Renault : protocole d'accord sur le sauvetage d'Avtovaz

Un protocole d'accord sur la restructuration d'Avtovaz sera signé vendredi en France, a déclaré mercredi le chef de cabinet adjoint du Premier ministre russe Vladimir Poutine.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Un protocole d'accord sur la restructuration d'Avtovaz sera signé vendredi en France, a déclaré mercredi le chef de cabinet adjoint du Premier ministre russe Vladimir Poutine. Selon Iouri Ouchakov, ce "Memorandum of understanding" (MoD) sera conclu entre Renault , actionnaire à 25% du constructeur automobile russe en difficulté, la banque russe Troika Dialog et le conglomérat étatique Russian Technologies, également actionnaires d'AvtoVAZ.

"Un accord sur les conditions de la restructuration sera signé par Russian Technologies, AvtovAZ, Troika, Renault", a-t-il dit à des journalistes. "Ce document est le résultat de plusieurs mois de travail." Renault a confirmé qu'un protocole d'accord serait signé par Christian Estève, président du groupe pour la région Eurasie, sans plus de précisions. Cette signature aura lieu pendant un déplacement de Vladimir Poutine en France, jeudi et vendredi, à l'occasion d'un séminaire intergouvernemental franco-russe.

Le constructeur français est entré au capital du producteur de la Lada il y a deux ans moyennant plus d'un milliard de dollars (650 millions d'euros environ). Le groupe au losange a déclaré à plusieurs reprises qu'il contribuerait à la restructuration de son partenaire russe par des apports de technologie, d'équipements, de savoir faire et de plateformes, mais exclu jusqu'ici tout nouvel apport de cash et toute modification de sa participation.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 26/11/2009 à 10:33
Signaler
Le cas de Renault n'est même pas un cas d'école, malheureusement, et nombre d'entreprises étrangères ont subi la dure loi du régime russe et des usages peu "orthodoxes" de l'environnement russe qui est fortement dominé par les dérives mafieuses, une ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.