L'équipementier auto Valeo s'en sort mieux que les constructeurs tricolores

Le fabricant tricolore de composants pour véhicules a ainsi annoncé ce jeudi une marge opérationnelle de 370 millions d'euros, en hausse de 7,2% au premier semestre. Mais le bénéfice net recule.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Les constructeurs automobiles français souffrent, mais les équipementiers vont mieux.Même si la conjoncture est rude. Présent dans 28 pays, à travers 127 sites de production,  et employant 71.900 collaborateurs, le fabricant tricolore de composants pour véhicules a ainsi annoncé ce jeudi  une marge opérationnelle de 370 millions d'euros, en hausse de 7,2% au premier semestre. Soit 6,2% du chiffre d'affaires. De quoi faire rêver les constructeurs hexagonaux. Ce pourcentage est toutefois en recul. Il était de 6,5% il y a un an. Le chiffre d'affaires lui-même (en première monte, c'est-à-dire les ventes directes aux constructeurs) ressort en hausse de 13,5% (+5% à périmètre et taux de change constants) à 5,12 millirds. Celui  du remplacement s'établit à 732 millions d'euros, en progression de 1,8%. Le résultat net se monte à 198 millions d'euros, en baisse de 9,2%.

Prise de commandes record

Pas mal, alors que "le premier semestre a été marqué par une baisse de 5% de la production automobile en Europe", assure l'équipementier français dans son communiqué, qui souligne sa "performance supérieure à la production automobile mondiale hors constructeurs japonais".  Valeo a poursuivi notamment sa croissance en Asie, qui représenté désormais 24% du chiffre d'affaires première monte, contre 18% il y a un an. Le groupe note qu'il a enregistré un "niveau de prises de commandes record à 8 milliards d'euros, soit 1,6 fois les ventes première en monte du semestre", dont 36% en Asie. Cette internationalisation auprès des constructeurs allemands et d'Asie explique la santé de Valeo, qui tire profit des performances de ces clients comme Volkswagen auprès duquel il est très bien introduit.

Une marge opérationnelle prévue en 2012 comme l'an dernier

La "génération de cash flow libre (flux de trésorerie, ndlr) de 148 millions d'euros est en hausse de 10%, malgré des investissements en augmentation", note Valeo.  L'endettement financier net rapporté aux capitaux propres s'élève à un bon niveau de 25%. Sur la base d'une prévision de production automobile mondiale en hausse de 5 à 6%, mais en recul de 6 à 7% sur la seule Europe, Valeo " se fixe pour objectif un montant de marge opérationnelle sur l'année 2012  du même ordre de grandeur que celui réalisé sur l'année 2011". Le résultat opérationnel avait progressé l'an dernier de 19% à 704 millions, soit une marge de 6,5%.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 27/07/2012 à 13:48
Signaler
Interessant, il n'y a jamais de commentaires quand une entreprise francaise réussit... Bravo Valeo, vous êtes la preuve que la performance de nos entreprises ne se limite pas aux déboires de PSA. Vous avez su avoir la bonne stratégie et ne pas avoir ...

le 28/07/2012 à 18:54
Signaler
ne dite pas qu'une entreprise francaise gagne de l'argent, c'est tabou en ce moment, mieux vaut fermer des usines comme PSA et se mettre à pleurer.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.