Le paquet de cigarettes 30 centimes plus cher en moyenne à partir d'aujourd'hui

 |   |  470  mots
Une hausse d'un euro est prévue en mars 2018, suivie d'augmentations de 50 centimes en avril 2019, novembre 2019 et avril 2020. La dernière hausse de la série, prévue pour novembre 2020, s'élèvera à 40 centimes.
Une hausse d'un euro est prévue en mars 2018, suivie d'augmentations de 50 centimes en avril 2019, novembre 2019 et avril 2020. La dernière hausse de la série, prévue pour novembre 2020, s'élèvera à 40 centimes. (Crédits : Statista*.)
Annoncée fin septembre par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, cette hausse constitue une première étape dans le projet du gouvernement d'aboutir à un paquet à dix euros en novembre 2020 dans le cadre de sa politique de lutte contre le tabagisme.

Après quatre années de stabilité, il repart à la hausse. Le prix des cigarettes en France a augmenté en moyenne de 30 centimes pour l'ensemble du marché ce lundi, les cigarettiers ayant répercuté la hausse des taxes. La dernière hausse significative des prix du tabac remontait à janvier 2014, date à laquelle le paquet de cigarettes avait augmenté d'environ 20 centimes.

Annoncée fin septembre par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, cette hausse constitue une première étape dans le projet du gouvernement d'aboutir à un paquet à dix euros en novembre 2020 dans le cadre de sa politique de lutte contre le tabagisme.

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018, adopté la semaine dernière à l'Assemblée , fixe les prochaines augmentations du prix du paquet de cigarettes. Une hausse d'un euro est prévue en mars 2018, suivie d'augmentations de 50 centimes en avril 2019, novembre 2019 et avril 2020. La dernière hausse de la série, prévue pour novembre 2020, s'élèvera à 40 centimes.

La lutte contre le tabagisme est "la première des priorités de santé publique", avaient indiqué les ministères de la Santé et des Comptes publics dans le dossier de presse de présentation du PLFSS fin septembre, rappelant que le tabac est responsable de 73.000 décès annuels en France, dont 45 000 par cancer

6,80 euros pour le paquet le moins cher

Pour l'heure, ce sont les paquets les moins chers qui ont été frappés par cette première hausse de la fiscalité. Le prix du paquet de Marlboro, le plus vendu, passe ainsi de 7 euros à 7,30 euros, le prix du paquet de Camel de 6,90 euros à 7,20 euros, celui de Lucky Strike de 6,50 euros à 6,80 euros, quand ceux de Winston ou de News passent chacun de 6,50 euros à 7 euros, selon un arrêté publié mercredi au Journal officiel par le ministère de l'Action et des Comptes publics. Tabac à rouler, cigarillos et cigares seront aussi concernés par cette hausse des prix, le gouvernement souhaitant notamment éviter des phénomènes de reports.

"On note quelques surprises: Philip Morris, la deuxième marque la plus vendue, ne passe que de 6,90 euros à 7 euros et la cigarette des buralistes, la LCB, de 6,60 euros à 6,80 euros", a commenté pour l'AFP une source du secteur, souhaitant garder l'anonymat.

Brian Dalton, responsable communication chez Seita, estime pour sa part dans uncommuniqué que "surtaxer les produits d'entrée de gamme de manière discriminatoire ne réduira pas le nombre de fumeurs en France car c'est le secteur premium qui est dominant et qui gagne des parts de marché".

En France, les fabricants de tabac, et non l'État, fixent les prix de vente aux consommateurs mais les taxes en représentent plus de 80%. Le tabac rapporte à l'État environ 14 milliards d'euros par an.

(avec AFP et Reuters)

[*Un graphique de notre partenaire Statista.]

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/11/2017 à 21:54 :
Il s'agit de faire payer ceux qui ne sont pas imposables au titre de l"IRPP et qui ne payeront bientôt plus la taxe d'habitation ; nos gredins de nouveaux élus ne seront évidemment pas touchés: leurs "indemnités" leur permettent de se mettre au cigare.
a écrit le 13/11/2017 à 20:16 :
Pourquoi ds ces cas là ne pas interdire les paquets de cigarettes et le tabac en général si vraiment c'était la santé qui les préoccupations ???
a écrit le 13/11/2017 à 20:11 :
La santé , la priorité !!! C'est vraiment de l'hypocrisie et de l'arnaque , pourquoi ne pas dire honnêtement que c'est la poule Aux Oeufs d'or pour ces bandits d'hommes et de femmes de l'état !!! Des criminels !!!
a écrit le 13/11/2017 à 20:10 :
La santé , la priorité !!! C'est vraiment de l'hypocrisie et de l'arnaque , pourquoi ne pas dire honnêtement que c'est la poule Aux Oeufs d'or pour ces bandits d'hommes et de femmes de l'état !!! Des criminels !!!
a écrit le 13/11/2017 à 20:09 :
La santé , la priorité !!! C'est vraiment de l'hypocrisie et de l'arnaque , pourquoi ne pas dire honnêtement que c'est la poule Aux Oeufs d'or pour ces bandits d'hommes et de femmes de l'état !!! Des criminels !!!
a écrit le 13/11/2017 à 20:08 :
La santé , la priorité !!! C'est vraiment de l'hypocrisie et de l'arnaque , pourquoi ne pas dire honnêtement que c'est la poule Aux Oeufs d'or pour ces bandits d'hommes et de femmes de l'état !!! Des criminels !!!
a écrit le 13/11/2017 à 9:16 :
"cette hausse constitue une première étape dans le projet du gouvernement d'aboutir à un paquet à dix euros en novembre 2020 dans le cadre de sa politique de lutte contre le tabagisme"

Mon dieu mon dieu mon dieu, quelle ambition ! Quelle idée originale ! On se demande vraiment comment ils font pour trouver tout ça...
Réponse de le 13/11/2017 à 17:08 :
Il faudrait aussi doubler le prix des cigars parce que les cigarettes sont achetées par les plus pauvres. Autrement dit, les néolibéraux sont encore favorisés.
Réponse de le 15/11/2017 à 10:34 :
BIen entendu patrik larico votre trollage est ignalé.
a écrit le 13/11/2017 à 9:16 :
.... une goutte d'or de plus a l'insondable hypocritie du gouvernement :il n'y a jamais discordance entre les partis sur le racket institutionnel : fumeurs , automobilistes , propriétaires , retraités ......... !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :