« Il n'y a pas de problème d'environnement lié au diesel »... selon PSA

 |   |  532  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
PSA assure que les derniers diesels sont propres et restent un outil incontournable pour abaisser les rejets de CO2. Les déclarations brouillonnes des pouvoirs publics concernant un éventuel alignement des taxes sur le gazole sur celles de l'essence provoquent l'agacement.

« Ce qu'ont dit sur le diesel est faux », affirme Guillaume Faury, Directeur de la recherche et du développement de PSA Peugeot Citroën, dans le cadre du salon de Genève qui ouvre ce mardi ses portes aux professionnels. « Il n'y a pas de problème d'environnement lié au diesel », renchérit Frédéric Banzet, Directeur général de Citroën. « Le diesel, c'est un moteur d'avenir pour réduire les rejets de CO2 », plaide Frédéric Saint-Geours, Directeur des marques du consortium. Chez PSA, on dissimule vraiment mal son agacement sur la polémique liée aux moteurs à gazole en France. « L'air qui sort du pot d'échappement d'un véhicule diesel aux dernières normes Euro V est moins chargé en particules que l'air qu'il absorbe en ville, car il a aussi une fonction de régénération », assure même Guillaume Faury. Le constructeur français, qui vend 50% de ses véhicules dans le monde avec un moteur diesel, et 70% en France », reconnaît que les vieux diesels, eux, sont polluants. Mais, des moteurs aux futures normes Euro VI - qui arriveront sur le marché cette année et seront obligatoires pour les nouveaux types de véhicules en septembre 2014 -, émettront « cent mille fois moins de particules que les modèles du début des années quatre-vingt-dix », précise Guillaume Faury. Pour PSA, le problème de santé posé par les moteurs à gazole ne concerne que les vieux véhicules.

Futures normes très sévères

Aujourd'hui, « 99,9% des particules ont été éliminées », indique Frédéric Banzet. Et, en outre, avec les normes Euro VI, qui renchériront d'ailleurs les véhicules diesel de « 500 à 1.000 euros » selon PSA, « nous aurons un réservoir de 15 à 20 litres d'urée, qui permettra de traiter les oxydes d'azote », poursuit Guillaume Faury. Ainsi seront définitivement résolus les deux écueils du diesel, explique PSA, qui revendique le premier rang en Europe pour les plus faibles rejets de CO2 au kilomètre. PSA souligne d'ailleurs que le diesel est crucial dans la course à la réduction du gaz à effets de serre, corrélées à la réduction des consommations. « Un modèle à gazole consomme 15 à 20% de moins qu'un véhicule à essence au litre, et 10% de moins en masse », assure Guillaume Faury.

Alignement des taxes ?

Dans un rapport récent, la Cour des comptes a évalué à 6,9 milliards d'euros le manque à gagner potentiel pour l'Etat français de la différence de taxation entre le litre de gazole et le litre de sans plomb. Dernièrement, la ministre de l'Ecologie Delphine Batho avait jugé « incontournable » l'alignement « progressif » de la taxation... pour des raisons de santé publique. Depuis, c'est le brouillard à travers des déclarations ambiguës qui laissent à penser que les taxes sur le gazole seront alignées sur celles pesant sur l'essence. On évoque en contrepartie une prime à la casse pour les vieux diesels. De telles incertitudes pèsent sur le marché français, déjà mauvais et plongé désormais dans une incertitude qui ne peut que reporter les décisions d'achat. Les constructeurs se disent d'ailleurs officieusement agacés de ces déclarations intempestives et contradictoires !
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/10/2015 à 10:00 :
On entend des contre vérités à tour des bras concernant la "propreté" du diesel.

A la station service : le sol est glissant aux abord des pistolets et ça pue

Démarrage à froid : personne n'en parle. Le moteur n'atteint son plein rendement et minimise ses rejets qu'après avoir parcouru plusieurs km. Or beaucoup de trajets font moins de 6km.

Combien voit on de véhicules diesel très récents qui larguent encore des volutes de particules noires lors d'une ré accélération virile par exemple, sans parler du fonctionnement en sous régime...

La plupart des véhicules diesel consomment autant que les essence car leurs conducteurs de gargarisent plus souvent des perfs "facile" du diesel, tenue de la vitesse en cote meilleure qu'une essence.

Bref, c'est en... utlilisant moins son véhicule, essence compris qu'on peut tenir les émissions de polluats dans le domaine du raisonnable.

Es ce que tous les déplacements sont incontournables ? vraiment ? réflechissez...
Allez une piste parmi tant d'autres : le covoiturage y compris tout les jours pour aller bosser. Allez un petit effort, quitter ou remettez UN PEU en cause votre style de vie confortable du "vroum vroum" dès que j'ai envie.

J'vous laisse je vais faire une course en vélo.

PS : et si j'ai dit n'importe quoi, rendez vous dans même pas 30ans, pour voir...
a écrit le 07/10/2013 à 23:02 :
Mais quelle bande c'est incroyable !
En lisant cet article nous pourrions penser que les nouveaux moteurs PSA diesel sont des centrales d'épuration de l'air !
Mais franchement vous prenez vraiment les gens pour des couillons...
Il y a plus ou moins 1500 polluants différents à la sortie d'un pot d'échappement et seulement 5 sont règlementés en comptant le C02. Le système "adblue" plébiscité par PSA est loin d'être la solution ultime ! Efficace à régime fixe, beaucoup moins en ville et sur route... Il reste des NOX en sortie d'échappement et surtout de l'ammoniac...
Cet ammoniac pose de sérieux problèmes de sécurité... Le mélange Ammoniac + N02 + vapeur d'eau = Nitrate d'ammonium qui se transforme pour au final en fines particules....
Super génial comme système ! Vous réduisez un problème pour en créer d'autres !

Lorsque votre magnifique nouveau catalyseur fonctionne "idéalement" (régime constant), il génère du protoxyde d'azote (N2O), un gaz pour le moment non mesuré, et dont le potentiel de réchauffement global est 300 fois supérieur à celui du Co2 !

Alors SVP, soyez un peu plus humble dans vos déclarations et arrêtez de vous faire mousser avec des innovations vous permettant seulement de surfer sur la vague...
Le temps que la législation change et vous empêche (espérons-le) de continuer !

Vous devriez faire du ménage chez vous niveau communication car nous ne sommes plus dans les années 80... Aujourd'hui l'information circule notamment grâce à internet...
Certains fabricants l'ont très bien compris mais pas vous apparemment...

Pour finir, Il serait grand temps de voir des véhicules hybrides essence consommant le moins possible dans vos gammes ... Vous avez juste 20 ans de retard sur Toyota...
Et si vous voulez être dans la course et apporter quelque chose de positif dans ce monde,
Il serait peut être opportun de développer des technologies permettant de ne plus utiliser de pétrole... Hydrogène ? Electrique ?
a écrit le 07/10/2013 à 17:54 :
Excellent documentaire sur la pollution atmosphérique en France... Situation plus que dramatique... Merci à vous "les constructeurs automobiles" pour votre clairvoyance !

Il y a beaucoup trop de véhicules diesel dans notre pays, c'est une évidence.
Voici le doc complet : http://fortune.fdesouche.com/324685-cash-investigation-diesel-la-dangereuse-exception-francaise
a écrit le 07/03/2013 à 9:40 :
C'est un problème de pollution ou c'est un prétexte pour trouver encore une fois de l'argent. C'est comme l'allongement du temps des cotisations des retraites parce que soit disant que l'espérance de vie est plus longue, alors que les revues spécialisées médicales disent le contraire, l'espérance de vie diminue depuis 2002 en Amérique du nord et depuis 2006 en Europe
a écrit le 06/03/2013 à 20:51 :
Conclusion: le présent est encore plombé (la faute au passé,on se croirait en politique)mais l'avenir s'annonce écologiquement diesel ! Au fait ils roulent à quoi dans les pays communistes ? Au diesel à particules de propagande comme chez nous? Au fait c'est quoi un vieux diesel ? Ce qui est sûr par contre c'est que les moteurs diesel sont tous équipés d'un filtre fiscal c'est pourquoi les Français les plébiscitent !
a écrit le 06/03/2013 à 18:36 :
Dommage que le fitre à particules ne filtre rien , rien des particules les plus fines celle qui sont les plus dangereuses pour la santé.
De plus le fitre à particules ne filtre rien à froid et en dessous d'une température jamais atteinte par la pluspart des déplacements automobiles.
Il ne filtre toujours rien en matière de NO2 (oxydes d'azote) et soufre dont les moteurs diésel nous abreuvent.
Rien non plus du bruit emis par ces casseroles.
Bref le diesel n'est qu'une abbération fiscale au rendement ridicule, un mensonge entretenu depuis trop longtemps.
Je suis chauvin et n'ésite pas à acheter français quand je le peu mais nos constructeurs étaient prévenus depuis longtemps, aujourd'hui les moteurs diesels sont interdits dans de nombreux pays et dans d'autre les taxes sur ses v"hicules et le coup du gasoil et si cher qu'il n'a aucun intérêt
Réponse de le 06/03/2013 à 19:33 :
Erreur, monsieur Mensonge, le diésel a un rendement énergétique nettement supérieur au moteur à essence en raison d'une meilleure utilisation du combustible. Je ne connais pas de pays où les moteurs diésel soient interdits. On n'en vend pas au Brésil qui a misé à fond sur l'éthanol à bas de canne à sucre, mais la conséquence est une déforestation massive. Idem dans d'autres pays avec l'huile de palme produite pour fabriquer du carburant. Quant aux "agrocarburants" dont on parle moins, il faut 0,75l de pétrole pour fabriquer 1l d'agrocarburant dont le rendement est de 30% inférieur aux carburants à base de pétrole. Donc consommation supérieure en proportion. Donc pour avoir la même énergie en agrocarburant, on dépense 0,75l x 1,30 = 0,98l de pétrole!
Les nouvelles normes européennes applicables dès 2014 mettront les diésels au même niveau que les moteurs à essence en matière d?oxydes d'azote. Quant au soufre, il y a longtemps que le gazole automobile est dé soufré.
Quant à qualifier les diésels de "casseroles", c'est pour le moins exagéré. C'était peut être vrai à l'époque de la 403 diésel (début des années 60, que j'ai utilisée), mais les diésels d'aujourd'hui sont très discrets et ont des performances équivalentes aux GTI d'il y a 15 ans. Même les 24 heures du Mans sont gagnées depuis quelques années par des voitures diésel avec Peugeot et Audi alternativement.
Réponse de le 06/03/2013 à 20:52 :
est un bien grand mot. Peugeot a gagné une fois, en 2009, Audi a gagné en 2006, 2007, 2008, 2010, 2011, 2012...
Réponse de le 07/03/2013 à 9:25 :
Elles avaient un FAP les Peugeot et Audi des 24H du Mans ?
Réponse de le 11/06/2013 à 19:08 :
En chine dans les grandes villes les diesels sont interdit, mais aussi à Tokyo et au USA il n'y en a pas dans les état les plus dur au niveaux des normes, car ils ne passent pas les normes de pollution.
Concernant le rendement c'est le même si on l'exprime en gramme par km et ch, la masse du diesel est plus importante (plus lourd plus de matière carbonées, comme nous on exprime en litre)
En terme de NOX c'est 40x plus pour les diesels, oui les normes vont changer, mais transformer les diesels en usine à gaz (et dont on n'est pas sur de l'efficacité en toute circonstance ... en ville, à froids etc ...)
a écrit le 06/03/2013 à 17:57 :
Nous aurons sans doute encore d'autres infos "technologiques"dans les jours qui viennent MAIS c'est quand même une vue très courte lorsque l'on parle de véhicules la DERNIERE GENERATION en oubliant soigneusement de considérer ce qui roule dans nos rues et dont nous avons les échos les plus pessimistes pour l"argent nécessaire au renouvellement de ce parc "nocif".PSA sait parfaitement que nous sommes en crise et leur rôle est de mettre en avant ce qui est vendable (avec une nouvelle prime payée par les contribuables ?)
Réponse de le 12/08/2015 à 9:47 :
Quelques pourcents pour le yuan mettent la planète en émoi alors que le dollar et l'euro ont fluctue de bien davantage sans commentaires...Duplicité des marchés ou ennui de l'été. ..Sur la base des fondamentaux de l'économie réelle une baisse conjoncturelle du yuan peut s'expliquer mais aussi bien l'euro que le dollar sont guidés par des flux financiers à rebours de l'économie réelle
a écrit le 06/03/2013 à 16:04 :
Comme le dit ce monsieur en parlant de l'énergie, vivement la voiture basse conso 1l5 au 100 avec un prix de l'essence x4 pour enrichir l'état. Peugeot = retro.
http://www.youtube.com/watch?v=P7DY6wqRNfk
a écrit le 06/03/2013 à 14:11 :
@epicurien 24
Merci de ne pas écrire de bêtises! PSA et Renault ont aussi des moteurs essence à la pointe de la technologie qui n'ont rien à envier aux moteurs VW et Ford (TCE chez Renault et VTI + THP chez PSA). Malheureusement ils préfèrent défendre leurs diesel plutôt que communiquer sur leurs motorisations essence...
Réponse de le 06/03/2013 à 18:08 :
En Chine,dans le sud est asiatique,PSA ne vends que des voitures essence,en Amérique du sud,des voitures essence ou alcool.
Harmoniser la fiscalité des carburants ne lui est pas insurmontable....
a écrit le 06/03/2013 à 13:46 :
Des diesels performants, il n'y pas que les constructeurs Français qui ont produisent. Par contre, les autres constructeurs ont aussi des moteurs essences performants. Pourquoi pas les Français ? Se seraient ils trompés ou les arrangements avec l'état Français ont peut être troublés leurs visions stratégiques ?
a écrit le 06/03/2013 à 13:40 :
On nous sort tout à coup une étude de l'OMS basée sur les diésels entre 1947 et 1990, donc rien à voir avec les systèmes actuels.
Le pic de pollution de lundi, du à une situation anticyclonique avec en fait un pic d'ozone n'a rien à voir avec les diésels!
En l'état actuel de la technique, il n'existe aucune solution opérationnelle de remplacement et nous vivrons encore quelques décades avec les moteurs thermiques. Depuis cinquante ans, je lis que nous avons encore une quarantaine d'années de réserves et compte tenu du prix du baril de pétrole, on peut exploiter des gisements inaccessibles auparavant.
En fait, je pense que d'une part le gouvernement recherche de nouvelles ressources financières. On déclare officiellement que l'on n?augmentera pas les impôts, mais cette taxe, ce qui est très différent à l'évidence. Ceci pour ne pas toucher aux dépenses publiques et ne pas faire les réformes de fond indispensables.
D'autre part, après la loi catégorielle dite du "mariage pour tous", on lance un nouveau débat de société passionnel et pendant ce temps, les gens se désintéresseront des réels et dramatiques problèmes économiques auxquels nous sommes exposés!
Réponse de le 07/03/2013 à 16:46 :
Oui c'est la technique mise au point par Sarko qui est réutilisée.
De tous temps les impôts dérangent, il faut les cacher dans des expressions malhonnêtes.
Payer des impôts EST de la solidarité, est faire société.
ne pas vouloir en payer est prendre le risque de destruction de la société - c'est ce qui est arrivé à notre monde INCAPABLE de résoudre ses pb economiques après avoir détruit ou rabaissé les Etats à presque rien. L'UE qui croit dans sa constitution que la liberté des capitaux fera un monde optimum (crise sur crise qui ne profitent qu'aux milliardaires). On ne sait plus comment demain sera fait, on ne peut plus investir pour dans 2 ans sans prendre des risques systémiques...
le court terme est un désastre écologique et donc social.
a écrit le 06/03/2013 à 10:59 :
Quand on voit des mères tenir leur cigarette sous le nez de leur gamin qui marche à côté d'elles, on se dit qu'il y a une grosse marge de progrès à faire dans l'éducation des masses. Le diesel et l'essence polluent. Les résidus de leur combustion sont nocifs et incontrôlés. Ces deux carburants sont à bannir, leur maintient est indéfendable.
Réponse de le 06/03/2013 à 12:33 :
Absolument - mais ces éléments sont cumulatifs, donc tout progrès, même graduel est à favoriser : diesel des voitures et chauffage, essence, fumée de tabac. (Et non seulement les gamins ont sous le nez la cigarette des parents, mais encore ils sont à la hauteur idéale des pots d'échappement. Poussières du diesel : asthme, bronchites chroniques, détresses respiratoires, maladies auto-immunes, cancer - favorisé par les intolérances aux autres composants (NO2 et O3). Dans l'essence, le benzène : neurotoxique avéré diminuant les capacités intellectuelles notamment des enfants exposés : peut-être est-ce pour cela que nous percevons les gens "tousser" de plus en plus et défendre l'indéfendable ?
a écrit le 06/03/2013 à 10:57 :
Ben voyons ! Peugeot a vendu pendant des décennies des 205, 305, 405, 206, etc. diesel polluantes et qui roulent encore mais maintenant c'est fini monsieur, avec nos nouveaux moteurs FAP ! Commencez d'abord par lire l'article wikipedia sur les filtres à particules.
De toute façon, le diesel est clairement la solution au problème des retraités, que le gouvernement veut voir crever dans la misère en désindexant leurs revenus. Avec les particules fines dans leurs poumons, on les poussera plus vite vers la tombe ! Le gouvernement raconte tout et son contraire sur le diesel, ment à tout le monde et à lui-même !
a écrit le 06/03/2013 à 9:41 :
En Suisse et en Grande Bretagne la taxation est identique sur les 2 carburants.Le gazole est don plus cher que l' essence.
Cela n' empêche pas qu' i y a près de 30% de voitures diesel en Suisse et plus de 40% en GBLL' alignement progressif des taxes rapporterait de l' argent à l' Etat qui en a besoin et ramènerai sans doute la part du diesl du parc auto vers 50% au lieu de 60%.PSA vendrait toujoours ses diesel et serait aussi contraint d' étoffer son offre en essence et boites auto,ce qui n' est pas le cas ,contrairement aux constructeus germaniques.
Tout le monde en profiterai, à commencer par le raffinage.
Réponse de le 06/03/2013 à 10:57 :
... et la santé
Réponse de le 08/03/2013 à 0:49 :
@toto

Malgré la convergence du moteur Essence vers le Diesel (turbo-compresseur) un moteur Essence consomme toujours plus de carburant qu'un moteur Diesel. Même avec un taxation identique l'avantage du Diesel sera moins net mais pas nul. Dans les deux cas, l'Essence comme le Diesel représentent un danger sanitaire pour la population urbaine. En revanche, le tabac est à mon sens un danger encore plus important car immédiatement sous le nez des enfants en bas âge et des passants (cf. fumeurs passifs).
a écrit le 06/03/2013 à 9:02 :
Un Moteur essence ne supporte pas la contrepression que genere un fap sur la ligne d'echappement. Il est impossible qu'un essence consomme moins qu'un diesel a cause du pompage et du pouvoir calorifique inferieur de l'essence.
Réponse de le 06/03/2013 à 9:12 :
comment traiter les particules des moteurs IDE (Injection Directe Essence) ?..., qui eux aussi en produisent, comme dans un Diesel ?
Réponse de le 06/03/2013 à 22:36 :
que vient faire le pouvoir calorique inférieur de l'essence dans tout cela ? Le PCI de l'essence est supérieur à celui du gasole.
a écrit le 06/03/2013 à 7:49 :
Quand je fais une crise d'asthme, comme lors du pic de pollution parisien de lundi, ça doit être à cause des flatulences de bovins alors ! Faut dire qu'il y a beaucoup de vaches à Paris et elles ne sont pas équipées de système de dépollution...PS : je suis devenu asthmatique à 46 ans car avant, je vivais à la campagne où il n'y a pas de vaches, c'est bien connu ...
a écrit le 06/03/2013 à 0:46 :
Ce qui me parait suspect dans cette affaire, c'est que la ministre de l'environnement vient sur les ondes pour dire que le transport (diesel) c'est une "énorme" source de particules, alors qu'il est démontré que c'est seulement 14 % de l'ensemble des émissions. Ce qui me paraît suspect, c'est que la cour de comptes estime le manque à gagner à hauteur des recettes à trouver par le gouvernement. Ce qui me paraît suspect, c'est que les pétroliers ont tout intérêt à ce que les Français consomment plus d'essence, car nos raffineries, trop anciennes, ne fournissent pas assez de gazole etc etc...
Réponse de le 06/03/2013 à 10:12 :
45% en ile de France (vos 14% c'est pour l'ensemble du territoire, sommets des Alpes et des Pyrénées compris) : soyez informé et/ou de bonne foi dans vos propos.
a écrit le 05/03/2013 à 22:44 :
Un verre d'essence tous les matins, c'est bon pour la santé et les raffineurs.
...trêve de plaisanterie. Delphine Batho. Ministre. Est-ce que vous avez consulté son CV ? Baccalauréat littéraire aux côtés de Mazarine, Diplômée de la FIDL, vice-thésarde à SOS Racisme, études d'histoire à la Sorbonne (écourtées les études d'histoire), spécialiste auto proclamée des "questions de sécurité" au Parti Socialiste depuis 1998....
Il y a quelque chose qui cloche dans ce parcours. Finalement il n'en faut pas un CV bien épais pour devenir ministre et faire partir en fumée, d'une phrase, la valeur de 17 millions de véhicules (-1.000 euro par véhicule = 17 milliards d'euros !!!), anéantir des dizaines d'années de recherches passées et futures sur les motorisations diésel, donner le dernier coup fatal à une industrie nationale qui fait encore vivre des dizaines de milliers de familles....On devrait la décorer, Mam'zelle Batho pour sa clairvoyance, son expertise et son courage.
Réponse de le 06/03/2013 à 8:56 :
Des diplômés de l'UNEF, des thésards de SOS Racisme et des postdoc de la MGEN vous en avez un paquet chez les "élus" de gauche. C'est l'alternative à Sciences Po / ENA. Ces belles carrières politiques se préparent jeunes.
Réponse de le 06/03/2013 à 18:04 :
Les ministres ont des conseillers techniques......
a écrit le 05/03/2013 à 22:10 :
Ce qui est dramatique, c'est que certaines marques vendaient des voitures en Allemagne avec FAP de série alors que cette option était indisponible en France pour la même voiture. En fait, c'est simplement que ces particules étaient uniquement nocives en France.....
a écrit le 05/03/2013 à 21:46 :
le cérium que PSA est le seul à utiliser comme additif pour faire fonctionner ses filtres à particules : le cérium peut provoquer des embolies pulmonaires et a tendance à s'accumuler dans le foie. Il finit dans les eaux de ruissellement, provoque des dommages au niveau des membranes cellulaires, a des influences négatives sur la reproduction et sur le fonctionnement du système nerveux...
a écrit le 05/03/2013 à 20:02 :
En route , vers un nouveau scandale, après avoir prévenu des effets nocifs de l'amiante , dans les années 60, maintenant ce sera au tour du diesel, dans vingt ans on dira , "on ne savait pas"!!! . Comment noyer un "poison" dans une marre .
Réponse de le 06/03/2013 à 10:08 :
dans ce dossier on se doit d'etudier toutes les sources de polutions aux particules, qui sont par ordre décroissant :le chauffage au fuel , au BOIS, les vehicules diesel non munis de filtres à particule(14%) et l'injection essence,ect se focaliser uniquement sur les diesels n'est pas objectif !
a écrit le 05/03/2013 à 19:46 :
C'est marrant que les constructeurs automobiles défendent leur beefsteak . C'est vrai , en ce moment , le cheval a le vent en poupe .
a écrit le 05/03/2013 à 19:28 :
Vous pourriez avoir un peu plus d'humilité envers PSA qui a inventé le FAP sans se faire prier, beaucoup d'autres constructeur leur en ont voulu car c'est devenu réglementaire, et la qualité de l'air ne cesse de s'améliorer depuis. Apres si vous êtes assez naïfs pour imaginer que le FAP fabrique des particules ou que les diesels avec FAP en font plus qu'un essence qui fou tout dehors ... on peut pas grand chose pour vous. Notez que les particules des essences soit disant propres ne sont pas très visibles a l'oeil nu (...) ah oui non c'est vrai c'est de l'air frais qui sort de la canule d'un essence ... pardon.
Réponse de le 05/03/2013 à 21:31 :
des FAP sur les moteurs essence, alors...
Réponse de le 06/03/2013 à 7:21 :
Je suis étonné qu'un ingénieur chez PSA mais qui doit être d'abord ingénieur "tout court" dénigre l'essence pour défendre le diesel, en plus avec des fautes d'orthographe! Qui a dit que "...FAP fabrique des particules..."? Il y en a déjà pas mal dans les gaz brûlés que le FAP est censé les retenir mais apparemment les particules <10 microns ne le sont pas! J'attends depuis longtemps quelqu'un de PSA ou de Renault pour m'expliquer pourquoi il n'y a pas eu plus de recherches sur le moteur essence (rendement énergétique et dépollution)
Réponse de le 06/03/2013 à 21:02 :
le moteur Diesel permet des gains consommations et une réduction des émissions de CO2 du fait de son meilleur rendement.
Mais les nouveaux petits moteurs essence downsizés, c'est à dire avec une cylindrée réduite mais suralimentés grâce à un turbo-compresseur ont fait des progrès significatifs en terme de consommation (le 1.2litre TCE de Renault, par exemple, qui a des consommations proches d'un moteur Diesel)...
Rassurez-vous, les recherches sur le moteur essence ne se sont pas arrêtées...

Réponse de le 08/03/2013 à 0:38 :
@SansPseudo

Malgré le turbo-compresseur un moteur Essence consomme toujours plus qu'un moteur Diesel et avec son turbo-compresseur il devient de fait aussi cher à entretenir qu'un moteur Diesel. J'ai comme l'impression que les pro-Essence sont jaloux de payer plus cher leur carburant pour leur véhicule "sportif".
a écrit le 05/03/2013 à 18:44 :
Beaucoup de bruit pour un problème qui comme d?habitude est monté en épingle pour justifier d?une augmentation de taxes à venir.
D?abord la nocivité du NO2 (dioxyde d?azote) résultant de la combustion du fuel, qu?il soit filtré ou non est démontrée par les autorités, (pour info les mêmes qui ont inventé l?affaire du réchauffement liée au CO2 d?origine anthropique, c?est dire !!! .que ceux que le problème intéresse consultent un site très complet a ce sujet.(http://www.pensee-unique.fr/paroles.html).
Il est vrai qu?un véhicule diesel possédant un filtre à particules est une aberration pour une utilisation en zone urbaine. Techniquement parlant le FAP n?est efficace qu?au delà d?une température que l?on obtient qu?a des régimes moteurs continus supérieurs à 2500tr/mn., en gros 550 degrés à l?échappement. En cycle urbain ces températures ne sont jamais atteintes 150 à 200 degrés max.
Ce qui provoque bien des déboires aux utilisateurs urbains. Ratés, baisse de puissance apparaissant à cycles réguliers, faute de pouvoir décrasser le système. Il faut relativiser cette affaire Disons que les rejets de NO2, que le FAP n?empêche pas, sont surtout dangereux en zone urbaine, mais pas plus que le sont les ingestions de fumées de tabac, industrielles et thermiques ou à l'intérieur des habitations est essentiellement liée à l'utilisation de chauffages au fuel, de cuisinières à gaz, qui sont elles aussi cancérogènes.
Si le gouvernement actuel joue la carte écolo il doit aligner les 2 carburants en baissant le prix de l?essence. S?il décide le contraire, c?est bien la preuve que toutes ces palabres sont justifiées par une recherche de recettes supplémentaires.

Réponse de le 05/03/2013 à 19:32 :
Salut, juste pour info tu confonds FAP et pot catalytique... je dis ca je dis rien ... pis les ratés c'est pour l'essence ... (un diesel brule toujours) ... en fait je crois que tu confond diesel et essence tout simplement.
Réponse de le 06/03/2013 à 11:58 :
Il faut savoir lire avant de répondre;le FAP est associé au diesel , le pot catalytique a l'essence. ais je dit autre chose? ,
a écrit le 05/03/2013 à 18:30 :
et on veut en plus plus nous faire avaler ça??? qu'il aille faire un tour dans certains services des hôpitaux...
a écrit le 05/03/2013 à 18:23 :
Vous en rêviez, PSA l'a fait !! Avec un tel raisonnement, Il faudrait donc encore plus de diesel en ville pour améliorer la qualité de l'air!
Je dis chapeau au directeur de la R&D de PSA ! Avec de tels talents au plus haut niveau de la société, il ne faudra pas s'étonner s'ils mettent la clé sous la porte!
a écrit le 05/03/2013 à 18:17 :
Eh oui, c'est comme du temps de ce cher Jacques Calvet "faites confiance à Pigeot, on vous empoisonne maintenant mais demain sera super"
a écrit le 05/03/2013 à 18:14 :
Aucun filtre à particules ne peut arrêter les particules nanométriques. Ce sont malheureusement, les plus nombreuses et les plus nocives...
a écrit le 05/03/2013 à 18:12 :
Vous avez compris pourquoi nos constructeurs sont dans la mouise.
a écrit le 05/03/2013 à 18:07 :
hahaha mais oui le diesel ne pollue pas. Et le soleil ne brille pas, et la terre n'existe pas.
a écrit le 05/03/2013 à 18:04 :
PSA a poussé le cynisme jusqu'à introduire un hybride-diesel,et maintenant l usine a gaz du FAP , a croire que PSA ne sait pas faire une voiture simple en partant d un carburant propre!
PSA risque de disparaitre s il continue dans ce type de raisonnement §
Réponse de le 08/03/2013 à 0:57 :
C'est quoi un carburant propre? Du pétrole raffiné? De l'uranium enrichi? Le courant d'air des socialistes?
a écrit le 05/03/2013 à 17:49 :
Voilà que maintenant le diesel recycle l'air ambiant ! Lorsqu'on lit ce genre d?ânerie "L'air qui sort du pot d'échappement d'un véhicule diesel aux dernières normes Euro V est moins chargé en particules que l'air qu'il absorbe en ville, car il a aussi une fonction de régénération »," on en reste complètement ébahie !!! que ce monsieur Guillaume Faury veuille bien avoir le courage de respirer régulièrement et longuement à la sortie d'un échappement de ses diesels...après il nous fera part des résultats sur sa santé. Et il n'y a pas que les particules fines, le dioxyde d'azote (NO2) est encore plus nocif. Ces gens n'ont aucune conscience.
a écrit le 05/03/2013 à 17:38 :
Pour ceux qu'un peu de rigueur ne rebute pas, lisez l'etude que reprend le cicr. Elle a ete realisee aupres de population de mineurs exposés a des engins de travaux publics. On est loin des voitures equipees de pot catalytique et de filtre a particule.
Réponse de le 05/03/2013 à 19:37 :
Salut Philippe, le problème des gens dogmatiques c'est que la réalité ne les intéresse pas, il faut juste des arguments des "ont dit" pour façonner une réalité fictive qui colle a leurs idées. Malheureusement ... et comme je l'ai deja exprimé plusieurs fois ce qui est consternant c'est que le diesel dans les années 80 était largement plus toxique que l'essence qui était très propre a cette époque la avec un simple cata 3 voies ... désormais c'est l'inverse et on veut nous réorienter vers la moins bonne des solutions ... c'est dingue.
a écrit le 05/03/2013 à 17:34 :
Quelle honte d'écrire de telles choses ! Comme par magie, les micro particules disparaissent et l'air qui sort du pot d'échappement serait plus pur que l'air qui y entre.. Fadaises d'un pdg aveuglé par sa propre surbie. Vivement que l'on interdise le diésel pour les vhéicules particuliers. L'ORAMIP n'a de cesse de nous prévenir de taux maximum dépassés concernant les particules fines et Peugeot n'aurait rien à y voir. Vous ne nous prendriez pas pour des ignares par hasard ?
Pitoyable version d'une vérité maquillée.
Hadès.
Réponse de le 05/03/2013 à 20:18 :
Tout à fait d'accord, on se fout de notre tête et dans 10 ans on dira que les diesels d'il y a 10 ans étaient très polluants.
Ce qu'il faut c'est développer les transports en commun en ville, le problème c'est pas essence vs DIESEL ! Sinon faites des diesels plus propres, c'est la moindre des choses (et c'est pas dur !)
Ah oui, et vous saviez que l'eau des fleuves utilisée pour le refroidissement des réacteurs des centrales nucléaires sortait plus propre qu'elle ne rentre ? (ça c'est sûrement vrai bien qu'elle soit filtrée avant le réacteur et non après mais elle sort plus chaude aussi ce qui cause tout un tas de problème aux écosystèmes)
a écrit le 05/03/2013 à 17:27 :
Pour le fric que ne ferer t,on pas ...oui le diesel et dangereux , mais faut pas incriminée que les automobilistes...les camions sont pas en reste ......
a écrit le 05/03/2013 à 17:18 :
Moins cher certes, mais moins rentable. Si le gazole est moins cher, les voitures diesels ne sont pas forcément une bonne affaire. Selon une étude de l?UFC-Que Choisir rapportée par Autonews.fr, un véhicule diesel devrait rouler au moins 20 000 km par an pendant plusieurs années pour permettre de faire des économies par rapport à un véhicule à essence. Or, près des trois quarts des détenteurs de voitures diesels (71%) ne roulent pas autant. De même, comme le souligne L?Argus, "le budget automobile d?un ménage ne se résume pas au poste carburant". Etant donné que les tarifs d?assurance et les coûts d?entretien des modèles diesels sont plus élevés, "sur ces points, l?essence remporte le bras de fer", relève le magazine.
Réponse de le 06/03/2013 à 12:51 :
curieux que 70% des français roulant au diésel aient fait un aussi mauvais choix .
au dernier C' dans l'air ,un "journaliste automobile" parisien s'évertuait à démontrer que choisir une voiture à moteur diésel était souvent un mauvais choix économique ;pour ma part, les critères de coûts donnés par ce journaliste et la presse spécialisée ne sont pas ceux que j'ai vérifiés.la pratique l'emporte toujours sur la théorie et son modèle .
a écrit le 05/03/2013 à 17:15 :
Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), l'agence pour le cancer de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a classé les gaz d'échappement des moteurs diesel parmi les produits cancérogènes "certains" pour les humains [document du 12 juin 2012]. Ce type de moteurs émet des fines particules issues de la combustion du pétrole, ce sont elles qui sont hautement nocives. Malgré la mise au point de filtres bloquant les plus grosses, les plus petites continuent de passer. Les enfants, de par leur taille, sont les plus exposés aux émissions de pots d'échappement. Selon la Commission européenne, les émissions de particules sont responsables de 386.000 décès prématurés. En France, on en compte plus de 42.000 et 12 millions de personnes ont vécu en 2011 dans des zones où la pollution aux particules fines a excédé les normes européennes.
a écrit le 05/03/2013 à 16:58 :
Les tests qui ont été faits par des laboratoires indépendants ont montré que des particules fines passaient toujours et qu'elles sont très néfastes allant se loger rapidement au fond des bronchioles et sont notamment cancérigènes. Génial par exemple pour des enfants ou bébés à hauteur de rue par exemple. Donc dire que la motorisation est "propre" c'est archi faux au plan scientifique et médical. L'essence émet moins de particules nocives à technologies équivalentes. De même à bas régime et moteur froid en ville le bilan n'est pas excellent. Peugeot montre ce qu'il veut avec ses tests, c'est comme Monsanto avec les Ogm. Les laboratoires indépendants sont plus crédibles. Maintenant il est clair que les vieux diesel posent le maximum de problèmes. Il y a par ailleurs un réel problème d'avantage important non justifié au gazole et c'est un coût de plus de 7 milliards par an au moins, non acceptable pour les contribuables qui ne disposent pas de diesel, alors même que les utilisateurs de gazole consomment moins et que ce dernier est plus cher hors taxes que l'essence et que le raffinage est destabilisé en France avec un parc diesel largement disproportionné. Donc un rattrapage du prix du diesel par rapport à l'essence se justifie progressivement et en tout cas avec un écart bien moindre et minimal. Depuis les années 60 cette fiscalité n'a jamais pu être mise à jour, un vrai scandale. Après la question du C02 dépend en fait des modèles que l'on choisit.
Réponse de le 05/03/2013 à 17:22 :
Exact. Et c'est même pire au niveau des chiffres puisque Louis Gallois lui aussi estimait que le diesel pose un problème majeur de coût en France http://www.atlantico.fr/decryptage/diesel-t-ete-erreur-strategique-majeure-pour-economie-francaise-thomas-porcher-538587.html
Réponse de le 05/03/2013 à 17:40 :
sauf que Louis Gallois ne parlait pas des nouveaux moteurs 2014 équipé de la dernière génération de filtres a particules.Ces véhicules seront moins polluants que les moteurs essence notamment en valeur de CO2 .Fallait bien que Gallois membre du PS s'aligne..
Réponse de le 05/03/2013 à 19:07 :
Combien de fois faudra-t-il le dire, le CO2 n'est pas un polluant !... c'est un gaz à effet de serre.
La preuve c'est que l'organisme humain en rejette et cela ne nous tue pas.
Le problème fondamental de toute cette polémique est de savoir si les particules fines contenues, notamment, dans les gaz d'échappement des véhicules à motorisation diesel (et même avec un filtre à particules norme Euro6 il reste la quasi totalité des PM 2.5 !), sont gravement nocives pour notre santé.
Le corps médical avait tenté d'alerter l'opinion publique et nos dirigeants il y a une dizaine d'années, l'affaire a été promptement étouffée (sans jeu de mots). L'OMS s'est prononcé et c'est OUI.
Certains pays ont déjà interdit ce type de motorisation dans les coeurs de ville, mais eux ils n'ont pas deux constructeurs qui s'accrochent à leurs mazout, à croire qu'ils ne savent pas fabriquer autre chose (et encore, hors de France)

a écrit le 05/03/2013 à 16:57 :
Bonjour, non ils y a pas de problème avec le diesel, les central au charbon, les pesticides dans les sols, l'azote dans l'eau des rivières en Bretagne..... Non,non tout vas bien....l ils n'y a pas de problème..... Bon à deux mots (maux) l'on prends le moins désagréable..... Pourquoi ce plainds Mad la Marquise..... Bon en réalité les français ne fabrique plus de voiture ou très peut, alors nous pouvons diminuer le nombre de voiture diesel dans nos rue, soit les remplacer par des transports en commun (la il faut que les fonctionnaires des transports publique travail) ou par des voitures essence... Ensuite pour les camions imposer des pots à particule (même si cela n'est pas parfait ) en attendant des moteurs à l'hydrogène.....(l'eau)
a écrit le 05/03/2013 à 16:37 :
pourquoi ce titre restrictif " selon"...,
c'est une évidence pour tous les scientifiques, non écolos sectaires, les filtres à particules sont redoutables, même les spécialistes Batho et Duflot ne verrait pas que c'est un diésel..!!!

la consommation des "essences" en progrès sur route, consomment et polluent beaucoup en ville et dans les bouchons !!!
Pour le diésel moderne : C' est un peu comme le traitement des eaux par l'industrie, on a longtemps rejeté de l'eau plus propre , que celle en amont !!!
Réponse de le 05/03/2013 à 17:08 :
C'est basique votre argumentation : dans votre eau rejetée vous comptez combien de molécules analysées ? Vous savez très bien que de multiples molécules pharmaceutiques, chimiques, pesticides et autres ne sont pas prises en compte et ç'est un problème qui a commencé a être étudié depuis peu mais s'avère notoire, des études tombent mondialement régulièrement et c'est édifiant. Des filtres "redoutables" ce n'est pas 100% et c'est tout le problème car ce qui reste même en petite quantité est particulièrement néfaste et le diesel émet plus d'élements nocifs que l'essence dans ce cas. Sans parler des conditions courantes d'utilisation etc. Donc il n'y a pas lieu de mentir ou de se boucher la vue. La taxation favorable du diesel par rapport à l'essence ne se justifie plus de la sorte, y compris hormis des raisons de santé pour des raisons de raffinage et de coûts et de déséquilibre du raffinage.
Réponse de le 05/03/2013 à 19:41 :
d'où tenez vous l'info qu'un diesel avec FAP émet plus de particules qu'un essence non fappé ?
a écrit le 05/03/2013 à 16:35 :
Je me demande si la fronde médiatique contre le diesel en France n'est pas liée au lobby pétrolier qui importe maintenant plus de pétrole libyen (essence) et moins de pétrole algérien (diesel) ou alors pour désavantager PSA. En Allemagne et en Grande-Bretagne, cette campagne contre le diesel n'a pas lieu, c'est même plutôt l'inverse, on prône le diesel : www.bbc.com/autos/story/20130109-why-do-americans-not-buy-diesels . Si les anciens moteurs diesel polluants doivent être retirés de la circulation, il convient aux gros rouleurs en dehors des agglomérations d'employer le diesel - propre aux nouvelles normes - qui reste un moteur du futur (choix de biocombustibles plus large) et le plus économe. Une action ciblée peut aussi être menée pour contraindre les citoyens résidents des grandes agglomérations urbaines à rouler à l'essence / électrique.
a écrit le 05/03/2013 à 16:30 :
Forcément, c'est eux qui ont instaurés la politique du tout diesel, ils vont pas se contre-dire maintenant que leur gamme est ridicule si on cherche autre chose que du mazout !
a écrit le 05/03/2013 à 16:06 :
Bien qu'en général assez hostile aux lobbys de toute sorte, je suis obligé de constater que la vérité est plus proche de la bouche de ce monsieur que de ceux qui vouent le diesel à la casse ! Les transports, c'est 14 % des émissions de particules. Le vrai problème est ailleurs. Et abandonner le diesel pour l'essence, que l'OMS classe "cancérogène probable", ça ne changera pas grand chose à la santé publique. Et pour l'instant, ce n'est pas le véhicule à essence (qui consomme bien plus) qui va régler nos problèmes d'émission de CO2, qui est là, pour le coup, vraiment une menace pour l'humanité à travers le réchauffement climatique. Tant que l'hybride essence ne sera pas plus répandu en France, abandonner le diesel pour l'essence, c'est aller de Charybde en Scylla !
a écrit le 05/03/2013 à 15:58 :
chouette, les diesels PSA seront propres mais en 2014 !
a écrit le 05/03/2013 à 15:53 :
Epicurien24 un litre d'essence contien moins de pouvoir calorifique qu'un diesel (moins d'energie quoi). Inutile de s'acharner donc. Et si tu cherchais avant de poster tu saurais que PSA a une gamme complete de 3 cylindres atmo et bientot turbo à l'etat de lart.

DerRichter que penses tu de l'introduction actuelle du diesel aux US ? Pays ou les normes sont les plus restrictives au monde notament en californie.
a écrit le 05/03/2013 à 15:51 :
Epicurien24 un litre d'essence contien moins de pouvoir calorifique qu'un diesel (moins d'energie quoi). Inutile de s'acharner donc. Et si tu cherchais avant de poster tu saurais que PSA a une gamme complete de 3 cylindres atmo et bientot turbo flambante à l'etat de lart.

DerRichter que penses tu de l'introduction actuelle du diesel aux US ? Pays ou les normes sont les plus restrictives au monde notament en californie.
Réponse de le 05/03/2013 à 17:40 :
Dire deux fois la même baliverne, est-ce vraiment possible ? Oui et Lxxx nous en fait la démonstration.

Or, bien entendu l'essence produit plus d'énergie que le gazole :
Essence 47,3
Gazole (carburant Diesel) 44,8

La messe est dite : le diesel produit moins d'énergie, point.
Hadès.
Réponse de le 05/03/2013 à 19:32 :
Le diesel a un meilleur rendement tout simplement parce que le mélange est toujours pauvre (l'air est toujours en excès dans le mélange)
Réponse de le 06/03/2013 à 21:05 :
rendement du Diesel n'a rien à voir avec la richesse du mélange ...
Réponse de le 07/03/2013 à 7:55 :
Je suis toute ouïe pour des explications alors!
a écrit le 05/03/2013 à 15:47 :
Le chef du groupe PS à l'AN a été clair : c'est "niet". Pas d'alignement au risque de faire encore plus plonger l'industrie automobile.
Réponse de le 05/03/2013 à 15:59 :
niet peut-être, sauf que c'est pas lui qui décide.
où alors il faut qu'il brigue le poste de premier ministre !
a écrit le 05/03/2013 à 15:36 :
Que pensent ces gentils lobbyistes de l'interdiction du diesel en ville au Japon et de l'air largement plus respirable à L.A qu'à Paris malgré un flot de véhicules sans commune mesure ?
Réponse de le 05/03/2013 à 16:41 :
Ils ont des murs Blancs (essence), on a des murs noirs (Diesel)...
a écrit le 05/03/2013 à 15:31 :
Je pense que ce monsieur procède à un enfumage de première grandeur. Bien sûr que si les dernières générations de "mazout" rejettent encore des particules fines, même que pour les PM 2,5 aucun filtre à particules n'est capable de les piéger (et à condition qu'il ne se colmate pas !)
Si "nos" constructeurs avaient autant investi sur les motorisations essence que sur celles au diesel, nous aurions aujourd'hui des véhicules à essence avec un appétit d'oiseau et pratiquement plus de pollution. Seulement voilà, ils avaient intérêt à investir le peu de RD sur les mazout qui rapportent plus en marge à l'achat et en entretien ...
Quant à l'argument des rejets de CO2, c'est pinuts la différence avec une motorisation essence (15 g/km pour une petite cylindrée), et de surcroît le CO2 n'est pas un polluant ! (pour info, pour une même quantité de carburant consommé, un mazout rejette plus de CO2 qu'un essence, mais si !)
A quand un bloc essence vraiment moderne chez nos constructeurs nationaux (genre 3 cylindres Ford 1.0 Ecoboost, ou 1.4 TSI ACT WV, aïe ! pas de français dans le lot)
Réponse de le 05/03/2013 à 16:29 :
Mesdames et Messieurs, bienvenu au concert de mauvaise foi. Les nominés du jour sont: 1) Le gouvernement qui devait revenir à un déficit de 3% en 2013 et qui dit finalement que ce sera en 2015 (sachant que l'an prochain ils vont dire 2016). 2) PSA avec son: "Il n'y a pas de problème d'environnement lié au diesel". 3) Touraine qui demande une enquête sur la cigarette électronique sans dire qu'elle cherche une raison et une manière de les taxer. Votons pour notre lauréat du jour préféré.
Réponse de le 05/03/2013 à 19:28 :
@Epicurien24 +1
a écrit le 05/03/2013 à 15:00 :
Toujours aussi clairs nos ministres. Mais n'est pas là un stratégie ? Au lieux de lancer une idée précise dans l'opinion, il semble qu'une idée et son contraire soient lancés en meme temps histoire de voir quelles sont les réactions.
La conséquence c'est l'immoblisme et la perte de confiance des citoyens envers le gouvernement, les derniers sondages confirment d'ailleurs mes dires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :