Honda passe la barre du million de voitures hybrides

 |   |  279  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Deuxième producteur mondial de voitures thermiques-électriques, le japonais Honda en a écoulé plus d'un million en presque treize ans.

Honda annonce ce lundi que ses ventes cumulées de véhicules hybrides essence-électriques ont dépassé un million d?unités à fin septembre 2012. Une étape franchie en presque treize ans! C'est en novembre 1999 que la Honda Insight de première génération a été lancée. Certes, Honda est encore loin des 4 millions de véhicules hybrides vendus dans le monde par son compatriote Toyota depuis 1997. 

50 pays

Honda commercialise ses hybrides (8 modèles) dans environ 50 pays, dont la France. En mai dernier, Honda a démarré la production de modèles hybrides hors du Japon, avec l?Acura ILX Hybrid aux Etats-Unis. En juillet, il a débuté la fabrication de la petite Jazz Hybrid en Thaïlande. Honda prévoit par ailleurs de lancer la production de cette même Jazz Hybrid en Malaisie fin octobre.

Trois moteurs électriques

Outre l?optimisation de l?offre actuelle en modèles hybrides pourvus du système hybride à un seul moteur électrique, la firme compte introduire de nouveaux types d?hybrides sur les modèles de moyenne gamme, qui recevront un système à deux moteurs électriques. Un système à trois moteurs électriques de rendement et puissance élevés, baptisé Sport Hybrid SH-AWD sera inauguré sur les les NSX et Acura RLX Sport Hybrid, ainsi que sur la remplaçante de la luxueuse berline Legend.

Bonnes perspectives

Les perspectives de l?hybride sont prometteuses dans le monde. D?après une étude du cabinet PwC Autofacts, le marché devrait plus que doubler d?ici à 2017, passant de 1,8% de la production mondiale à 4,1%, avec 4,1 millions de véhicules construits. Quatre fois plus que la voiture électrique, qui ne pèserait alors que 1%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/10/2012 à 21:08 :
L'hybride puis l'hybride rechargeable sont la meilleure transition entre le thermique et le tout électrique et en plus le marché existe et se développe au niveau mondial. Les japonais en sont à l'origine et Nissan en est absent, On se demande pourquoi, question de PDG hybride (Nissan/Renault)...
a écrit le 15/10/2012 à 17:18 :
Les japonnais Toyota et Honda, les allemands BMW AUDI VW connaissent des succès justifiés par leurs efforts et leurs excellentes stratégies d'anticipation, des stratégies fondées sur une connaissance EXPERTE des métiers de l'automobile, ils donnent de sévères leçons aux piètres dirigeants des constructeurs français [faisons exception et reconnaissons Citroen qui a prit la bonne orientation, meme si c'est un peu tard]. Les GHOSN VARIN TAVAREZ PELATTA avec leurs équipiers subalternes tous plus bras cassés, et in finé MéDiOCRES, les uns que les autres nous montrent des pitreries et des verbiages mais leur résultat est piteux.
Réponse de le 15/10/2012 à 18:34 :
De mon point de vue, ce qui a surtout compliqué la tache des constructeurs français, c'est le diesel.

L'hybridation a au début été la meilleure technique pour rendre les consommations des véhicules essences plus compétitives face au diesel. De fait, les constructeurs français attendaient tranquillement sans se poser trop de questions.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :