Volkswagen prépare une anti-Dacia à bas coûts pour 2016

 |   |  445  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
La voiture à bas coûts de Volkswagen ne devrait pas arriver avant 2016. Elle sera initialement réservée aux marchés émergents, notamment l'Inde.

Renault a encore du temps devant lui avec sa gamme "Entry" à bas coûts.... avant d'être concurrencé par Volkswagen. Le futur véhicule "low cost" de Volkswagen ne devrait pas en effet être lancé avant 2016 au plus tôt, selon le magazine spécialisé allemand Automobilwoche, qui cite des déclarations de Ulrich Hackenberg, directeur de la recherche et du développement de la firme allemande. Le modèle sera principalement destiné au marché indien et devrait être distribué sous une nouvelle marque. A l'origine, un seul véhicule sera commercialisé sur l'ensemble des marchés émergents, puis des versions spécifiques seront développées (pour la Chine, l'Amérique du Sud et la Russie). Une version spécialement adaptée au marché européen pourrait arriver à terme, précise Automobilwoche. Les prix iront de 5.500 à 8.000 euros. Volkswagen pourrait lancer "d'ici à deux ans" un modèle à bas coûts, avait déclaré début octobre Bernd Osterloh, le président du comité d'entreprise du groupe automobile au journal économique Handelsblatt . "Nous avons besoin pour les pays émergents d'une voiture bon marché (...)". Au Mondial de l'automobile, Christian Kingler, directeur des ventes du constructeur allemand, avait précisé, lors d'une table ronde avec la presse: "une décision favorable pourrait être prise prochainement", mais "ce modèle ne viendra pas en Europe". Une décision est attendue pour cette fin d'année.

Segment où il n'est pas présent

Volkswagen ne dispose pas aujourd'hui de voiture à bas coûts au sens propre du terme, un des rares segments sur lequel le géant automobile n'est pas présent. Les petits modèles brésiliens de Volkswagen, assez anciens dans leur technique (Fox ou Gol), sont vendus plus cher. Et la filiale tchèque Skoda propose certes des voitures moins chères que les Volkswagen, mais pas à même de rivaliser avec les tarifs de Renault et sa filiale roumaine Dacia. 

Suzuki hors jeu

Volkswagen comptait initialement sur le japonais Suzuki pour développer un tel véhicule. Mais le spécialiste japonais des mini-véhicules, dont Volkswagen détient 19,9% du capital, entretient d'exécrables relations... avec son actionnaire germanique! Ce nouveau véhicule du groupe Volkswagen, dont la marque n'est pas précisée à ce stade, viendrait rivaliser avec la gamme "Entry" de Renault, vendue selon les marchés sous le label frappé du losange ou sous la marque roumaine depuis 2004. Renault compte vendre un million de ces véhicules cette année. Il vient d'annoncer le lancement de la Renault Symbol, une Dacia Logan II restylée. Les Logan et Sandero II avaient été présentées au dernier Mondial de l'automobile parisien, fin septembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/11/2012 à 14:01 :
Il y a beaucoup qui se trompent sur tout la ligne concernant la réelle situation de l'Inde concernant sa situation politique (malgre la democratie), sociale, développement, état des infrastructures et possibilité de faire du business du nord au sud pour faire simple, exemple, combien savent le temps en perte d'argent,bureaucratie, corruption et retards pour traverser du nord au sud entre les états avec des camions de marchandises!
Pour ceux qui doutent allez-y voir. La classe moyenne (huit mille euros est une voiture chère là bas) ne veut pas du low cost et veut une quatre portes systématiquement car beaucoup ont même les moyens d'embaucher un chauffeur !
Si ça vous fait rigoler allez y voir.
VW fait de la com entre autres man?uvres perverses comme par exemple une guerre des
prix ici en europe et une surproduction !
Ceci va accélérer la restructuration de l'industrie européenne et on va payer à terme les pots cassés !
a écrit le 07/11/2012 à 10:57 :
Si c'est pas cher ça m'interesse .
a écrit le 06/11/2012 à 21:54 :
Cette article n'est qu'une redite de http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20121004trib000722940/volkswagen-veut-lancer-une-anti-dacia-a-bas-cout.html
a écrit le 06/11/2012 à 9:51 :
Il ya 2 ans déjà VW avait fait cette annonce, puis ils ont continué à monter en gamme sur toutes les marques ... y comprit Skoda (VW) et Seat (Audi) ... VW fait de l'intox, en 2016, il n'y aura pratiquement plus de mrachés émergeants, la Chine ne l'est plus déjà maintenant. L'intox a aussi pour but de mettre Suzuki au pieds du mur, de lui faire craindre l'isolement et de le menacer Marutti (Suzuki) d'une concurrence .. en même temps VW pousse Renault à poursuivre son erreur indsutrielle du low cost qui détruit oute rentabilité et surtout casse l'image de marque et sème la confusion ... Tout au plus VW mettra la main sur un d'autres petits constructeurs locaux en Inde, en Chine pour les faire monter à leur tour en gamme cela est bien plus payant.
Réponse de le 06/11/2012 à 11:10 :
Faire du cher tout le monde sait faire , n'en doutez point . Par contre faire du "low cost" acceptable sans donner l'impression au client qu'on se moque de lui, ça c'est un métier. Les clients les plus exigeants sont sans conteste les plus pauvres car comptables de leurs deniers au plus près. Faire plus de 7 pour cent de marge nette sur ses bagnoles comme RENAULT le fait relève de la performance. A mon avis et sur ce plan oui WW fait de l'intox.
Réponse de le 06/11/2012 à 11:53 :
Low cost n'a jamais signifié faibles marges, mais coûts de production ultra optimisés, produits standardisés, meilleurs prix du marché et bonnes marges...
Réponse de le 07/11/2012 à 5:16 :
ABSOLUMENT d'accord avec Vous Gandalf le discount c'est un bon rapport qualite/prix avec une bonne marge . Et Renault a encore plein de segments de marche a explorer dans le low cost comme les pick up ou gros 4X4 pour les marches emergeants ou actuellement Toyota raffle la mise
Réponse de le 07/11/2012 à 12:17 :
Le low cost c'est aussi une sécurité tres limite (regardez les résultats de crash test Dacia), et quand on vend ceci dans les pays développés en Europe, ca veut dire aussi dumping social. Donc low cost pour les pays dont le pouvoir d'achat est faible, ok, mais chez nous....
a écrit le 06/11/2012 à 9:12 :
une skoda, c'est 5% de moins qu'une vw... pas vraiment interessant; par contre les breaks et monospace low cost vw ont l'air sympas...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :