GM renoue avec les bénéfices pour la première fois depuis 2004

Un an après son sauvetage par l'Etat, le constructeur américain affiche un résultat net annuel de 4,7 milliards de dollars.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

General Motors a publié un bénéfice légèrement supérieur aux attentes pour le quatrième trimestre et a enregistré pour la première fois depuis 2004 un bénéfice annuel. Sur l'exercice 2010, le groupe a fait état d'un bénéfice de 4,7 milliards de dollars (3,4 milliards d'euros), réalisé grâce aux réductions des coûts et à une diminution de la dette après le sauvetage du groupe par le gouvernement américain en 2009.

Le premier constructeur automobile américain a fait état d'un bénéfice net de 510 millions de dollars au quatrième trimestre, soit 31 cents par action. Ce montant est toutefois inférieur aux bénéfices enregistrés au cours des trois premiers trimestres de 2010. Le chiffre d'affaires sur les trois derniers mois de l'année s'est établi à 36,9 milliards de dollars. Ajusté d'une perte de 21 cents par action pour le rachat de titres préférentielles détenues par le Trésor américain, le bénéfice est de 52 cents par action.

Le directeur financier de GM Chris Liddell a souligné que ce chiffre était conforme aux attentes des analystes mais a reconnu que le résultat d'exploitation s'était établi à un niveau légèrement en-dessous des attentes. "Nous avons eu de grosses dépenses d'équipements, ce qui doit certainement rentrer en compte", a-t-il expliqué. Les analystes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne un bénéfice ajusté de 46 cents par action et un chiffre d'affaires de près de 33 milliards de dollars.

GM continue à perdre de l'argent en Europe

Le groupe, qui dit avoir écoulé 2.173.000 véhicules dans le monde sur cette période, a toutefois souligné que les activités européennes ont accusé une perte opérationnelle de 568 millions de dollars sur le trimestre et de 1,7 milliard de dollars sur un an. Le constructeur espère toutefois un retour à l'équilibre cette année.

Les bons résultats de GM lui permettent de regarder l'avenir avec plus de sérénité. Confronté à la faillite, le groupe avait suspendu certains projets de développement de véhicules afin de mettre de côté des réserves financières. Il dispose désormais de près de 28 milliards de dollars de liquidités. Pour les investisseurs et analystes, GM - dont le gouvernement américain détient encore 33% du capital - incarne désormais la reprise du secteur automobile aux Etats-Unis, même si la hausse des cours des matières premières, en particulier du pétrole, et des coûts de lancement de nouveaux véhicules plus élevés, pourraient peser sur les marges du groupe.

 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 25/02/2011 à 1:52
Signaler
C'est bien ... je crois que GM avait été racheté par l'état américain pour 57 milliards de dollars (je crois car difficile a suivre ...) , revendu récemment sur les marchés financiers 23 milliards (un succès!) ... différence =34 milliards de subvent...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.