Ford voit le marché auto américain arrêter de chuter

Ford prévoit d'augmenter légèrement sa production en Amérique du nord pour le troisième trimestre. La demande semble s'y stabiliser. GM cesse sa coopération avec Toyota aux Etats-Unis.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le marché automobile américain a t-il touché le fond ? C'est ce que semble penser Ford, le moins mal en point des Big Three de Detroit (avec General Motors dit GM et Chrysler). Il prévoit une baisse de ses ventes en juin de 10% à 20% sur un an (et une hausse de ses parts de marché) dans un marché en chute de 25%à 30%  soit la plus faible en pourcentage depuis septembre 2008. Même si le marché est passé de 13 à moins de 10 millions d'unités. Pour le troisième trimestre,  le groupe a même prévu d'augmenter sa production en Amérique du Nord de 5,4% par rapport à ses dernières prévisions à 485.000 véhicules et de 16%sur un an.


"Les indicateurs économiques sous-jacents, c'est-à-dire, des baisses de demandes d'indemnisation du chômage, un nouveau mois de hausse du moral des consommateurs, nous laissent penser que le pire est derrière nous, tant pour les ventes automobiles que pour l'économie américaine" souligne George Pipas, responsable de l'analyse des ventes chez Ford.

De son côté, GM a annoncé qu'il cessait sa coopération avec Toyota aux Etats-Unis. Ils avaient créé une société commune pour exploiter une usine en Californie depuis 25 ans. Mais ils n'ont pu trouver d'accord sur le futur de la production.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Les Big Tree américains n'existent plus, ils se sont transformés en Slim Two de Detroit. Compte tenu des perspectives de l'emploi et de celles de la concentration urbaine aux USA (90 %), le marché poursuivra sa baisse dans les années à venir. Cette s...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.