plus rien, trop lointain.
Il faut attendre les résultats de l'enquête ! Soit commande de cheval pour baisser les coûts (par ex chevaux malades quasi gratuits) ou malversation.
Ce qui est étonnant est que dans certain lots, il y a 100% de cheval, d'autres 60 ou 30%. Il y a donc bien du b?uf dans le mélange. Peut-être deux sources (abattoirs) mélangées ?
Année du Serpent en Chine, attention aux lasagnes au serpent, ça risque d'arriver.
a écrit le 10/02/2013 à 14:29 :
Concurrence libre et non faussée qu'ils disaient...
a écrit le 10/02/2013 à 14:17 :
Et voilà, on cherche maintenant un bouc émissaire. Les responsables sont les donneurs d'ordre aussi bien en France, qu'en Angleterre ou ailleurs. C'est à eux de vérifier toutes les étapes de leur entreprise, mais tant qu'ils encaissent, ils ne disent rien et quand ça va mal...c'est pas eux !!! Il faut virer tout ce petit monde d'incompétents rapaces.
Réponse de le 11/02/2013 à 2:21 :
Tout à fait il existe des faucons qu'il faut surveiller, on a aussi les vrais faux médicaments et les vrais qui ne font rien... ça fait du boulot!
a écrit le 10/02/2013 à 14:16 :
Findus a appose son nom ,son logo: il est responsable entierement.
Quand vous achetez une voiture si la boite de vitesse est defectueuse ou vous adressez vous? au constructeur qui vous a vendu le vehicule et non au sous traitant X ou Y qui a fabrique ladite boite.Findus n'avait qu'a controle son circuit de production, Findus a pris de la monnaie et bien qu'il paye maintenant ! et pas des salades et des salades ! tu nous as baise et bien paye! C'est sur les Roumains sont sans scrupules et ils ont du etre tres tres grassement payes!!!! et les backchiches !!!!retrocommissions !
Réponse de le 10/02/2013 à 15:01 :
Ils ont dis clair et net: la viande qui venais du Roumanie etait du cheval, les francais ont demande ca...les papiers officiels onr ete enregistre comme ca...
a écrit le 10/02/2013 à 13:41 :
on apprend qu'une chaine de 5 a 6 intermédiaires (qui ont pris une marge au passage) sont intervenus dans cette affaire, il serait pas plus simple d'acheter directement à un producteur français ?
a écrit le 10/02/2013 à 13:30 :
Le Luxembourg se trouve encore au centre d'une affaire de traders voyous de la finance et de patrons industriels qui logent des filiales d'achats dans un paradis fiscal ...pour EVASION FISCALE en AMONT ces paradis fiscaux, il faut les erradiquer militairement, il faut raser les immeubles de traders en laissant 1 heure de préavis aux traders pour se livrer à la police.... CA C'EST SIMPLE
Réponse de le 10/02/2013 à 15:19 :
Oui exact ......la mafia agroalimentaire remplie nos assiettes...........
mangeons local bio et surtout moins de viande.....
Réponse de le 11/02/2013 à 10:47 :
Hé trader ....... Vous croyez que l'on pourrait enfin avoir le paradis (pas fiscal, celui-là !) Mais pour cela il faudrait qu'ils ne trouvent PLUS de ""complices""!!! De quoi vivraient alors TOUS ces gens à qui cela profite ??? L'assiette au beurre ...parait qu'elle a beaucoup d'amateurs !!! faut bien y mettre un peu de beurre et qui le mettra si magouille il n'y a plus ???
a écrit le 10/02/2013 à 13:10 :
Tant qu'on ne mange pas de proteines d'origine humaine....
Réponse de le 10/02/2013 à 13:30 :
En effet, un commentateur notant les circuits de distribution dans des paradis fiscaux espérait que nous n'allions pas être obligés de manger du Hallydays ou du Depardieu... Si quelqu'un trouve un jour un micro dans ses lasagnes...
a écrit le 10/02/2013 à 12:59 :
Et je ne vous explique pas les marques "distributeurs"... Il FAUT repénaliser le Droit des Affaires. Et pas seulement dans l'agro.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :