Bruxelles refuse de surveiller les importations d'autos coréennes

 |   |  222  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La Commission ne veut pas mettre sous surveillance les importations d'autos coréennes. Les fondements juridiques manqueraient.

La Commission européenne a rejeté lundi la demande française d?une mise sous surveillance des importations automobiles sud-coréennes. Selon le commissaire européen en charge du commerce, Karel de Gucht, « les conditions juridiques » d?une telle surveillance ne « sont pas remplies ».

Pas d?argument juridique

« Les chiffres montrent que cette augmentation n?est pas concentrée en France », explique Bruxelles. C?était pourtant l?argument qui justifiait la mise sous surveillance demandée par la France début août. Paris dénonçait les effets de l?accord de libre échange entre l?UE et Séoul entré en vigueur au 1er juillet 2011.

Bruxelles fait la leçon à Paris

Bruxelles a même vanté les effets de cet accord qui a permis, selon Karel de Gucht, de voir les exportations de l?UE vers la Corée progresser de 20 %. « Nous ne pouvons pas nous réjouir de l?augmentation des exportations vers la Corée et déplorer en même temps le fait que les importations coréennes vers l?UE ont aussi augmenté », a-t-il conclu.

La France, pas gagnante de l?accord

L?argument est malheureusement erroné pour la France. Selon les statistiques des douanes, les importations coréennes ont fortement augmenté au premier semestre, tandis que les exportations vers la Corée étaient en baisse.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2012 à 13:12 :
Les coréens comme beaucoup de pays met un maximum d'entraves à l'importation de produit autres que coréens. Que cela soit au travers de normes ou de taxes. De plus les coréens sont très "patriotes" sur l'achat de produit, même lorsque ceux ci sont plus chers. Ils nous achètent que ce qu'il ne sont pas capable de produire. Pour le reste les barrières sont telles qu'il est impossible de vendre. Allez en Corée et regardez si vous voyez beaucoup de voitures européennes ! Je ne parle même pas des francaises. La réciprocité doit être la règle sinon dans peu de temps nous n'aurons plus aucune société créant de la valeur. Depuis 15 ans nous nous faisons plumer par des régles qui favorisent les mauvais joueurs que sont les pays émergents et l'Asie. Bruxelles et l'Omc sont soit naifs, soit ont des intérêts dans ces pays.
Réponse de le 23/10/2012 à 13:52 :
Vous avez raison, notre administration est tatillonne, mais les asiatiques , pour leur vendre quelque chose, il faut se lever de bonne heure !
En France , avec nos arrogants énarques pas commerçants pour un sou à la tête des décisions, faces à de "roublards" asiatiques, j'ai l'impression qu'on se fait plumer !
Réponse de le 23/10/2012 à 16:22 :
Les fanatiques du libre échange de Bruxelles encore à l'oeuvre pour détruire ce qui reste d'industrie européenne.
a écrit le 23/10/2012 à 12:56 :
he oui elle est pas belle l'europe bientot tous les Europeens seront au chomage , heureusement se sont surement les Coréens et les Chinois qui nous verserons nos indemnités ainsi que nos retraites. Bravo Bruxelles!!!!
a écrit le 23/10/2012 à 12:51 :
He oui elle est pas belle l'Europe bientot tous les europeen seront au chomage , et c'est surement les Coréens et les Chinois qui vont payer nos indemnitées et nos retraites bravo Bruxelle!!!!
a écrit le 23/10/2012 à 11:31 :
Il va falloir que les socialistes comprennent enfin que nous sommes depuis longtemps dans un monde ouvert ou la concurrence est une réalité. C' est à nous à nous adapter, à fabriquer des voitures qui plaisent et qui sont irréprochables en finition, comme pour tous les produits "made in France". Sinon ce sera la longue descente vers la rétrogradation du pays. S'adapter à la concurrence passe par la suppression des 35 heures,la suppression du SMIC, la flexibilité des contrats de travail entre autres.
a écrit le 23/10/2012 à 9:42 :
C'est fou de constater la propenssion des francais à jouer contre leurs interêts,à se piétiner,à critiquer leur pays.Ils veulent tout sans rien payer.Ils veulent les avantages de la mondialiqation(produits pas chers) mais refusent les inconvénients(chômage,pauvreté,destruction de notre système social).
A défaut d'avoir une culture économmique,ils devraient avoir du bons sens.Nous sommes dans une compétition économique ultra libérale mondialisée et il faut savoir dans quel camp on est.
Chaque francais est un agent économique a la fois producteur et consommateur,donc possède une grande responsabilité dans son comportement consumériste de tous les jours..
L'emploi est un substrat cardinal pour tous pour notre interêt et pour notre culture.Pensez-y quand vous faites votre marché.Ne soyez pas des renegats en voulant tout et son contraire.
a écrit le 23/10/2012 à 9:30 :
Elle a de l'allure la Hyundai break. Très beau design allemand !
a écrit le 23/10/2012 à 6:22 :
Karel de Gucht est un ultra libéral, dans l'interview qu'il donne au Figaro il ne se contente pas de critiquer Montebourg, il remet en cause le système social français. C'est clairement de l'ingérence idéologique.

Si le protectionnisme ne tenait pas la route, la Suisse serait le pays le plus pauvre d'Europe...
La logique du commissaire européen n'est pas économique mais bêtement idéologique.
Réponse de le 23/10/2012 à 11:30 :
@secundus:"ingerance ideologique"??et quand un français parle de dumping social,c'est de la morale?
a écrit le 23/10/2012 à 5:54 :
pas bien après les nippons les coréens et bientôt les chinois. quand va-t-on créer un goulet d'étranglement à Poitiers (à l'instar des magnétoscopes qui y étaient "détaxés") et quand va-t-on instaurer une taxe sociale sur les produits importés pour remplir les caisses de retraite car une voiture produite à l'étranger rapporte à l'état mais pas aux salariés qui sont spoliés et 2me cause les salariés "importés" pour construire chôment et touchent des indemnités
a écrit le 23/10/2012 à 4:00 :
Accord de libre échange entre l?UE et Séoul entré en vigueur au 1er juillet 2011, quand on signe des accords la règles c'est de les respecter, je me demande si Montebourg n?a pas encore compris que la France est dans l'Europe, voir sont Made en France.
Réponse de le 23/10/2012 à 6:25 :
Quand l'accord de libre échange conduit un pays à la ruine, dans une Europe qui refuse la solidarité entre les pays membres, il est normal que le pays étranglé demande à ce que l'accord en question soit renégocié. L'eurpe du chacun pour soi est inacceptable.
Réponse de le 23/10/2012 à 7:51 :
Meme accord de libre echange a sens unique a été signé en Janvier 2012 avec le Maroc, juste avant l'ouverture de l'usine Renault Nissan Dacia, quelle etrange coincidence .... L'UE finance aussi par de larges subventions la creation et developpement de zones off shores en Tunisie, la où les entreprises textiles francaises comme Arena ont delocalisé leur production. Vive l'UE des technocrates !
Réponse de le 23/10/2012 à 8:16 :
Oui mais la Commission européenne est totalement aveuglée par l'idéologie libre échangiste. Elle se contrefiche de savoir si nos partenaires respectent les règles, si la réciprocités est de mise. Séoul a certes ouvert sont marché en baissant les droits de douanes, mais a mis en place plusieurs normes "techniques" pour limiter l'importation de produits européens. C'est ce que dénonce Montebourg pour l'automobile.
La Commission se contrefiche de l'emploi en Europe. Le divorce est consommé depuis longtemps avec les peuples...
a écrit le 23/10/2012 à 3:30 :
Beaucoup de commentaires me semblent rater l'essentiel: nous avons depuis très longtemps les plus mauvais négociateurs internationaux. Faute à qui? Au politiques qui ne nomment que des copains aux postes importants et qui préfèrent s'assurer de fauteuils dans des instances internationales et le train de vie qui va avec (sans oublier que ça fait toujours bien sur un CV quand on brigue une mandature) en échange de "compromis" qui sont autant de reculades. En résumé: nous avons la classe politique la plus incompétente et je m'en foutiste au plan international.
Réponse de le 23/10/2012 à 8:45 :
+100. Il faut se regarder dans un mirroir de temps en temps. Nos "elites" vivent dans une epoque revolue.
Réponse de le 23/10/2012 à 11:35 :
+1000.malheureusement les français pense qu'un elu obtient une superiorité "morale" vis a vis de ces concitoyens...
a écrit le 23/10/2012 à 0:30 :
En France nous n'aimont pas la concurrence il faut se battre et c'est fatiguant on prefere la facilite bloquer les voitures sud-coreennes de qualite aux frontieres car nos voitures ne sont pas a niveau equivalent. Seuls les allemands exportent leurs produits au nom de l'Europe pour equilibrer les echanges commerciaux..
Réponse de le 23/10/2012 à 6:28 :
Les allemands exportent au nom des allemands, pas de l'Europe. Nuance.
Réponse de le 23/10/2012 à 9:27 :
L'allemand pense "Allemagne" avant de penser Europe, surtout dans le domaine des affaires à l'export. Penser le contraire est faire preuve d'une grande naivete digne d'un lapin de 3 semaines
Réponse de le 23/10/2012 à 9:55 :
Les Allemands exportent des produits qui sont équipés de composants d'entreprises française. Les importations en provenance de la France sont en hausse, grâce au dynamisme de l'économie Allemande. Par contre, les échanges avec la corées du Sud et l'Allemagne progressent d'une manière bien plus spectaculaire. Les entreprises françaises sont depuis trop lo,ngtemps peu compétitive et la bonne question que Montebourg devrait se poser; pourquoi cette dynamique de la baisse de compétitivité perdure? Cette question devrait être existentielle pour lui. Il est toujours en poste aujourd'hui?
Réponse de le 23/10/2012 à 11:46 :
@ hectopascal: vous avez raison pour la première partie de votre commentaire.
a écrit le 22/10/2012 à 23:18 :
Merci à Bruxelles d'éviter de mettre la France à la risée des coréens. Notre mannequin et marxiste M. Montebourg accessoirement ministre du verbe mais pas de la compétence me laisse un mauvais souvenir de relations internationales en la triste Mme Cresson. Et maintenant nous attendons la grande distribution sur les rayons made in France. M. Montebourg doit sur le fond être un nostalgique de l'URSS ou peut-être un "visionnaire" nord coréen. Encore queques mois et hop parti les ministres passent nous font rire sauf pour les chômeurs et comme notre clown à droite M. Borloo monte un parti avec d' autres Pieds Nickelés qui ont eu droit au m^me traitement type Mme Ramayade inutile et M. Morin dans la m^me catégorie de l'incompétence.
a écrit le 22/10/2012 à 22:22 :
Dans une Europe à18 millions de chomeurs boycottons les Kia et Hyundai et envoyons Lou Papet en Corée!
Réponse de le 23/10/2012 à 8:42 :
@ BOYCOTT: Il faut relancer le centre de dédouanement des magnétoscopes de Poitiers pour le reconvertir en centre de transit et de filtrage des KIA et Hyundai !
a écrit le 22/10/2012 à 21:28 :
Heureusement que Bruxelles veille pour limiter les délires protectionnistes des socialistes. On se rappelle que toute forme de protectionnisme a pour but inavoué de taxer les populations prisonnières des protections pour réduire significativement leur pouvoir d'achat.
Réponse de le 22/10/2012 à 21:35 :
Parce que la Corée ne fait pas de protectionnisme ? Vous êtes mal renseigné.
Réponse de le 22/10/2012 à 21:46 :
Ce ridicule petit jeu de la paille et de la poutre est vain. La Corée pratique un protectionnisme similaire à celui de l'Europe. Que ce soit en Corée ou en Europe, les peuples sont les principales victimes de ces politiques débiles. Le protectionnisme n'est qu'un impôt payé par la population soi-disant protégée.
Réponse de le 23/10/2012 à 8:24 :
Faut être à côté de la plaque pour croire que la Corée ou la Chine ne font pas de protectionnisme déguisé.

Et on peut retourner l'argument. Cette concurrence déloyale fait baisser les prix des produits de manière très relative: le consommateur devra payer sous forme de cotisations chômage les destructions d'emplois et les délocalisations liées à cette concurrence....

Et puis, peut être qu'en matière automobile les Coréens ou les Américains ont trouvé une piste intelligente: obliger les concurrents étrangers à produire sur place. Cela permet d'apporter de la technologie étrangère (le consommateur est gagnant) mais aussi de gagner des emplois (le citoyen est gagnant aussi).
Réponse de le 23/10/2012 à 9:13 :
Acquisition de technologie ? L'état cautionne la pollution et la diminution du pouvoir d'achat. Vers la fin des années 90, un moteur à crémaillère a été mis au point par un mécanicien/inventeur indépendant. 10 fois plus performant et consommant moins de carburant que les moteurs à pistons. Peugeot achète le brevet et le met au placard.
De nos jours, de face, nos politiciens affichent une lutte contre la pollution. Dans la réalité, ils multiplient les arguments contre les moteurs fonctionnant à l'huile comme en Amérique Latine ou à air comme en Corée. Parce qu'entre une TIPP sur le carburant qui représente plus ou moins 60% du prix du carburant et une TVA de19,6% sur une bonbonne d'air liquide, les idéaux s'envolent.
Réponse de le 23/10/2012 à 9:57 :
@ Beau rêve: Le terme TIPP (taxe intérieure de consommation sur les produits pétroliers) est remplacé par la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques). Ceci pour prendre en compte les "bio" carburants, l'hydrogène, l'air comprimé ou l'electricité. Bercy a déjà tout prévu...
a écrit le 22/10/2012 à 21:27 :
Karel de Gucht comme tous les Nord européens n' en ont rien a cirer de la France, de ses usines, de son PSA ou de son Renault. A partir du moment ou ils peuvent acheter la derniere Hyundai a bon prix, c'est tout ce qui les intéressent. Et puis les exportations UE ont augmenté de 20%??? je me demande vraiment ce qu'on leur vend!
Réponse de le 22/10/2012 à 21:41 :
"Acheter la derniere Hyundai a bon prix", bien sûr que c'est ce qui les intéresse. Nous aussi d'ailleurs. Pas la peine de vous demander ce qu'on vend au coréens, vous êtes parfaitement incapable de le comprendre, même si on vous l'expliquait durant des heures. Ce commentaire est caricatural mais explique l'ampleur de l'échec du socialisme triomphant qui lamine la France depuis tant d'années.
a écrit le 22/10/2012 à 21:24 :
Il faudrait maintenant d'autres noms: Montebourg ne touche pas qu'un salaire, il a osé déranger la commission à bruxelles pour une "mise sous surveillance" des importations sud-coréennes! La commission ne travaille pas pour s'occuper, elle a vraiment d'autres choses à faire. Comment est-ce possible que le ministère de Montebourg ait pu agir ainsi? De telles carences au niveau des connaissances du droit européen ne sont plus excusable. Cette situation n'est même plus ridicule, maintenant son ministère n'est plus soutenable. Les chiffres des exportations allemandes ont explosé vers la corée du sud. L'Allemagne est grâce à cet accord de libre-échange devenu excédentaire et a pu accéder à un marché énorme. Les succès sont là, pour les pays compétitifs. La mission de Montebourg quand il parle de compétitivité n'est tout de même pas d'empêcher la compétition?Pour les entreprises françaises, les entreprises coréennes sont des fournisseurs performants et si j'ai bien compris le consommateur français obtient une garantie de 7 ans sur certains automobiles!
Maintenant optons pour le départ immédiat de Montebourg; Il n'est plus défendable.
Réponse de le 22/10/2012 à 21:30 :
Explication ci-dessus très lucide : en fait de compétitivité, les socialistes veulent supprimer la compétition. Comme d'habitude, ils détournent le langage pour abuser les faibles d'esprit.
Réponse de le 22/10/2012 à 22:31 :
@ mr autre monde: je plussoie ! 7 ans de garantie sur les KIA.
Réponse de le 22/10/2012 à 23:17 :
+1 sur la garantie de 7 ans !
a écrit le 22/10/2012 à 20:52 :
Le dogmatisme sectaire de Bruxelles n'a qu'une vision mais ignore le but a atteindre! Le présent compte bien plus que le futur...!
a écrit le 22/10/2012 à 20:47 :
iL FAUT REFUSER LA COMMISSION DE BRUXELLES et la DISSOUDRE en assignant les tenanciers de cette commission devant une Coure Martiale, ou le Tribunal Pénal Internation pour les juger sur leurs trahisons, Monsieur BAROSO en tête avec tous ses sbires.
Réponse de le 22/10/2012 à 20:57 :
Cette Europe-là, celle qui baisse son froc devant la Terre entière, on n'en veut pas ! On veut une Europe qui prenne soin de ses citoyens. Regardez comment font les Etats-Unis, on les critique à tour de bras, mais ce sont eux qui mènent le monde. Une Europe qui ne se met pas au moins au même niveau ne sert à rien.
Réponse de le 22/10/2012 à 21:05 :
On pourrait même parler de haute trahison!
Réponse de le 22/10/2012 à 21:25 :
Oh que c'est mignon. Il veut être pouponné, nourri, changé, langé, par son Etat nounou. Avec des bisous aussi ?
a écrit le 22/10/2012 à 20:17 :
les constructeurs devraient surveiller les coréennes
- la qualité
- la relation (étonnante) avec leurs fournisseurs
- le suivi de leurs clients
.. laisser bruxelles les surveiller est primitif et naif.
Réponse de le 22/10/2012 à 21:02 :
@ floppy: +1000, je plussoie !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :