Le fondamentalistes de l'Etat islamique gagnent du terrain face aux Kurdes

 |   |  387  mots
Les Kurdes veulent des armes américaines
Les Kurdes veulent des armes américaines (Crédits : reuters.com)
Les combattants de l'Etat islamique ont pris le contrôle ce dimanche de la localité de Wana. Ces avancées constituent le premier succès des djihadistes sunnites face aux troupes du Gouvernement régional du Kurdistan irakien. Celui-ci réclame des armes américaines.

Les combattants de l'Etat islamique ont pris le contrôle ce dimanche de la localité de Wana, située près du barrage de Mossoul dans le nord de l'Irak, ont annoncé des témoins et un responsable kurde. Il s'agit de la troisième prise des extrémistes fondamentalistes musulmans de l'Etat islamique, après les localités de Zoumar et Sinjar. Le gisement pétrolier d'Aïn Zalah est également tombé entre leurs mains. Ces avancées constituent le premier succès des djihadistes sunnites face aux combattants du Gouvernement régional du Kurdistan irakien.

Les Kurdes veulent des armes américaines

Les autorités de la région autonome du Kurdistan irakien pressent du coup l'administration américaine de leur fournir des armes sophistiquées pour repousser les djihadistes, a-t-on appris de sources kurdes et américaines. Selon un responsable kurde, une délégation a transmis le message début juillet à Washington, et de sources américaines autorisées, on indique que l'administration Obama examine les moyens de renforcer les lignes de défense kurdes. Les Kurdes irakiens réclament chars, transports de troupe blindés,  pièces d'artillerie et fusils de haute précision.

Avec la débandade de l'armée régulière irakienne, les Kurdes irakiens se sont retrouvés en première ligne devant l'offensive déclenchée début juin par les combattants de l'Etat islamique. Plusieurs centaines de milliers de réfugiés du nord, notamment chrétiens, se sont placés sous leur protection. Les forces autonomes kurdes ont parallèlement exploité la situation en prenant le contrôle de la ville pétrolière de Kirkouk, en bordure des limites de la région autonome, jusque-là tenue par l'armée irakienne.

Les Etats-Unis hésitent sur la décision

Il est improbable que Washington équipe directement le gouvernement régional du Kurdistan, affirme-t-on au au sein de l'administration selon l'agence Reuters, mais des options sont à l'étude, qui passeraient notamment par une coordination avec le gouvernement central de Bagdad. Il faudrait pour cela que les Kurdes surmontent la suspicion qu'ils éprouvent à l'égard du Premier ministre chiite Nouri al Maliki. Pour les Etats-Unis, qui soutiennent l'autonomie des Kurdes irakiens depuis 1991, mais ne défendent pas leurs revendications indépendantistes, l'équilibre est délicat à trouver.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/08/2014 à 10:29 :
comment agir dans cette partie du monde si compliquée ? , les US après leurs aventures dans cette partie du monde hésitent a aider les kurdes au nom de l'intégrité de l'Irak ( intégrité crée de toute pièces par l'Angleterre et la france dans les années 20 ) , les kurdes veulent de l'armement moderne et lourd pour repousser ce qu'ils exècrent comme d'autres d'ailleurs , mais si on laisse les kurdes se faire battre alors on aura gagné le pire et encore plus de victimes et de réfugiés , on a rien a gagner a hésiter ni a laisser une situation humanitaire catastrophique , il faut agir vite avant de se plaindre ensuite et pleurer pour aider encore des réfugiés malgré eux ..
a écrit le 04/08/2014 à 16:07 :
Les États Unis ont-ils une politique étrangère ? La France a t-elle une politique étrangère ? L'Europe a t'elle une politique étrangère? Et puis d'abord: existe-t-elle ? En revanche pour que Mosco soit commissaire européen , la ça s'agite ferme dans les chancelleries- et nous pauvres gogos on regarde comme des ânes (ou des veaux)
a écrit le 04/08/2014 à 14:59 :
que faire, avec des individus qui ne se complaisent de par leur religion, dans le sang, les larmes, les ruines..? n'y a t-il que cela dans leurs pauvres vies, saccager celles des autres, de ceux qui ne croient pas comme eux....? intolérable
a écrit le 04/08/2014 à 13:35 :
Les troupes du PKK et du YPG sont en train de descendre des montagnes pour rejoindre les Peshmerge. Les Islamistes vont voir ce que c ' est de se battre contre une guerilla qui combat l ' armee Turque depuis plus de ving ans. L ' armee Kurde est deja repartie a l ' offensive et du materiel lourd est arrive hier a Erbil. Alors Scooterman, on les aident quand les Kurdes , amis de la laicite et defendeurs des opprimes de toute religion? Alors BHL, il est ou?
Réponse de le 04/08/2014 à 15:00 :
BHL? un" bobo "dans toute sa splendeur !
a écrit le 04/08/2014 à 8:59 :
Quand on voit que le Qatar finance les islamistes et que l'état Français leur fait des courbettes...nos politicards sont vraiment pourris.
a écrit le 03/08/2014 à 22:25 :
Le résultat de la brillante politique américaine. Et on continue à suivre les USA dans leur montée de tension avec la Russie?
Réponse de le 04/08/2014 à 23:43 :
Rien à voir avec les américains : le conflit Sunnites/Chiites date de plus de 400 ans !Le gouvernement irakien a fait des erreurs. Et quant à l'Ukraine c'est bien Poutine qui a envahi la Crimée, envoie des milices en Ukraine, manoeuvre etc et a envahi la Géorgie. Les américains font des erreurs mais là ils ne sont pas vraiment à l'origine du fond des problèmes.
a écrit le 03/08/2014 à 17:43 :
Et le prix Nobel de la paix, le super cool prez, le chouchou de ces medias, il est ou? Il joue sûrement au golf, boit sa biere, se fait des bains de foules, s' admire dans le mirroir... France ou USA, on n'a plus de leaders mais des mous-mous hyper médiatisés narcissists utopistes, démagogues. ...rien dans les pantalons...
a écrit le 03/08/2014 à 15:49 :
L'Etat islamique gagne du terrain et les USA hésitent. Tiens curieux, ils ne semblaient pourtant pas indécis ces américains en 2003 pour envahir l'Irak ou il y a quelques mois pour armer les islamistes en Syrie. Ou alors, leurs objectifs ne seraient pas ceux affichés?
Réponse de le 03/08/2014 à 16:46 :
tant que hussein Obama sera la il y aurta beaucoup d'hesitation de la part des usa,surtout face aux islamistes
Réponse de le 03/08/2014 à 16:55 :
Parce que le Qatar soutient les islamistes et les Occidentaux s'inclinent devant l'argent du Qatar
Réponse de le 03/08/2014 à 17:09 :
Le Qatar finance, les USA soumis du Dieu argent ne disent rien et les marionnettes européennes se taisent également.
Réponse de le 04/08/2014 à 15:03 :
Un monde pourri jusqu'à la moelle, ainsi que ses représentants!! que faire dans un monde de dégueus?!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :