Un ancien de GM devrait prendre la tête du constructeur russe Avtovaz (Renault)

Bo Andersson, un suédois qui a été patron des achats de GM puis dirigeant du fabricant de camions russe Gaz, devrait prendre la tête du constructeur des Lada. Avtovaz, dont Renault a 25% des parts, change de patron mais perd de l'argent.

2 mn

La Lada Granta, première vente en Russie
La Lada Granta, première vente en Russie (Crédits : DR)

Le premier constructeur automobile russe, Avtovaz, a officialisé ce jeudi le départ de son patron Igor Komarov. Ce dernier, proche du président Vladimir Poutine, devrait être remplacé par  l'ancien directeur des achats de General Motors, le suédois Bo Andersson.

Un suédois ancien de GM

Le fabricant des Lada, que Renault détient à hauteur de 25%, indique que ses principaux administrateurs proposeront, lors du conseil d'administration du 4 novembre, la candidature de ce diplômé de l'Académie militaire de Stockholm, âgé de 58 ans,  qui a intégré en 1987 le géant américain General Motors. Bo Andersson a une expérience locale, puisqu'il a été nommé en 2009 PDG de Gaz, le fabricant  russe des utilitaires, poids-lourds, cars et bus.

Le suédois jouit du soutien du patron de Renault et Nissan, Carlos Ghosn, lequel est depuis l'été dernier président du conseil d'administration d'Avtovaz. "C'est une très bonne nouvelle pour Avtovaz: c'est un dirigeant de haut niveau, avec une expérience internationale et une expérience précieuse du travail en Russie", assure Vladimir Bespalov, analyste de VTB Capital, à l'AFP.

Igor Komarov, qui a remis sa démission, dirigeait Avtovaz depuis 2009. Ce dirigeant, qui a négocié les accords permettant à l'Alliance Renault-Nissan de prendre le contrôle de la firme d'ici à la mi-2014, devrait rejoindre l'agence spatiale russe, Roskosmos.

Pertes semestrielles

Le constructeur des Lada a enregistré une perte de 2,6 milliards de roubles (60 millions d'euros) au premier semestre, contre un bénéfice net de 27,4 milliards de roubles (626 millions d'euros) un an plus tôt. Avtovaz subit le recul de ses ventes. Son chiffre d'affaires a fléchi de 7% à 83 milliards de roubles (1,9 milliard d'euros).

Gros plongeon des ventes

Les ventes des Lada en Russie ont plongé de 24% en août et de 13% sur les huit premiers mois de l'année à 303.400 unités, selon les statistiques officielles de l'AEB.  Après avoir atteint un niveau record en 2012 à 2,9 millions d'unités vendues, le marché automobile russe  dans son ensemble s'est replié de 7% sur huit mois.

Mais Lada baisse encore plus que le marché faute de nouveaux modèles. Sa gamme de véhicules pas chers pâtit d'une mauvaise image traditionnelle de qualité-fiabilité héritée de l'époque soviétique. Sa Lada Granta reste toutefois la voiture la plus populaire en Russie. Avtovaz exporte très peu hors de Russie. 

Avtovaz a besoin des prochains modèles qui arriveront dans le cadre de l'alliance avec Renault et Nissan. Le site géent de Togliatti fabrique déjà des Nissan sur la base de la Dacia Logan. Et il devrait prochainement produire deux modèles sur cette plate-forme pour le compte de Renault.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 18/10/2013 à 11:08
Signaler
j'en ai assez de AGV. Il n'écrit que des articles sur les voitures, c'est pénible.

à écrit le 18/10/2013 à 9:43
Signaler
Encore un article sur les bagnoles !

à écrit le 18/10/2013 à 9:07
Signaler
Non seulement AutoVaz produit moins de voitures, mais ses sur-effectifs sont considérables. Quant aux modèles Lada, ils ont besoin d'être modernisés. Qu'attend Lada pour remplacer son modèle Niva (appelé officiellement 4X4 ...

à écrit le 17/10/2013 à 21:12
Signaler
Avtovaz Lada est un boulet pour Renault Nissan. Ce boulet s'ajoute au boulet Samsung et au boulet Infiniti, et à l'échec patent de Dacia.

le 18/10/2013 à 9:46
Signaler
En fait, seul nissan existe vraiment

le 18/10/2013 à 9:58
Signaler
Je ne sais pas qui est le boulet içi. Regarder les chiffres de dacia (sous marque renault) en russie, estimez un peu ce que sera le marché russe dans 10 à 20 ans et revenez nous parler de boulet après. Quand on ne connait pas on se tait. On peut jus...

le 18/10/2013 à 11:23
Signaler
Dacia a enregistré en septembre une croissance de 40% en Europe. De nombreux constructeurs aimeraient avoir un boulet comme ça. Ca n'a pas empêché Renault de faire +17,6% en Europe. Renault est passé devant Hyundai en Russie. Elle aujourd'hui la deux...

le 18/10/2013 à 12:18
Signaler
Oui vous avez raison de préciser que la stratégie de marque Dacia Renault est des plus approximative, brouillonne et carrément foutraque ... elle ne sont que le reflet des dirigeants et cadres de Renault. Pour le reste vendre des carrioles Dacia sous...

le 18/10/2013 à 12:52
Signaler
@houihoui Chaque vente de Dacia rapporte 900 euros à la France. http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20130613trib000770162/900-euros-c-est-ce-que-rapporte-a-la-france-la-vente-de-chaque-dacia-logan.html

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.