Michelin : un calendrier de discussions au sujet de la restructuration

La direction et les syndicats du manufacturier français ont élaboré un calendrier pour discuter du projet de restructuration du groupe.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La direction de Michelin et les syndicats se sont entendus lundi sur un "calendrier" de discussions sur le projet de restructuration de l'entreprise, lors d'une rencontre au siège du groupe à Clermont-Ferrand, a-t-on appris auprès de l'intersyndicale.

Selon la direction du géant mondial du pneumatiques, cette rencontre devait initialement porter sur le "projet de spécialisation poids lourds du site de Joué-les-Tours (Indre-et-Loire)", où 340 postes sur 1.300 doivent être supprimés.

Toutefois, l'intersyndicale CGT-CFDT-FO-SUD ne voulait pas entendre parler de négociations sans avoir obtenu de la direction des "éléments économiques" justifiant le plan de restructuration.

Selon une porte-parole de la direction, les discussions qui "portent sur un calendrier du processus d'information et de consultation et du processus de négociations", se sont déroulées "dans un climat studieux et constructif".

Elles se poursuivront mardi matin lors d'une autre réunion, au cours de laquelle devrait être également abordée la question au site de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), touché par 477 suppressions de postes sur 1.400, a-t-on ajouté.

Selon Michel Chevalier (CGT), "la direction voulait tout boucler avant le mois d'août, mais en fait les discussions se poursuivront jusqu'à octobre", a-t-il dit.

Le cabinet d'expertise lyonnais Secafi, saisi par l'intersyndicale, devrait remettre son rapport le 3 septembre. Il devrait être présenté en comité central d'entreprise (CCE) vers le 15 septembre. Une autre réunion est prévue fin octobre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.