Michelin se porte bien malgré la crise en Europe

Le manufacturier clermontois affiche des résultats financiers en forte hausse au premier semestre. Il confirme sa perspective sur l'année d'un résultat opérationnel en nette hausse.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Comme Plastic Omnium ou Valeo, Michelin confirme que les grands fournisseurs français de l'automobile se portent nettement mieux que les constructeurs tricolores. Le fabricant de pneus auvergnat a confirmé ce vendredi son objectif pour l'année de génération de "cash flow" libre (flux de trésorerie) positif, avant impact de la cession d'un ensemble immobilier à Paris. Il confirme également sa perspective sur l'année d'un résultat opérationnel avant éléments non récurrents en nette hausse. 

Bons résultats

Michelin, dont le "cash flow" libre est déjà à l'équilibre au premier semestre, a dégagé un résultat net de 915 millions au premier semestre 2012 (667 millions un an plut tôt), avec un résultat opérationnel avant éléments non récurrents de 1.320 millions d'euros (+36%) - soit une marge de 12,3% (contre 9,6% précédemment). Le chiffre d'affaires évolue de 6% à 10,7 milliards. A fin juin 2012, le ratio d'endettement s'élevait à 26 %, correspondant à un endettement financier net de 2,18 milliards d'euros. Grâce à sa dynamique, le fabricant de pneus clermontois  a vu sa notation financière réévaluée par Standard & Poor's à "BBB+" en mars et par Moody's à "Baa1" en avril.

Mondialisation accélérée

Michelin, qui prévoit d'investir environ deux milliards d'euros sur l'année, veut concentrer ses moyens sur de nouvelles capacités dans les marchés en croissance, la productivité industrielle dans les pays matures et la poursuite de l'innovation technologique qui en a fait un manufacturier de renom dans le monde entier. L'entreprise, qui est parfois présentée comme le "Toyota français" (c'est-à-dire discrète mais partout présente avec des produits de qualité reconnue) a déjà démarré une nouvelle usine au Brésil en février, dernier, et prévoit l'ouverture de trois autres sites en 2012 et 2013, en Chine, en Inde et et aux Etats-Unis. "Notre stratégie mondiale permet d'amortir la crise européenne ", a souligné son noueau patron Jean-Dominique Sénard, lors d'une conférence de presse de présentantion des résultats financier semestriels.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 27/07/2012 à 20:51
Signaler
comme quoi les voitures continuent de rouler malgré la crise: bon signe pour le marché automobile

à écrit le 27/07/2012 à 18:09
Signaler
Michelin est dans les premières entreprises au nombre de dépôts de brevets et celà paye.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.