Simca ou Talbot, future marque "low cost" de PSA ?

Le constructeur automobile français protège juridiquement depuis des années ces deux marques historiques afin d'éviter que ses concurrents s'en emparent. PSA pourrait donc être tenté de ressusciter l'une d'entre elles plutôt que de créer une nouvelle marque pour ses futurs véhicules à bas coûts produits en Chine. Une piste jugée crédible par les experts.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REuters)

C'est la stratégie des petits cailloux. Jour après jour, PSA Peugeot Citroën égrène des bribes d'information sur son projet de voiture "low cost". Ce mardi, on a ainsi appris que si le constructeur se décidait à commercialiser ses futurs modèles à bas coûts chinois en Europe, il se contenterait de les vendre via un site internet. Cette stratégie lui permettrait évidemment de réduire les coûts de distribution.

Pour le choix de la marque sous laquelle seront vendus ces véhicules, PSA pourrait tout aussi logiquement être tenté de recourir à une stratégie "low cost". Il lui suffirait pour cela de puiser parmi celles dont il est déjà propriétaire. Un choix d'autant plus logique qu'il dispose dans son "portefeuille" de deux marques qui ont marqué l'histoire automobile : Simca et Talbot. "A première vue, reprendre un nom ancien, me semblerait le choix plus légitime, surtout en période de crise" observe Frédéric Stenz, un spécialiste de ce que les professionnels du marketing appellent le «naming». "D'autant, ajoute le fondateur de la société Naemes, que la mode est aux marques « revival », regardez ce qu'a fait Renault avec Gordini ou Citroën avec DS."

Petit rappel historique...

Simca (Société Industrielle de Mécanique et Carrosserie Automobile) a été créée peu après la grande récession du début des années 30 avec le soutien de Fiat. Il s'agissait pour les fondateurs de cette marque de lutter contre les mesures protectionnistes en vigueur en Europe. Les Simca n'étaient alors ni plus ni moins que des Fiat made in France. D'origine franco-britannique, la marque Talbot, qui a vu le jour trente ans plus tôt, a été rachetée par Simca en 1958. Dans les années 60, Chrysler qui souhaite prendre pied en Europe entre dans le capital de Simca avant d'en devenir l'unique actionnaire dans les années 70.

En 1978, le constructeur américain est contraint pour des raisons financières de vendre ses actifs européens à PSA qui récupère ainsi trois usines dont celle de Poissy (France) mais aussi ces deux marques françaises que Chrysler a popularisé à l'international et notamment aux Etats-Unis. PSA tentera d'ailleurs à cette occasion de donner une seconde vie à Talbot en sortant quelques modèles dans les années 80, avec notamment la sortie de la Solara et de la Samba. Cette première résurrection sera interrompue en 1986. Voilà pour l'histoire.

Comment PSA a soigneusement protégé Simca et Talbot

Depuis, le groupe a cherché à protéger ces marques afin d'éviter que ses concurrents la récupèrent à bon compte en arguant qu'il ne les exploite pas. Il suffit pour cela de renouveler régulièrement les dépôts auprès des organismes compétents et, pour la forme, de continuer à assurer une production en relation avec la marque. En l'espèce des voitures miniatures pour collectionneurs suffisent à maintenir inattaquables sur le plan juridique ses droits de propriété

Cela dit, le groupe a manifestement davantage investi dans la protection de Simca. Cette marque a fait l'objet de multiples dépôts au niveau international, à commencer par le logo qui, inscrit à la World Intellectual Property Organisation, bénéficie d'une protection juridique sur les 5 continents. Et PSA n'a eu de cesse que de protéger cette marque. En 2007, un Allemand a ainsi tenté de la déposer à l'OHMI, l'office européen assurant une protection des marques au sein de l'Union. Sa requête fut immédiatement retoquée à la demande de PSA. Talbot, en revanche, ne figure pas parmi les marques déposées par PSA à l'OHMI. Elle est néanmoins protégée par une inscription au registre national de l'INPI de même que son logo.

L'hypothèse Talbot mentionnée sur un forum

Difficile néanmoins de dire aujourd'hui si la marque a tranché en faveur de l'un de ces deux noms. Le secret est bien gardé. Dans un forum regroupant des amoureux des deux marques, un internaute, s'appuyant sur des sources internes qu'il ne nomme pas, assure que Peugeot travaille sur l'hypothèse Talbot. Mais rien ne permet de valider cette information. En tout cas, les Chinois ont eux bien flairé le filon. L'an passé les deux marques historiques susceptibles d'être ressuscitées sont apparues sur la toile sous les noms de domaines talbot.cn et simca.cn.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 49
à écrit le 31/10/2014 à 0:53
Signaler
J'adore cette mode qui consiste, pour des sociétés françaises, à vendre sous leur nom des produits fabriqués en Chine. Ces vielles marques françaises ont acquis leur renommée grâce à la qualité de leur production dans l'Hexagone, avec du personnel ...

à écrit le 31/10/2014 à 0:47
Signaler
j'adore cette mode qui consiste, pour une société française de souche, à vendre des produits chinois sous une marque qui a aquis sa notoriété par la qualité des produits construits en France, pa.

à écrit le 24/09/2012 à 22:25
Signaler
bonjour tous le monde, est ce qu'il y a quilqu'un qui peux m'aider, je suis un jeune homme marocaine déplomé ager de 25 ans. mon pére est déjà une personnel de bonne qualité de 1963 à 1984. j'ai toutes les attestations de travaille de mon pére chez l...

à écrit le 03/03/2011 à 13:06
Signaler
Pourquoi pas la SymBot ,ça fait de suite plus low cost.

à écrit le 02/03/2011 à 22:12
Signaler
désolé pour Lozange mais SIMCA était à l'origine la filiale française de FIAT et jusqu'à la sortie de l'Aronde début des années 50 les Simca 5 et 8 n'étaient que des répliques de FIAT. Ensuite SIMCA est devenu indépendant puis a racheté les usines FO...

à écrit le 02/03/2011 à 20:56
Signaler
désolé M.le Gall vous n'y connaissez rien dans l'histoire de l'industrie automobile française Ce sont les concessionnaires Peugeot qui ont tué la Talbot Tagora qui était une excellente voiture mais qui leur faisait concurrence ! la gamme Talbot donc...

le 26/04/2012 à 14:51
Signaler
Tagora, une bonne voiture? Celle-là il fallait oser le dire! La seule chose qui était efficace et en avance sur cette voiture c'était la rouille, qui se répandait encore plus vite que les cafards dans les immeubles insalubres... En avez-vous possédé ...

le 25/04/2015 à 19:29
Signaler
une solara SX de 82 300000 Km une seule pièce de carrosserie rouillée : la portière réparée par un concessionnaire PEUGEOT suite a un accrochage. Il ont du oublier de consulter les livrets de réparation Chrysler talbot

le 02/11/2016 à 14:04
Signaler
Réponse à Jakantana. Les concurrentes ne faisaient guère mieux de ce côté (Golf 2 baie de parebrise qui est un véritable fléau), quelque soit la gamme Mercedes, Audi (En 86 les caisses étaient full galvanisées) idem étaient aussi touché, et même...

à écrit le 02/03/2011 à 19:27
Signaler
Avec l'automatisation , chaine transfert il y a moins d'ouvriers mais il y en a et ceux -ci ne coutent pas trop aussi ,pour le marché Europeen ,ils pourraient faire une usine en Europe (France) d'ou moins de chomeurs et plus de possibilités d'achats ...

à écrit le 02/03/2011 à 18:47
Signaler
VW a engrangé 19 milliards d'Euro en faisant monter la valeur ajoutée de toutes ses marques, aujourd'hui une SKODA et même une SEAT est supérieure à une Renault et à une Peugeot. Quelle médiocrité monte à la tête des benets de Peugeot pour vouloir su...

le 02/03/2011 à 22:17
Signaler
Ce commentaire débile ne mérite même pas une réponse ! quand on n'y connait rien on se tait et on insulte pas les dirigeants de RENAULT en particulier Louis Schweitzer qui a eu un coup de génie avec DACIA ni Philippe Varin qui met en place chez PSA ...

le 03/03/2011 à 18:59
Signaler
Quand toutes les marques auront une voiture Low-cost made in ailleurs,a qui allons nous réclamer le paiement de nos retraites...aux Roumains,Chinois,Indiens ....Comme dit Attali dans un de ses livres dans 10 ans la FRACE sera pauvre..

à écrit le 02/03/2011 à 15:51
Signaler
Le réveil de marques endormies est une opération délicate. Dans le cas présent il me parait assez risqué de ressuciter deux marques, SIMCA et Talbot, qui sont quand même associées à des échecs commerciaux flagrant. La simple évocation des Talbot Sola...

le 02/03/2011 à 18:01
Signaler
Le gros de la production de Simca dans les années 50 et 60 ont été les "Arondes" et les "P60", puis la Simca 1000 : ces voitures étaient très populaires. Il est vrai que Simca a aussi produit les "Trianon", Versailles, "Régence", Baulieu" et "Chambor...

le 02/11/2016 à 13:50
Signaler
Echec de TALBOT car Peugeot en a voulu ainsi, pour récupérer l'usine de Poissy!!!! Les Solara et Tagora faisaient rire pourquoi? Le dessin est on va dire "particulier" hein, cela n'en fait pas de mauvaises auto.

à écrit le 02/03/2011 à 13:53
Signaler
TALBOT ME PARAIT ETRE BON CAR SIMCA CELA FAIT VIELLOT.

le 23/11/2011 à 9:05
Signaler
TALBOT etait a l epoque une marque luxe a comparer de Peugeot . il ne serait pas logique qu elle soit reduit a devenir low cost

à écrit le 02/03/2011 à 11:33
Signaler
Pourquoi fabriquer en Chine ou en Inde ou dans les Pays de l'est???? la reponse est simple parce qu'on ne pourra jamais concurrencer les couts de fabrication de ces pays tant que la classe "moyenne" de ces pays n'auront pas revendique et obtenu des s...

le 02/03/2011 à 12:58
Signaler
J'approuve

le 02/03/2011 à 15:44
Signaler
Et toi tu vas acheter quoi ? un modèle de prestige à plus de 20 000 euros ? Le seul moyen de fabriquer en France c'est de faire exploser le prix de l'essence car lorsque cela reviendra plus cher d'importer des low-cost que de les fabriquer sur place,...

le 03/03/2011 à 7:38
Signaler
La RCZ est assemblée en Autriche et pas en France.

le 03/03/2011 à 8:47
Signaler
@Amar parce que tu crois que la 206 ou la Clio que t achete est fabriquee en france???? la plupart sont deja fabriquee en Espagne, en Italie....Renault a fait scandale y a pas longtemps pour avoir choisi de construire son usine en Espagne et pas en F...

à écrit le 02/03/2011 à 10:17
Signaler
Une auto à bas cout, pourquoi pas? Mais la fabriquer en chine, c'est scandaleux! Combien les pays d'asie, nous ont volés d'emplois? 1, 2 millions, + ? Nos gouvernement seraient bien avisés de créer une zone franche comme la guyane par exemple pour f...

le 02/03/2011 à 11:01
Signaler
Ces sont les consommateurs français, vous et moi, qui, en cherchant toujours le plus bas prix, aux dépends de la qualité, ont forcé à délocaliser en Asie et Afrique du nord. Les pays d'Asie n'ont rien volé, ils ont simplement attendu que le fruit soi...

le 02/03/2011 à 13:46
Signaler
c'est juste CQFD!...

le 05/03/2011 à 19:32
Signaler
je suis totalement solidaire de la reponse de CQFD....

à écrit le 02/03/2011 à 9:17
Signaler
Je note que vous êtes fidèle à vous-mêmes dans la préférence anglaise affichée, ans, puisque les futurs véhicules à bas coûts deviennent "marque "low cost" dans le titre... Consternant!

le 02/03/2011 à 9:26
Signaler
Cher lecteur, Il ne s'agit pas d'une préférence anglaise mais du recours à une expression qui s'est imposée - on peut s'en désoler - dans le vocabulaire courant grâce au succès notamment de Ryanair et Easyjet qui l'ont popularisée. Notez bien que da...

le 02/03/2011 à 10:42
Signaler
C'est vrai que les anglicismes ne sont jamais utilisés dans le monde du travail.... vous devez être du genre à faire du "ramdam" (et non du buzz) en envoyant vos "mèles" (et non e-mail) puis le service marketing de votre entreprise doit être très per...

le 02/03/2011 à 14:03
Signaler
On attend d'un journal, surtout du niveau de La Tribune, qu'il respecte et utilise correctement la langue de ses lecteurs. D'autant plus que l'utilisation abusive de « low cost » enlève toute précision puisqu'en réalité il y a deux notions selon le p...

le 02/03/2011 à 14:18
Signaler
service "marchetage" pas marketing, courriel et non email ... Franchouillard je suis, gaulois je reste !

le 02/03/2011 à 14:54
Signaler
@ Gaulois: je crois qu'on parle de "mercatique" plutôt que de "marchetage"

le 02/03/2011 à 14:56
Signaler
@ PFFF: je crois que l'on parle de "remue-méninges" plutôt que de "tempête de cerveau"

le 02/03/2011 à 14:59
Signaler
@ La Tribune: prendre Ryanair en exemple n'est peut-être pas ce qu'il y a de mieux, d'autant plus que leur "low cost" n'est en fait pas "low" du tout dans la mesure où ce sont les collectivités locales et les contribuables qui les subventionnent :-)

le 03/03/2011 à 13:11
Signaler
puisque c'est comme ça je vais regarder un match de "pied ballon" ensuite je me ferai un bon cocktail dans mon "remueur". Demain matin au travail j'allumerai mon "ordinateur personnel" pour vérifier mes "mèles" tout en tapant un texte sur "mot" mon l...

à écrit le 02/03/2011 à 8:44
Signaler
Historique de Simca = fabricant Français - devenu Fiat = Italie- ensuite Chrysler = Amérique- puis à nouveau Peugeot = France- ensuite Talbot = France pour finir le groipe devient = PSA Peugeot / Citroën : SIMCA & TALBOT n'existent plus, Conclu...

le 02/03/2011 à 9:18
Signaler
Alors pourquoi dépenser de l'argent pour empêcher les autres constructeurs de le faire à votre place ? Par ailleurs, je vous signale que Thomson a opté pour la même stratégie en se rebaptisant Technicolor, marque dont elle était propriétaire.

le 02/03/2011 à 12:46
Signaler
C'est anecdotique car ne n'est pas une production de masse, mais Bugatti a été ressuscité aussi.

le 02/03/2011 à 15:01
Signaler
@ Losange75: On essaie de ressusciter Dieu depuis des millénaires et même si physiquement on a pas réussi, moralement le business n'a pas à se plaindre :-)

à écrit le 02/03/2011 à 8:15
Signaler
J'espère que l'on aura moins de mépris du vendeur que lorsque l'on achète une DACIA !!

à écrit le 02/03/2011 à 6:50
Signaler
TALBOT a été une marque de grand luxe, et de voitures sportives. En faire une marque 'low cost'? Beurk! SIMCA serait plus adapté, ceci n'enlevant aucune qualité à ces voitures que je connais très bien......

le 02/03/2011 à 9:01
Signaler
C'est exactement ce que je pensais quand ils avaient sorti la 9006, digne d'une lignée de Talbot, Simca est plus dans une imagerie populaire

à écrit le 01/03/2011 à 22:39
Signaler
On va pouvoir à nouveau chanter ".....Je te prendrais nu... dans la simca 1000...."

à écrit le 01/03/2011 à 19:53
Signaler
Je suggère de l'appeler la "Bolderi" pour le modèle fabriqué en Chine, et "Incurry" pour celui fabriqué en Inde :-) On pourrait aussi introduire le pousse-pousse pour les plus pauvres :-)

le 02/03/2011 à 6:51
Signaler
Excellent!!!

le 02/03/2011 à 8:19
Signaler
Parfait !!!! on ne change rien

le 02/03/2011 à 18:32
Signaler
A mon avis, SIMCA aurait un meilleur impact sur la mémoire des consommateurs, surtout envers la tranche d'age des 40 / 65 ans, tranche la plus impliquée dans l'achat des voitures neuves .

le 01/10/2013 à 15:45
Signaler
c'est mon idée : j'en ai parlé sur yahoo qr en 2006 ou 2007 .... Mais j'avais dis : Talbot pour du haut de gamme et Simca pour le Low Cost !!! Regarder sur Yahoo qr

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.