Qoros, la vonlonté de monter en gamme de l'automobile chinoise

 |   |  468  mots
Qoros 3 / DR
Qoros 3 / DR (Crédits : Qoros)
Les autos chinoises ? Pas de quoi s'extasier ! Les Chery, Geely ou autres BAIC sont des voitures plutôt bas de gamme, passe-partout, sans charme ni raffinement. Et les proclamations de ces constructeurs sur leur volonté de monter en gamme font sourire. Seulement, voilà : il y a une exception. Et elle s'appelle Qoros.

« Nous avons développé un véhicule allemand en style et en qualité. Ce n'est pas une Mercedes ou une BMW, mais c'est un bon produit », expliquait récemment à La Tribune Volker Steinwascher, vice-président du nouveau constructeur automobile chinois, qui a fait sa première apparition au salon de Genève en mars 2013.

De fait, la berline Qoros 3 (comme la Série 3 de BMW) a surpris les observateurs par la qualité de sa finition, très au-dessus de ce que proposent habituellement les marques chinoises. Elle devrait être vendue « moins de 20.000 euros » dans sa première version. Le but de Qoros, c'est de proposer un modèle familial spacieux et flatteur, avec écran tactile et fonctions « high-tech », pour le prix d'une compacte de base.

Cette chinoise est en fait très européenne

Propriété à 50-50 du constructeur chinois Chery et d'une holding financière israélienne, Israel Corp, Qoros a recruté des spécialistes chez les constructeurs du Vieux Continent : Volker Steinwascher arrive de chez Volkswagen ; le design est dirigé par Gert Volker Hildebrand, l'auteur des Mini (groupe BMW). Qoros a aussi recruté des gens de Volvo, Saab, Mercedes, GM, Jaguar Land Rover (JLR).

Par ailleurs, le constructeur a eu recours aux meilleurs équipementiers européens ou nord-américains. Il a confié au canadien Magna l'étude des plates-formes. Il s'est également adressé à Getrag et Valeo, à Bosch, Continental, TRW

 Disponible en Europe fin 2014

La Qoros 3, une berline aux lignes sages à quatre portes et coffre séparé, s'adresse plutôt à la Chine et à l'Europe de l'Est. Mais le break, lui, sera plus destiné aux Européens de l'Ouest. Un dérivé 4x4 est prévu. La Qoros 3 est la première produite, dans une usine tout juste sortie de terre en Chine.

Le site, près de Shanghai, est prévu dans un premier temps pour 150.000 unités annuelles, avant de monter à 450.000 si le succès est au rendez-vous. L'Europe occidentale devrait la voir débouler à la fin de 2014 ou au début de 2015. Le Vieux Continent devrait représenter à terme 10 % des ventes totales, souligne la jeune firme.

Ce constructeur tente de s'afficher comme le premier label haut de gamme automobile chinois. Mais, pour être reconnu comme un constructeur « premium » en Chine, il est indispensable d'être considéré comme allemand. C'est pour ça que les véhicules sont en partie conçus à Munich, la ville où BMW a son siège social.

Pas sûr, que les consommateurs européens se jettent sur des véhicules d'une marque inconnue, sans tradition, sans identité. Mais, vu les énormes moyens financiers déployés, le talent des personnes recrutées et le précédent du coréen Hyundai-Kia, on ne voit pas ce qui empêcherait Qoros de s'imposer, finalement. Même si cela prendra du temps.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2014 à 7:14 :
en revanche c'est original de la part d'un constructeur chinois (les as de la copie) d'avoir jeté son dévolu sur ... le design de la première version de la laguna II ...
Réponse de le 02/02/2014 à 0:53 :
+1
a écrit le 31/01/2014 à 23:13 :
Chino german qualitat !
J espère qu'elle est bien garantie contre la qorossion hihihi !
a écrit le 31/01/2014 à 18:22 :
Si un véhicule Européen exporté vers la Chine subit une taxe douanière, comment pouvons accepter qu'un véhicule Chinois exporté vers l'Europe soit dédouané?
Réponse de le 31/01/2014 à 19:30 :
Les députés européens sont des traitres et des faibles, incompétents en économie et non visionnaires, un point c'est tout.
Réponse de le 01/02/2014 à 7:12 :
@ Traitrise d'Etat : tout à fait d'accord avec vous... J'irais même plus loin que Droits de douanes :
comment peut on accepter que ces véhicules soient vendu chez nous tant bien même les notres ne peuvent l'etre que s'ils sont construits là bas avec un partenaire local ?
Réponse de le 01/02/2014 à 8:17 :
Question inutile. Pour le moment on voit plutôt des véhicules européens en Chine que l'inverse.
Réponse de le 01/02/2014 à 12:54 :
@ Onmyr2
Vous courte vue, vous devez être de ceux qui attendent d'avoir l'orage qui inonde votre logement pour monter sur le toit et remplacer les tuiles cassées !
Vous semblez être pétrit de certitudes arrogantes, comme tous les énarques centraliens et autres benets de science po.
a écrit le 31/01/2014 à 17:33 :
Qoros a déjà 5 étoiles au crash test Euro NCAP, bien parti.

Pendant ce temps les Dacia dont les nouvelles de 2013 Loggy fabriquées au Maroc par Renault se trainent à 3 maigres étoiles, quelle honte, elles devraient être interdites en Europe.
Réponse de le 31/01/2014 à 18:19 :
Toujours a radoter sur votre obsession, vous aussi devriez passer à la trappe...
Réponse de le 31/01/2014 à 19:03 :
Encore un faisant une fixation sur Euro NCAP... En rajoutant un airbag et une alarme-ceinture, vous aurez une étoile de plus.
Réponse de le 06/02/2014 à 14:34 :
Au lieu de vous fixer sur les étoiles, je vous invite à regarder le score obtenu par la Dacia en ce qui concerne la protection des adultes.
Vous verrez qu’il est aussi bon que bien d'autres véhicules vendus bien plus chères.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :