Pour avoir de la dinde à Noël, Londres assouplit les règles sanitaires pour les 5.500 saisonniers de l'aviculture

 |  | 336 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : © Eliana Aponte / Reuters)
Chaque année, environ 5.500 saisonniers viennent travailler dans les élevages d'Angleterre durant la période festive, notamment pour l'abattage des dindes, un travail hautement qualifié. Alors que les voyageurs arrivant de pays fortement touchés par la pandémie sont soumis à une quarantaine de 14 jours à leur arrivée au Royaume-Uni, les travailleurs saisonniers employés par des élevages de volaille peuvent directement se mettre à la tâche depuis mardi.

Les Britanniques auront-ils de la dinde à Noël malgré le nouveau coronavirus? Pour s'en assurer, le gouvernement de Boris Johnson a assoupli temporairement les règles de quarantaine pour la main-d'oeuvre étrangère venant travailler dans les élevages de volaille en Angleterre.

Alors que les voyageurs arrivant de pays fortement touchés par la pandémie sont soumis à une quarantaine de 14 jours à leur arrivée au Royaume-Uni, les travailleurs saisonniers employés par des élevages de volaille peuvent directement se mettre à la tâche depuis mardi.

Travail en isolement pour les travailleurs saisonniers de la filière avicole

"Toutefois, ils devront toujours s'isoler du grand public", a souligné le gouvernement dans un communiqué, et ils ne pourront "vivre et travailler qu'avec un groupe restreint de mêmes travailleurs durant leur séjour, sans se mélanger aux autres employés".

Ces travailleurs, qui devront être approvisionnés en nourriture par leur employeur, devront quitter l'Angleterre au plus tard le 31 décembre.

En octobre, l'association britannique de la volaille avait plaidé en faveur d'une telle mesure, de crainte que les dindes ne viennent à manquer dans les assiettes de Noël.

"Les entreprises dans le pays ont été confrontées à des défis sans précédents à cause du coronavirus, et ces mesures permettront aux éleveurs et producteurs alimentaires britanniques d'être soutenus et de pouvoir satisfaire la demande de Noël", a commenté le ministre des Transports, Grant Shapps, dans le communiqué.

 5.500 saisonniers hautement qualifiés pour l'abattage des dindes

Chaque année, environ 5.500 saisonniers viennent travailler dans les élevages d'Angleterre durant la période festive, notamment pour l'abattage des dindes, un travail hautement qualifié, selon le gouvernement.

Un confinement de quatre semaines a été décrété en Angleterre, jusqu'au 2 décembre, durant lequel les quelque 56 millions d'habitants sont appelés à travailler de chez eux s'ils le peuvent et ne doivent quitter leur domicile que pour des raisons précises comme faire de l'exercice, se rendre à un rendez-vous médical ou faire des courses alimentaires essentielles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/11/2020 à 8:49 :
Ah la la... tandis que la crise du covid a exposé la honte européenne de cet abbatoir aux mille salariés de l'Est parqués comme les animaux qu'ils abattent et sous payés bien entendu, vous vous allez nous chercher un cas moindre au RU.

Pourquoi vous protégez tous autant les allemands svp ?
a écrit le 17/11/2020 à 19:30 :
Je pensais naïvement que les anglais faisaient le brexit pour ne plus se faire prendre leur travail par des gens extérieur à cette chère Albion... Ils auraient menti ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :