Rachat d'Opel : Angela Merkel demande à GM de prendre une décision définitive

La chancelière allemande voudrait conclure le dossier Opel. Elle réaffirme son soutien pour Magna, candidat au rachat.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Angela Merkel veut en finir avec le rachat d'Opel. La chancelière allemande, dans un entretien au quotidien économique Handelsblatt, a sommé General Motors, maison-mère du constructeur, de prendre une décision.

GM "ne peut pas chaque jour rouvrir toutes les portes (les options de négociation, ndlr) et ralentir ainsi le processus", a déclaré Angela Merkel. "Le gouvernement doit décider pour laquelle des deux offres il peut donner des garanties publiques de financement. Et je dis: nous pouvons le faire pour Magna".

Malheureusement, General Motors pencherait plutôt pour l'offre du fonds RHJ dont le concept est plus intéressant car il permettrait le futur rachat d'Opel. Depuis que GM s'est redressé financièrement, grâce au soutien du gouvernement américain, son avis a plus d'importance dans les négociations.

Angela Merkel, qui espère sa réélection le 27 septembre, a promis de financer pour 4,5 milliards d'euros un rachat par Magna d'Opel, qui emploie quelque 25.000 personnes en Allemagne.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.