Plan anti-tabac : quelles sont les mesures dévoilées par Marisol Touraine ?

Paquets de cigarettes neutres et standardisés, cigarette électronique bientôt interdite dans la plupart des lieux publics.... Revue de détail des mesures du plan présenté jeudi par la ministre française de la Santé.
Les paquets de cigarettes auront désormais la même forme, la même taille, la même couleur et la même typographie.
Les paquets de cigarettes auront désormais la même forme, la même taille, la même couleur et la même typographie. (Crédits : Reuters)

Diminuer le nombre de fumeurs de 10% en 5 ans et parvenir à une génération de non fumeurs dans moins de 20 ans. Telle est une partie de l'objectif ambitieux avancé par la ministre française de la Santé Marisol Touraine, lors de la présentation du plan anti-tabac, jeudi 25 septembre à midi.

Une série de mesures qui devraient aggraver l'ire des industriels du tabac, déjà très remontés par la pré-annonce de la mise en place de paquets neutres, c'est-à-dire sans logo ou signe distinctif. La Tribune fait le point.

"Protéger les jeunes" et éviter l'arrivée de nouveaux fumeurs

  • Des paquets de cigarettes uniformisés et moins attractifs

La France va adopter les paquets de cigarettes neutres pour les rendre moins attractifs et interdire la cigarette électronique dans certains lieux publics. En outre, ils seront standardisés et auront désormais la même forme, la même taille, la même couleur et la même typographie. L'Australie était le seul pays à avoir pour l'instant mis en place une telle mesure.

  • Interdiction des cigarettes électroniques

À l'instar du tabac, la cigarette électronique sera définitivement interdite dans les lieux publics dès le 20 mai 2016. Deux exceptions subsisteront cependant: "les lieux de vente et les publications destinées aux professionnels de la vente du tabac et des cigarettes électroniques".

En outre, à partir de ce jeudi 25 septembre la publicité dédiée au "vapotage" sera encadrée avant d'être interdite à partir du 20 mai 2016.

  • Limitation de l'exposition des enfants

Pour "débanaliser" la consommation de cigarettes aux yeux des enfants, il sera désormais interdit de fumer dans les espaces publics de jeux pour enfants et dans les voitures transportant des mineurs de moins de 12 ans.

Pousser les fumeurs à arrêter la cigarette

  • Renforcement du rôle des médecins traitants

En outre, le rôle préventif du médecin traitant sera renforcé, a annoncé le ministère. Cela fera partie des "objectifs de santé publique" qui définissent la partie forfaitaire de leur rémunération.

  • Mieux rembourser ceux qui essaient d'arrêter

De plus, pour les jeunes de 20 à 30 ans, les bénéficiaires de la Couverture maladie universelle (CMU-C) et les patients atteints de cancer, le montant du forfait de sevrage tabagique passera de 50 à 150 euros par an.

  • Campagne publicitaire "choc"

Est également prévue une campagne publicitaire "choc" avec pour slogan "Le tabac tue un fumeur sur deux", diffusée à la télévision et à la radio, à des heures de grande écoute.

Lutte contre les lobbies et le commerce illicite

  • Création d'un fonds dédié aux actions de lutte

Enfin, le gouvernement souhaite mettre à contribution l'industrie du tabac pour financer un
fonds dédié aux actions contre le tabagisme. Parmi celles-ci, sont évoquées "les campagnes de sensibilisation, la prévention, l'aide au sevrage"...

  • Contrôles accrus sur le tabac vendu sur internet et en contrebande

Le gouvernement veut par ailleurs mobiliser les services des douanes et de la répression des fraudes pour lutter contre l'importation de produits du tabac achetés illicitement via internet. Sont également visés : la contrebande et la contrefaçon.

  • Rendre transparentes les activités des lobbies du tabac

Pour l'heure, un site Internet sur le modèle de transparence.santé.fr est à l'étude. L'idée est de rendre accessible l'ensemble des informations déclarées par les entreprises sur les liens d'intérêts avec des acteurs politiques ou publics.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 26/09/2014 à 7:02
Signaler
Il faut attaquer les cigarettier là où cela leur fait mal et là où cela fait mal à la sécu : au porte-monnaie. La sécu devrait porter plainte et demander des dizaines de milliards de dommages et intérêts pour le coût induit par les maladies liées au ...

à écrit le 25/09/2014 à 20:04
Signaler
plusieurs éléments : 1/ Les paquets neutres : c'est la relance des étuis à cigarettes.. c'est tout ! 2/ La contrebande : l'europe a obligé la France a accepter plus de cartouches de cigarettes venant d'un pays de l'UE et a les comptabiliser par per...

à écrit le 25/09/2014 à 19:48
Signaler
le tabac c'est l'avenir !! a angers dans l'usine de freins ou j'bosse on depense des milliers d'euros du benef pour construire des salles fumeurs , il y a un plan amiante et son "prejudice d'anxiété" mais etre en contact avec le tabac ne genere pas d...

à écrit le 25/09/2014 à 17:46
Signaler
ON SENT QUE LES PRÉ OCCUPATIONS DE NOS GOUVERNANTS SONT VRAIMENT ORIENTÉES VERS LE DEVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET LES RESTRICTIONS DES COÛTS DE L'ÉTAT. L'ENFUMEUR CONTINUE SON TRAVAIL INUTILE ET COUTEUX

à écrit le 25/09/2014 à 16:44
Signaler
quand vont ils nous "foutre" la paix et travailler serieusement les sujets vraiment IMPORTANTS? cordialement.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.