Ventes de voitures : la Chine tire moins le marché, l'Inde prend le relais

 |   |  343  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Les chiffres de juillet montrent que sur le marché chinois, les ventes ne progressent plus aussi vite qu'au début de l'année, mais en Inde, elles ont battu tous les records.

Si le marché chinois continue à tirer les ventes des constructeurs automobiles, le temps des records appartient désormais au passé. Les 946.200 véhicules neufs livrés le mois dernier à leur propriétaire ont certes représenté une croissance de 13,6% par rapport à juillet 2009.  Mais on est désormais loin des 50% de hausse observés en début d'année.

Les stocks de voitures se sont d'ailleurs accrus. Le nombre de véhicules invendus a ainsi augmenté pour atteindre pratiquement 1,5 million d'unités sur les sept premiers mois de l'année, alors qu'il n'était que d'un million pour la période de janvier à avril, selon les chiffres du Centre chinois de recherche et de technologie automobile.

Ce ralentissement de la croissance des ventes dans la première puissance d'Asie est - au moins en partie - compensé par le boom observé chez son voisin indien.  En juillet, les ventes ont bondi en Inde de 38%. Il s'y est vendu sur le mois 158.764 véhicules. Un record sans précédent.

Le marché indien a bénéficié du lancement depuis avril de quatre nouveaux modèles, qui a accru la fréquentation des salons automobiles, notent les analystes. Les constructeurs restent cependant prudents. Ils restent toujours soumis à des contraintes de production. Et ils redoutent un possible relèvement des taux d'intérêt ainsi qu'un ralentissement de l'offre à l'approche de la fin de la période des fêtes dans le pays, durant laquelle la demande automobile atteint un pic.

"Les deux plus grands constructeurs, Maruti et Hyundai, ont des capacités limitées pour accroître leur production et satisfaire la demande accrue", note Jatin Chawla, analyste chez le courtier India Infoline. Selon lui, la petite citadine Nano produite par Tata Motors devrait profiter de la demande alors que l'usine chargée de sa fabrication a une capacité de production de 250.000 voitures.

Le mois dernier, la Société des constructeurs automobiles indiens disait prévoir une hausse de 12% à 13% des ventes de voitures neuves en 2010-2011. Une prévision que les analystes jugent toutefois prudente.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :