Renault serait intéressé par la reprise à GM de la marque Saturn

Le constructeur automobile français serait en discussions avec General Motors pour acquérir la marque Saturn que le groupe américain souhaite céder. Renault n'est en revanche pas intéressé par Opel et Saab.

Renault se serait-il positionné pour racheter la marque Saturn, actuellement détenue par General Motors (GM) ? C'est en tout cas ce qu'affirme ce mercredi le Wall Street Journal, citant deux sources proches du dossier. D'après le quotidien américain, le constructeur automobile français envisagerait d'utiliser la marque Saturn et son réseau de plus de 400 concessionnaires comme tête de pont pour son retour programmé sur le marché nord-américain.

General Motors, l'ancien premier constructeur mondial, a également entamé des discussions avec l'homme d'affaires américain Roger Penske, propriétaire du deuxième réseau de concessionnaires aux Etats-Unis avec sa société Penske Auto Group, poursuit le Wall Street Journal. Saturn est l'une des marques que GM souhaite vendre dans le cadre de son plan de restructuration.

Jusqu'à présent, seul un consortium mené par le fonds d'investissement Black Oak Partners avait annoncé avoir approché le géant de Detroit sur ce dossier. Mais General Motors avait indiqué ce lundi qu'"un certain nombre d'acheteurs s'étaient manifestés", faisant des propositions de reprise suffisamment sérieuses pour justifier un examen en profondeur et qu'il espérait une transaction "plus tard dans l'année".

Par ailleurs, Carlos Goshn, le PDG du groupe au losange, a expliqué ce mercredi "ne pas être intéressé par l'allemand Opel", également mis en vente par General Motors. "Nous ne sommes pas sortis de la phase difficile (de sortie de crise). Nous ne sommes pas à la recherche ni d'acquisition, ni d'alliance particulière avec une quelconque marque européenne", a-t-il expliqué devant ses actionnaires réunis en assemblée générale.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pour Renault, ce sera certainement la reprise de Vauxhall, actif anglais de GM avec lequel il est déjà partiellement partenaire.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Vauxhall=Opel Opel=Vauxhall, la différence est juste le badge. Rlt est autant partenaire de Vauxhall que d'Opel sur la gamme VU

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.