Les constructeurs automobiles français moins pessimistes pour 2011

 |   |  625  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REuters)
PSA et Renault ont profité de l'ouverture du Salon de l'automobile de Genève pour dévoiler leurs nouveaux objectifs de vente en Europe. Compte tenu des performances sur les deux premiers mois de l'année, ils revoient leurs prévisions à la hausse.

L'année 2011 a démarré un peu mieux que prévu pour le marché automobile européen, ont estimé mardi les représentants de Renault et PSA Peugeot Citroën au salon de l'automobile de Genève. PSA table sur une stabilité du marché en Europe cette année et sur une baisse de 10% en France, contrecoup de la fin des primes à la casse qui ont encore tiré la demande en 2010.

"Aujourd'hui, en Europe, je dirais qu'on est peut-être légèrement meilleur que ces prévisions, on les confirme en disant qu'on est plutôt dans la fourchette haute, plutôt un peu mieux", a déclaré Philippe Varin, le président du directoire de PSA, au cours d'une table ronde avec la presse. "Nous ne sommes qu'au début de l'année, mais les signes sont plutôt favorables par rapport à nos prévisions", a-t-il ajouté.

Renault s'est aussi montré un peu plus optimiste sur l'évolution du marché européen grâce à un début d'année rassurant. Le groupe s'attendait jusqu'à présent à ce que le marché en Europe soit au mieux stable cette année, et au pire en recul de 2%. Dans une interview à Reuters, son directeur commercial, Jérôme Stoll, a indiqué qu'au vu des deux premiers mois de 2011, on se situerait plutôt dans le haut de la fourchette avec un marché stable.

"Sur la France, on avait été moins pessimiste que le reste de la profession, car on avait annoncé -8% alors que l'ensemble des autres constructeurs se situaient plutôt à -10%", a-t-il ajouté. "On a peut-être un peu anticipé ce qui est en train de se passer, c'est-à-dire un marché bien orienté sur le début de l'année."

Renault pense battre le record de 2010

En 2010, le groupe Renault a vendu un nombre record de 2,6 millions de véhicules à l'échelle mondiale, aidé par les primes à la casse et la demande des pays émergents. "En 2011, je compte bien battre ce record", a assuré Jérôme Stoll.

"En France, le marché des commandes de février n'est pas extrêmement élevé, mais il n'est pas dramatiquement bas", a-t-il dit. "On aurait pu penser que la fin des primes à la casse aurait eu un impact sur le marché des commandes. La réalité, c'est qu'on est dans une fourchette plutôt basse, mais que nous n'avons pas non plus décroché par rapport à ce que nous avons connu les années passées. C'est plutôt rassurant."

PSA table sur une légère croissance en Europe

Pour sa part, PSA n'exclut pas que la baisse sur le marché français ressorte autour de 8% en 2011, et que l'année se solde en Europe par une très légère croissance de "zéro plus". Malgré la fin des aides publiques en France, le carnet de commandes du constructeur se situe au même niveau que l'an dernier à même époque, signe que les modèles récents parviennent pour l'heure à compenser la disparition d'un marché tiré l'an dernier par les aides publiques.

"Nous n'avons pas vu le trou qu'on attendait après la prime à la casse", a déclaré Jean-Marc Gales, directeur des marques du groupe PSA. "Nous maintenons tout de même notre prévision 2011 d'un marché européen au niveau de 2010, soit 15,4 millions de véhicules dans l'Europe à 30. Mais nous ne sommes pas à l'abri d'une bonne surprise."

En France, les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 13,7% en février en rythme annuel, selon les chiffres communiqués mardi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), le marché profitant encore des commandes soutenues passées à la fin de l'année dernière avant la fin de la prime.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/04/2011 à 19:49 :
Projet: possibilité d'equiper ltoute la flotte roulante par un absorbant de choc sa capacité varie entre 75 et 85 % d'amortissement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :