Fiat confirme la cotation début janvier de sa branche industrielle

 |   |  208  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le consortium turinois confirme la scission de ses activités non automobiles, qui seront cotées séparément à la Bourse de Milan le 3 janvier. Fiat Industrial regroupera le matériel agricole et de BTP, les poids-lourds, la robotique.

Fiat confirme la scission de ses activités en deux groupes séparés. La branche Fiat Industrial, qui regroupera les poids-lourds (Iveco), le matériel agricole et de BTP (CNH), les moteurs d'engins et de bateaux, la robotique, la fonderie, fera son entrée à la bourse de Milan le 3 janvier. L'italien vient de désigner son conseil d'administration, qui sera sans surprise présidé par Sergio Marchionne, administrateur délégué du consortium. 

L'acte de scission du groupe a été signé jeudi. Les activités automobiles réunissant les marques Fiat (voitures et utilitaires légers), Lancia, Alfa Romeo, Ferrari et Maserati, ainsi que les moteurs et  équipements pour véhicules, resteront au sein de Fiat . Les actionnaires ont donné leur feu vert en septembre à la scission, qui avait été annoncée en avril par Sergio Marchionne. Chaque actionnaire de Fiat recevra une action de Fiat Industrial. La famille Agnelli restera l'actionnaire de référence avec plus de 30% de chacun des deux groupes.

Par ailleurs, Fiat devrait prendre l'an prochain 15% de plus dans l'américain Chrysler, dont il détient déjà 20% des parts. Fiat est entré au capital de la firme automobile d'Auburn Hills l'an dernier, à la faveur de son dépôt de bilan.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :