La justice indienne favorable à Nestlé dans l'affaire des nouilles "au plomb"

La Haute Cour de Bombay a émis un jugement favorable au géant suisse de l'alimentaire dans le dossier du retrait forcé des nouilles Maggi. Les marchés saluent cette décision, malgré des résultats décevants.
En dépit d'une première décision favorable au Suisse, le différends n'est pas réglé avec le gouvernement indien.
En dépit d'une première décision favorable au Suisse, le différends n'est pas réglé avec le gouvernement indien. (Crédits : reuters.com)

Si rien n'est réglé, c'est une première étape positive pour Nestlé dans l'affaire indienne des "nouilles au plomb". La Haute Cour de Bombay a émis un jugement favorable au géant suisse de l'alimentaire dans le dossier du retrait forcé de nouilles Maggi. La juridiction estime que les autorités sanitaires indiennes, représentées par la Food Safety and Standards Authority, avaient l'obligation de justifier leur interdiction, contre laquelle Nestlé avait interjeté l'appel.

De nouveaux tests sanitaires ordonnés

La Cour a également ordonné de nouveaux tests des nouilles incriminées dans certains laboratoires choisis par ses soins. Si ces tests sont favorables, Nestlé pourrait remettre en vente ses nouilles dans les étals indiens, ont affirmé des avocats engagés dans le dossier.

Nestlé avait retiré en juin des sachets de nouilles instantanées Maggi de la vente en Inde en raison d'un "environnement prêtant à confusion pour les consommateurs". La publication de tests pointait une quantité excessive de plomb dans ces produits. Le groupe alimentaire suisse a toujours contesté les conclusions des autorités sanitaires indiennes, affirmant que ses propres tests prouvaient que les nouilles étaient saines.

88,2 millions d'euros de dédommagements

Le scandale sanitaire présumé n'est pas terminé. Les avocats des autorités sanitaires comptent eux-mêmes faire appel du jugement de la Haute Cour dans les six semaines. Le dossier possède également un volet financier. Le gouvernement indien a porté plainte contre la filiale indienne de Nestlé, réclamant 6,4 milliards de roupies (88,2 millions d'euros) de dommages et intérêts pour le compte de consommateurs.

En dépit de ces tribulations, les marchés saluent cette décision judiciaire. L'action de Nestlé India gagne 2,4% en Bourse à Bombay tandis qu'à Zurich, le titre est en hausse de 2,2% à 73,80 francs suisses

Recul du chiffre d'affaires et des bénéfices

Si Nestlé a annoncé jeudi 13 août une croissance organique supérieure aux attentes et a confirmé son objectif annuel, à savoir une croissance de 5 %, les résultats du groupe publiés ce jeudi dénotent une baisse du chiffre d'affaires de 0,3 % à 42,84 milliards de francs suisses (39,38 milliards d'euros).  Le bénéfice net est également en recul de 2,5 % à 4,5 milliards de francs suisses, en dépit d'une croissance organique en hausse de 4,5 %.

(avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.