Montebourg réaffirme que le débat sur le diesel est clos... pour 2013

 |   |  312  mots
Copyright Peugeot
Copyright Peugeot
Le ministre du redressement productif s'engage pour 2013, mais pas pour 2014. Il met fin provisoirement au concert de déclarations gouvernementales contradictoires sur un alourdissement des taxes sur le gazole.

"Le début sur le diesel est clos. Le gouvernement ne donnera pas suite en 2013 (ndlr: aux éventuelles hausses de taxes sur le gazole)", a martelé le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg ce jeudi. Mais, quand on lui pose la question sur 2014, il répond: "on verra en 2014". L'engagement pris ne préjuge pas de l'avenir. Interrogé, lors d'une visite du salon automobile de Genève, sur l'idée d'augmenter la taxe sur le gazole en France, moins lourde que celle sur l'essence, le ministre avait répliqué : "ce n'est pas à l'ordre du jour". Dimanche le gouvernement avait déjà indiqué qu'une éventuelle hausse de la fiscalité sur le gazole ne pourrait être mise en place au plus tôt que dans la loi de Finances 2014, débattue à l'automne mais qui effective après le 1er janvier.

Cacophonie

Les points de vue divergent au sein du gouvernement socialiste entre, d'un côté, les ministres de l'Ecologie Delphine Batho et du Logement Cécile Duflot, qui mettent en avant des raisons de santé publique pour aligner la fiscalité du gazole sur celle pesant sur l'essence , et de l'autre côté Arnaud Montebourg, qui souhaite éviter des mesures pouvant handicaper l'industrie auto française dont les moteurs diesel constituent une spécialité reconnue.

Soutien au diesel

PSA et Renault ont défendu le diesel, tout au long des deux journées presse du salon de Genève. Mais les constructeurs tricolores ne sont pas les seuls à plaider pour le diesel, devenu beaucoup plus propre avec les dernières normes en vigueur, et qui permet de consommer 15% de moins qu'un moteur à essence, et donc en conséquence d'abaisser d'autant les émissions de C02. BMW, Volkswagen, Ford soutiennent aussi cette motorisation quasi-indispensable pour répondre aux objectifs draconiens  fixés par Bruxelles pour 2020, à savoir des émissions de 95 grammes à peine par véhicule au kilomètre.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/03/2013 à 11:45 :
Le reportage diffusé hier soir dans l'émission Envoyé Spécial montre clairement les dangers de ce carburant et les mensonges des constructeurs. C'est clairement un enjeu de santé publique au même titre que le tabac ou l'alcool.
L'amiante aussi n'était pas dangereuse...on en voit le résultat.
Réponse de le 08/03/2013 à 12:41 :
Vous radotez mon cher. Vos commentaires sous différent pseudonymes ne trompent personne. Pourquoi la rédaction de La Tribune ne déclare pas publiquement l'adresse IP des anonymes? Le site semble pourtant déclaré à la CNIL pour collecter nos adresses IP.
Réponse de le 08/03/2013 à 14:04 :
100% d'accord avec Claude87, cher "Michel" :)
Pas besoin d'utiliser plein de pseudos, il s'agit d'une opinion largement partagée.
Les Montebourg et autre dangers publics pour la santé risquent un jour de se retrouver devant les tribunaux. Comme pour le sang contaminé, comme pour l'amiante.
a écrit le 08/03/2013 à 11:18 :
Les tunnels en moto d'ile de france sont irrespirables je les traverses en apnée...
Réponse de le 08/03/2013 à 12:02 :
Prenez une voiture ou les transports en commun car les routes ont été construites pour ces usages en premier lieu. La moto comme le vélo ne sont que tolérés (malgré une législation laissant croire que ce sont des véhicules comme les autres) à partager la chaussée avec la voiture cependant ce n'est pas une priorité du ministère des transports. Il faudra vous faire une raison car le lobby de l'automobile est puissant en France.
Réponse de le 08/03/2013 à 12:24 :
La voiture n'y sera plus tolérée très longtemps.
Je vais arrêter d'aller travailler à moto pour les raisons citées.
J'arrive au bureau avec mon col de chemise noirci.
Effrayant pour un simple trajet de 30 mn (sans tunnel).
Réponse de le 10/03/2013 à 5:41 :
... de particules fines ou de NOx, et surtout pas Airparif... Ces tunnels sont en dépassement de seuil autorisé 365 jours par an, au lieu des 35 maximum autorisés... Beaucoup de conducteurs n'ont pas le réflexe d'isoler leur habitacle lorsqu'ils entrent dans un tunnel ou sont bloqués dans un bouchon. Une fois DANS l'habitacle, les particules les plus fines, les PM2.5 y resteront... jusqu'à être "filtrés" par les poumons des passagers ou du chauffeur...

Une fois de plus, il suffit de regarder l'état de son col de chemise après une journée en grande agglomération et une journée "à la campagne", la comparaison se passe de commentaires...
a écrit le 08/03/2013 à 10:59 :
C'est encore une fois la fuite en avant. Les socialistes ne savent faire que ça.
a écrit le 08/03/2013 à 10:10 :
J'habite une agglomération de 150 000 habitants en Ile-de-France.
J'ai arrêté de m'y déplacer à vélo, en raison de la densité de véhicules diesel.
Réponse de le 08/03/2013 à 11:55 :
Avez-vous renoncé également à la marche à pied? Les vélos étant plus fragiles devraient obtenir des voies réservées (pistes cyclables) et protégées (balisage) du flux de voiture ou camion, d'une part à cause des gaz d'échappement mais surtout au regard des vitesses et des énergies mécaniques mises en jeu. Les vélos ne disposent ni d'une carrosserie protectrice ni de ceinture de sécurité. Le BSR devrait aussi être nécessaire à l'usage d'un vélo car nombreux sont les cyclistes ne respectant pas le code de la route.
Réponse de le 08/03/2013 à 13:15 :
J'emprunte les pistes cyclables qui sont séparées de la chaussée, contrairement aux bandes cyclables.
Mais elles longent les voies de circulation.
La marche à pied est excellente, mais multiplie par trois les temps de trajet. Ce n'est pas toujours compatible avec un emploi du temps professionnel.
a écrit le 08/03/2013 à 10:03 :
Comment expliquer que seul les véhicules sont pollueur alors que les tracteur, camion usine à commencer par EDF, les chaudiÚres au fioul non pas de filtre à particules est il consomment nettement plus que les voitures.
Réponse de le 10/03/2013 à 5:50 :
... qui malgré son simple statut associatif Loi 1901, est l'office chargé par le gouvernement de contrôler la qualité de l'air en Île-de-France, ce qui laisse rêveur... Votre interrogation est donc parfaitement légitime. Rappelez-vous néanmoins que les particules fines ne posent un gros problème sanitaire que lorsqu'elles sont à hauteur d'homme, et en milieu confiné. D'où le nombre très élevé de victimes dans les neufs principales agglos Françaises.
a écrit le 08/03/2013 à 9:26 :
Encore un domaine dans lequel ils excellent : la non décision !
Pour le principe de précaution, c'est a géométrie variable.....D'un autre coté, cela fait plus de 15 ans que l'on est au courant donc on n'est plus a un an prés.
A se demander si il ne faut pas un procès pour qu'enfin on ait une utilisation réfléchie du gazole en France
Réponse de le 10/03/2013 à 5:45 :
... depuis que le Centre International de la Recherche sur le Cancer - qui dépend de l'OMS - a ENFIN classé, de façon définitive, le diesel en Cancérogène Certain...

Martine Aubry pouvait faire accroire qu'elle ne savait pas pour l'amiante. Montebourg ne pourra pas en faire autant... Le Net est passé par là...
a écrit le 08/03/2013 à 8:20 :
Le mal est fait....
Réponse de le 10/03/2013 à 5:58 :
... à l'instar de ce qui s'est passé lors de la canicule de 2003... Les pics de mortalité correspondent jour pour jour aux pics de pollutions... Et la France, avec ses 20 000 morts, a représenté à elle seule la moitié des victimes de l'ensemble de l'Europe... On sait dorénavant pourquoi...

De par la multiplication des petits diesels urbains provoquée par la "malheureuse" prime à la casse de 2008/2009 dont le bonus écologique basé sur le CO2 (qui ne présente pourtant AUCUN problème en ville...) a boosté le diesel, un nouvel épisode de canicule aura des conséquences catastrophiques. L'effet smog sera tout simplement sans précédent connu... Et il faudra sans doute faire comme à Tokyo avant l'interdiction formelle du diesel intra-muros : arrêter toute circulation pendant plusieurs heures... Ou installer à nouveau des brancards dans les couloirs des services d'urgence...
a écrit le 07/03/2013 à 21:04 :
Comprenez on vous tordera le cou en 2014 !
a écrit le 07/03/2013 à 18:35 :
Et une girouette, et une !
a écrit le 07/03/2013 à 18:10 :
Montembourg sera dans quelques années conduit devant les tribunaux pour s'expliquer sur sa négligence concernant la santé publique. Il a beau être bon avocat, il aura du mal à justifier le retard qu'il impose au pays. Ça rappelle l'affaire de l'amiante et du sang contaminé !
Réponse de le 08/03/2013 à 0:12 :
Allez respirer à plein poumon les gaz d'échappement de votre voiture Essence si c'est tellement bon pour votre santé!
Réponse de le 08/03/2013 à 9:32 :
D'autant qu'avec les filtres à particules, les moteurs diesel actuels polluent beaucoup moins que n'importe quel moteur à essence...
www.librepolitique.wordpress.com
Réponse de le 08/03/2013 à 10:13 :
Vous confondez avec le CO2 qui n'est pas un poluant, et qui ne tue pas nos enfants lui.
Réponse de le 08/03/2013 à 12:06 :
@Daniel

Le CO2 est un polluant puisque nous ne sommes pas des plantes pour l'absorber en tant que source d'énergie. D'ailleurs la déforestation contribue à étouffer la planète de CO2. Le CO2 ce n'est pas qu'un simple gaz à effet de serre et il faudrait être naïf pour le croire.
Réponse de le 08/03/2013 à 13:53 :
Je roule en Prius depuis 7 ans, je suis donc sensible aux rejets de CO2.
Quoi qu'il en soit, le diesel n'est pas la solution à ce problème.
L'essence non plus, et l'hybride ess/elec n'est qu'une solution d'attente plutôt intelligente.
Toyota y a pensé il y a déjà plus de 20 ans.
Pourquoi bride-t-on le savoir-faire de nos excellents ingénieurs français avec une législation absurde et mensongère ?
Réponse de le 10/03/2013 à 6:06 :
... sont des chauffagistes, et pas des électriciens...

PSA et Renault sont passés complètement à coté de l'hybride (l'hybride-DIESEL de PSA est une insulte environnementale), qui permet l'usage thermique optimisé en péri-urbain et le zéro-émission en usage intra-muros... Tous les constructeurs qui ont fait ce choix visionnaire se portent fort bien - dont Toyota qui produit ses petites merveilles en France alors que Renault produit ses grosses m.... en Roumanie (où l'on reparle de chevaux-vapeurs, bon, d'accord, c'est pas drôle...)
Réponse de le 10/03/2013 à 6:11 :
... sinon, il faut tout de suite sortir des centre-villes chômeurs et retraités, qui produisent chaque jour l'équivalent du CO2 produit par une voiture compacte au bout de 10 km... C'est la solution préconisée ?

Le CO2 n'a d'effet délétère qu'à long terme, à l'échelle planétaire. En comparaison, les particules fines et les NOx du diesel URBAIN tuent AUJOURD"HUI, et en masse, alors que le problème est facile à résoudre...
a écrit le 07/03/2013 à 17:37 :
Il est surprenant qu' après avoir villipendé cet été le groupe PSA pour erreur de stratégie et défense des actionnaires,le ministre du redressement productif vole soudainement au secours de PSA.
Si la raison l' emporte,ce que j' espère, le gouvernement suivra les recommandations de la Cour des Comptes.
Réponse de le 10/03/2013 à 6:16 :
... priment sur beaucoup de décès... Mais bon, on a les lobbies que l'on mérite, et les politiques-girouettes que l'on choisit...

Par contre, Monsieur Montebourg, plus tard, si vous êtes voûté comme le vieux Servier sous le poids de votre responsabilité, faudra pas vous étonner... Gardez bien pour votre retraite des photos de vous "à l'âge flamboyant" ! Martine Aubry pouvait prétendre qu'elle ne savait pas pour l'amiante. Depuis, le Net est né, et vous ne pourrez pas prétendre que vous ne saviez pas pour le diesel...
a écrit le 07/03/2013 à 17:27 :
Je connaissais montebourg Don Quichotte, brassant de l'air sans craindre le ridicule et la pauvreté d'une reflexion indigne d'un ministre de la république.
Maintenant, il annonce que le diesel c'est doublement bon pour l'emploi... les constructeurs .... et pour les professions de santé...
Merci Mr Montebourg...
Réponse de le 10/03/2013 à 6:17 :
... se frottent effectivement les mains, ils ont enfin un vrai Ministre de la santé financière...
a écrit le 07/03/2013 à 17:16 :
Je répète puisque M. Montebourg se répète : Monsieur Montebourg favorise donc un produit cancérogène et une politique retirant au consommateur sa liberté, en pénalisant celui qui choisirait l'essence. Une politique par ailleurs injuste fiscalement, faisant payer aux uns les taxes auxquelles auraient dû contribuer les autres (alors c'était l'occasion d'opérer un rééquilibrage en abaissant d'un côté et en augmentant de l'autre). Cette politique fiscale conduit effectivement constructeurs et automobilistes à faire le "choix" du diesel, ce qui crée des "poids" économiques anormaux sur lesquels donc on s'avoue incapable de revenir. On devient ainsi les rois du diesel, on ferme nos raffineries essence et on importe ce produit qui contribue pour ' ou 5 milliars à notre déficit commercial. À votre santé et à celle de notre économie !
a écrit le 07/03/2013 à 16:56 :
montebourg ne peut pas s'engager pour 2014 pour la simple raison est celle qu'il sera vire!!!!!
a écrit le 07/03/2013 à 16:56 :
montebourg ne peut pas s'engager pour 2014 pour la simple raison est celle qu'il sera vire!!!!!
Réponse de le 15/08/2015 à 12:41 :
Au lieu de pleurnicher comme d'habitude, Romaric devrait admettre que tout pays sous programme FMI perd sa souveraineté économique et c'est pour cette raison que les gouvernements cherchaient autrefois à y échapper...
a écrit le 07/03/2013 à 16:13 :
Ce qui est extraordinaire, c'est que l'on ait laissé des groupes de pression et des médias importants comme la 5 attaquer Peugeot en l'associant abusivement au diesel et aux dégâts sur la santé, comme si PSA était seul responsable - sans reconnaître que PSA a résolu l'essentiel des émissions toxiques pour ses nouveaux moteurs. Ce type de communication est très réducteur, subjectif et partial. La 5 aurait dû s'attaquer en priorité aux anciens moteurs diesel et aux autres émissions qui polluent le plus, bref dresser une cartographie complète et objective des émissions nocives. Il n'existe pas un comité pluraliste responsable de vérifier les abus médiatiques?
Réponse de le 07/03/2013 à 17:06 :
Il faut en créer un de "comité pluraliste", comme les autres il ne servira à rien d'autre qu'à y planquer les copains.
Réponse de le 07/03/2013 à 17:24 :
les nouveaux moteurs diesel avec FAP, polluent moins, mais les dégats pour la santé sont bien plus grave....
En gros ....
Avant, pb du système respiratoire
Maintenant, et avec le sens des responsabilités de Montebourg , les micro particules traversent les poumons et vont directement dans le sang.... livrer le poison là où les cellules prédisposées développeront la maladie...
Réponse de le 07/03/2013 à 19:46 :
L'acharnement des français à acheter des véhicules diesel est une hérésie puisque leur motivation n'est guidée que par le prix à la pompe et le système (débile et totalement protectionniste) de bonus-malus écologique.
Certes les FAP sont une super solution contre les particules fines (en partie seulement), mais pour fonctionner correctement, les voitures doivent rouler un minimum de distance et être entretenues soigneusement, à défaut de quoi, ces véhicules aux rejets de CO2 limitées, deviennent des empoisonneuses à roulettes.
On a oublié que les véhicules diesel étaient voués à une utilisation intensive, contrairement aux véhicules essence qui sont largement suffisants pour les 15000 km effectués en moyennes par le pékin moyen.
Réponse de le 08/03/2013 à 0:27 :
@Médias

Tout le monde sait qui tire les ficelles du groupe France Télévision depuis le dernier arrangement effectué par le précédent gouvernement. Néanmoins après avoir dénoncé dans l'opposition la manipulation des médias par le précédent gouvernement, le PS s'en accommode très bien depuis qu'il a repris le flambeau. Sur France 2 il y en avait aussi que pour le Diesel assassin avec ou sans filtre à particules et pire encore puisque le Bonus écologique favorisant des Diesels avec FAP est assimilé sans condition au Diesel assassin. Je ne suis pas certain que ce sujet ait convaincu les dieselistes à se faire saigner gratuitement à la pompe sans contre-partie (baisse de l'Essence?) sous l'excuse de la santé publique alors que le véritable enjeu est caché... tenir le déficit public à moins de 3 % du PIB au nom de l'Europe.
Réponse de le 10/03/2013 à 6:21 :
... sont apolitiques, je ne vous souhaite pas de le constater par vous-même...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :