Voiture électrique : après les flottes, Renault s'attaque aux particuliers

 |   |  473  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Le réseau organise ce jeudi une journée portes ouvertes dédiée aux modèles "zéro émission". Les premiers Kangoo Z.E. sont livrés le 13 décembre.

Ce jeudi, Renault organise une journée portes ouvertes pour véhicules électriques dans son réseau avec la possibilité d?essayer les modèles. Une première, à l?occasion du coup d?envoi commercial de l?utilitaire Kangoo ZE (zéro émission). "Après avoir convaincu les vingt plus grosses entreprises françaises, il faut maintenant convertir les mairies, les artisans, les PME", assure François Guionnet, Directeur des ventes spéciales de Renault. Le constructeur a remporté fin octobre un appel d?offres lancé en septembre 2010 pour des véhicules "zéro émission" (15.637 Kangoo). "Il faut ensuite signer les conventions d?achat. Nous venons de le faire avec La Poste pour 10.000 véhicules. Les premiers Kangoo ZE seront livrés le 13 décembre. Puis, nous signerons avec GDF Suez le 16 décembre pour 450 autres". Renault "a prouvé que le coût d?utilisation était compétitif". Un Kangoo Z.E. est accessible à partir de 15.000 euros (hors taxes, bonus écologique déduit). Il faut y ajouter 72 euros par mois pour louer les batteries. "La formule de location rassure les entreprises, car c?est Renault qui prend les risques en cas de problème".

Réinventer la vente

Reste à séduire les particuliers. Sacrée gageure. "Tout le réseau est habilité à vendre des véhicules électriques, avec un espace et une personne dédiés. Le vendeur sera rémunéré différemment, pas seulement sur la vente du véhicule mais aussi sur celle de services. Au total, un véhicule électrique lui rapportera plus qu?un modèle thermique", indique Jérôme Stoll, directeur commercial de Renault. Il faut une motivation car le processus de vente est différent de celui d?un véhicule conventionnel. L?acquéreur d?un véhicule électrique est "un client de conquête, qui ne connaît pas forcément Renault. Pour Kangoo, les premiers clients sont des artisans électriciens, des gens qui travaillent dans des métiers liés à l?environnement. La clientèle sera urbaine au début, mais je crois aussi à une clientèle rurale. Il faut accueillir les acheteurs potentiels, leur expliquer les divers services, leur faire essayer le véhicule", précise Jérôme Stoll. Certes, en après-vente, "le concessionnaire gagnera moins d'argent sur la vente de pièces mécaniques,mais il se rattrappera en développant les services. 750 centres experts en Europe, dont 371 en France, seront aptes à démonter les batteries".

La vente, l?après-vente ? "Des métiers à réinventer. Tout doit être prêt pour l?arrivée en octobre 2011 de Zoé", premier véhicule électrique de "masse" (150.000 par an escomptés), après les Fluence et Kangoo ZE ainsi que le quadricycle Twizy prévu pour mars prochain. Renault table sur un peu moins de 70.000 véhicules Z.E. pour 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/12/2011 à 22:05 :
beaucoup de fausses idées sur l'électrique.
- Renault à fait des simulations avec ERDF pour les charges des lignes EDF (et bien sur EDf est capacitaire)

- l'autonomie minimal pour une fluence est de 120 kms selon des test de journaliste indépendants au portugal, avec test de clim, phare, essuis glace ....

- je ne vois pas en quoi le gabarit de la fluence est gênante en ville. les propriétaires de BMW ou Audi ne font jamais de ville ????

- pour les réflexions sur l'argent de nos impôts qui sert à faire vivre renault, avant la poste roulé en kangoo thermique, c'est le même prix donc rien ne change pour nos impots

-pour la qualité des véhicules renault, Kangoo clio megane et laguna sont dans le top 3 fiabilité de leur catégorie

-pour le risque des piétons, renault va sortir un avertisseur automatique avec radar de présence piéton (mais sincèrement, les essences modernes ne font pas plus de bruit à l'extérieur)

l'électrique est fait pour les petits parcours intense (livreur, trajet travail-maison.....)
Bien sur, pas besoin d'électrique pour faire 1000 bornes (enfin pas avant 20 ans)

- pour le prix de vente, c'est identique au thermique même avec la location des batteries (ca correspond au plein de gasoil pour un kilométrage donné)

mais je vous conseille d'essayer (ce que j'ai fait) et c'est bluffant, un réel plaisir de conduire.
regardez le nombre de km que vous faites par jour, 90 % d'entre vous pourrez rouler à l?électrique.
pour les vacances, il reste le train ou la location de thermique (-20% pour les propriétaires de ZE).
Mais bon, faisons comme d'habitude,les américains et les japonais achètent des électrique à tout va.(20 000 leaf vendu aux US en 2011 sans parler de la concurrence)
Une fois de plus, nous sommes la vieille europe et nous le prouvons
a écrit le 09/12/2011 à 13:52 :
Renault VE = caca cher, moche et inutile!
a écrit le 09/12/2011 à 10:04 :
Renault a fait le pari risqué de l'électrique. En l'état actuel de la technique ce marché est très restreint. il ne concerne de fait qu'un usage urbain limité Dès que l'on veut faire plus de 100 kms l'électrique "s'éteint". on peut déjà pronostiquer l'échec commercial de la Fluence ZE dont le gabarit n'est pas adapté à la ville. seuls les conseillers régionaux éclos l'adopteront!
Un autre point qui a toujours été occulté si il y avait un accroissement du véhicule électrique tel que l'escompte Renault qu'est ce qui s passerait si l'on mettait à recharger 10000 véhicules un soir d'hiver rigoureux dans des régions qui ont un réseau électrique fragile: ex Bbretagne et PACA?
a écrit le 09/12/2011 à 9:09 :
Puisque renault s'apprête à commercialiser ses véhicules électriques auprès des particuliers et dont l'état, me semble t'il,est encore actionnaire,ce dernier devrait imposer à renault de mettre en place une borne de rechargement chez chaque concessionnaire et agent ayant l'enseigne au losange!!Ces concessionnaires et agents pouraient être répertoriés sur gps ce qui rassurerait quelque peu certains (es) conducteurs trop gourmands!!!
a écrit le 09/12/2011 à 8:30 :
"...Renault s'attaque aux particuliers..." Termes parfaitement choisis par l'auteur !
a écrit le 08/12/2011 à 20:36 :
Au moins cette énergie on est capable de la produire sur notre sol sauf pour les anti-nucléaires qui préfèrent respirer du Co2 et détruire la couche d'ozone. Commençons par sortir du pétrole qui pourri et dérègle bien plus notre planète. Mais ce combat est bien moins médiatique.
a écrit le 08/12/2011 à 19:28 :
Vu la qualité des véhicules RENAULT, je plains les premiers volontaires qui essuierons les plâtres.
a écrit le 08/12/2011 à 16:52 :
moi je reste sceptique quant à l'énergie électrique pour les véhicules . c'est moins polluant que le pétrole, c'est sûr. Mais ne nous met-on pas en garde contre la pénurie ? Ne sommes nous pas sensés réduire nos consommations ? Et finalement on en ajoute... On prône les panneaux solaires plutôt que les radiateurs électriques dans les maisons. A quand le véhicule à panneau solaire ??? ce serait moins cher et plus écologique, non ? J'ignore si c'est faisable, mais remplacer une énergie polluante par une énergie qui accélère nos restrictions, est-ce vraiment ingénieux ?
Réponse de le 08/12/2011 à 17:49 :
des chercheurs américains ont améliorés le revetement des batteries au lithium actuel pour leur donner plus d'autonomie x10 et une vitesse de rechargement x10.
les zoe auronr donc 1500km d'autonomie à 50km/h - 400 km à 130 et pourront se recharger en 40 minutes.
Dans 20 ans, on ne vendra que des voitures electriques, avec les nouvelles batteries, ce sera la fin des véhicules thermiques.
Réponse de le 08/12/2011 à 22:18 :
...ou vous travaillez chez Renault. 1500km d'autonomie, même à 50km/h, c'est tout simplement impossible aujourd'hui. Les tests de la presse automobile montre que l'autonime moyenne des différents véhicules électrique est bien inférieure à ce qu'annonce les constructeurs: ~73km pour une Citroën C-Zero/Peugeot IOn (150km annoncés par Citroën/Peugeot), 110km pour une Nissan Leaf (175km annnoncés par Nissan), 109km pour une Renault Fluence ZE (185km annoncés par Renault). Et en ayant le pied droit léger! La Renault Zoë ne sera pas mieux lotie que la Fluence ZE, à la différence qu'elle sera rechargeable, ce qui sera un plus. Les chiffres annoncés pour la Zoë sont d'une autonomie entre 160 et 200km.
Réponse de le 09/12/2011 à 9:12 :
ben alors, comment ils vont faire les entreprises puisque cette offre s'adresse en priorité à eux et qu'ils roulent bien plus que la moyenne?
a écrit le 08/12/2011 à 15:07 :
Electrocution
une chose est sure, tu bosses pas pour Renault!
Réponse de le 08/12/2011 à 16:33 :
Comme tu le vois, je ne bosse pas pour renault!!Se lever à 4 heure du mat..merci!! Moi c'est le 12 cylindre en V; donc introuvable chez renault!!!
a écrit le 08/12/2011 à 15:02 :
Renault avec GDF-Suez, cocorico et bravo!
a écrit le 08/12/2011 à 13:06 :
J'ai beaucoup aimé la phrase "Tout doit être prêt pour l?arrivée en octobre 2011 de Zoé".
a écrit le 08/12/2011 à 12:55 :
Tout beau tout neuf!!!....le teuf teuf électrique! mais le particulier se laissant séduire par un tel engin apparemment dangereux pour les piétons (autolib) ne pense pas que l'électricité soit absente pour un motif quelconque et que celle-ci ne se transporte pas dans un jerrican!!!contrairement au carburant fossile!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :