La hausse du marché automobile américain ralentit

 |  | 181 mots
Lecture 1 min.
Les constructeurs automobiles américains n'ont enregistré qu'une hausse limitée de leurs ventes en juillet.

Comme dans les autres pays occidentaux, le marché automobile ralentit aux Etats-Unis. L'inquiétude des consommateurs américains, alors que le chômage reste très élevé et que le rythme de croissance de l'économie se réduit, pèse sur les ventes de voitures. En attendant les chiffres globaux, qui seront publiés dans la soirée, les principaux constructeurs ont ainsi livré des performances décevantes.

General Motors a ainsi fait état d'une hausse limitée à 5,4% de ses immatriculations au mois de juillet, avec 199.692 unités écoulées. A nombre de jours comparables, cette hausse est ramenée à 1,5%, bien loin du gain de 10% escompté par les analystes. Derrière, Ford affiche une progression de 3,1% de ses ventes, à 170.411. A base comparable, ses immatriculations ont baissé de 0,7%, une performance également inférieure aux prévisions.

Le troisième constructeur américain Chrysler a aussi fait moins bien que prévu, affichant une progression de 5% de ses ventes, avec 93.313 véhicules écoulés. A données ajustées, cette hausse ressort à 1,1%, alors que les spécialistes misaient sur un gain de 2%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :