Renault-Nissan espère vendre 1,5 million de véhicules électriques d'ici 5 ans

 |   |  402  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
L'alliance Renault-Nissan espère vendre 1,5 million de voitures électriques dans le monde d'ici mars 2017, a annoncé Nissan lundi dans le cadre d'un plan de respect de l'environnement.

Le constructeur d'automobiles japonais prévoit de commercialiser au total quatre véhicules électriques d'ici à mars 2017, en comptant son modèle grand public Leaf sorti en décembre 2010 et trois autres que le groupe s'apprête à commercialiser. "Dans le cadre de son +programme vert+ sur six ans courant jusqu'en mars 2017, Nissan veut être le numéro un des véhicules +sans émission+ (...) et vendre un total de 1,5 million de véhicules électriques avec son partenaire Renault", a expliqué le groupe nippon dans un communiqué.

Le constructeur français, propriétaire à 43,8% de son allié japonais, prévoit pour sa part de lancer sur le marché quatre véhicules électriques d'ici à 2016.
Le développement des véhicules électriques a coûté quelque 4 milliards d'euros à l'alliance franco-japonaise qui veut mettre au final sur le marché huit modèles d'ici au début 2017, automobiles grand public et véhicules utilitaires confondus.

Premier modèle sorti dans le cadre de ce projet, la Leaf, voiture citadine dont la batterie est rechargeable sur secteur, a été vendue jusqu'à présent à 15.000 exemplaires, essentiellement au Japon et aux Etats-Unis, et dans une moindre mesure dans quelques pays européens. Nissan produit cette voiture pour l'instant uniquement au Japon, sur son site d'Oppama (région de Tokyo), qui doit servir de modèle aux deux autres sites d'assemblage prévus pour la Leaf, à Smyrna (Etats-Unis), qui ouvrira en 2012, et à Sunderland (Grande-Bretagne), dont la production est prévue à partir de 2013.

Le constructeur japonais compte sortir de ses chaînes quelque 250.000 Leaf chaque année d'ici à 2015. Axant résolument sa stratégie sur le développement des véhicules électriques, Nissan prévoit néanmoins de commercialiser aussi de nouveaux modèles hybrides (motorisation mixte à essence + électricité).
"Nous allons commercialiser un nouveau modèle hybride en 2013 et un modèle hybride rechargeable sur secteur en 2015", a précisé le PDG de Nissan et de Renault, Carlos Ghosn, lors d'une conférence de presse.

Nissan a développé deux modèles hybrides jusqu'à présent: le premier est sorti en 2000, limité au marché japonais, et le second en 2010. "Au nom de l'alliance, Nissan va développer un véhicule fonctionnant à la pile à combustible avec son partenaire stratégique Daimler", a ajouté le groupe nippon. Parmi les autres mesures prévues, Nissan a évoqué "une réduction de 20% de ses émissions de CO2 entre l'année budgétaire 2005 et l'année budgétaire 2016 (avril 2016-mars 2017)".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/10/2011 à 15:35 :
Industriellement parlant vendre depuis sa commercialisation 15.000 voitures de ce type est un bide retentissant, et écouler 250.000 fabriquée par an va prendre des « siècles » dans compter le vieillissement de cette gamme qu?il faut renouveler ou « lifter » !

Ce concept de VE avec une faible autonomie de km avant recharge est une erreur e prouve qu?il n?est pas abouti. L?arrivée de l?hiver rigoureux surtout aux States et Canada va révéler les insuffisances criantes de ce genre de véhicule! Le prix de commercialisation est un gros frein à sa diffusion, aggravé encore par une location, en plus de son prix d'achat élevé, d?une batterie, ce qui est le cas de la gamme Renault à venir.

Le discours de Nissan-Renault n?est guère crédible et les investisseurs feraient mieux d?être prudents sur les achats d?actions de ce groupe dans l?avenir !
a écrit le 24/10/2011 à 14:32 :
et dire que renault non content d etre dans le rouge avec une gamme de merde qui brade ses auto a-30% fait fausse route encore avec l electrique mais helas le bridé veut couler la boite et personne ne voir rien

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :