Renault-Nissan champion mondial du trop petit marché électrique

L'Alliance dirigée par Carlos Ghosn revendique la première place d'un marché qui compterait 500.000 immatriculations en 2014, sur un marché total de 85 millions de voitures. Les études contestent l'objectif de 10% du marché mondial à horizon 2020.
Nabil Bourassi
La Nissan Leaf, lancée en 2000, est la première voiture électrique vendue dans le monde.
La Nissan Leaf, lancée en 2000, est la première voiture électrique vendue dans le monde. (Crédits : DR)

Renault-Nissan accélère dans l'électrique. L'alliance franco-japonaise a dépassé le seuil des 200.000 immatriculations pour ses voitures électriques quatre ans après le lancement de la Nissan Leaf. Mieux, les ventes semblent décoller puisqu'elles ont augmenté de 20% depuis le début de l'année avec 65.000 unités.

Pour Carlos Ghosn, cette performance illustre sa stratégie consistant à miser sur l'électrique, là où ses concurrents ont décidé d'investir plutôt dans les motorisations hybrides, ou plus récemment encore sur la pile à combustible (Toyota, Honda).

"Fort taux de satisfaction"

"Les véhicules électriques Renault et Nissan sont les leaders en volume des véhicules à zéro émission - et, surtout, ils profitent d'un fort taux de satisfaction de la part de notre clientèle dans le monde entier" a déclaré le PDG de l'Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, cité dans un communiqué.

"Au vu des réactions positives des propriétaires et de l'accroissement de la demande pour des voitures fonctionnant à l'énergie renouvelable, il n'est pas surprenant que les ventes de voitures électriques s'accélèrent - spécialement dans des régions où les infrastructures de recharge sont bien développées", ajoute-t-il.

Un marché dérisoire...

Mais, cette réalité est à relativiser tant les ventes restent encore dérisoires par rapport au marché automobile mondial qui tourne autour de 85 millions de véhicules par an. Par ailleurs, les perspectives de développement de cette motorisation à terme sont loin d'être exponentielles. D'après une récente étude de Xerfi, la voiture électrique devrait représenter 1% du marché mondial, contre 7% pour les motorisations hybrides. Certes, cela représentera un marché mondial de 1,1 million de voitures, mais nous sommes loin de l'objectif de 10% du marché mondial prédit par Carlos Ghosn à la fin des années 2000...

La Leaf numéro un mondial

L'enjeu pour l'Alliance Renault-Nissan sera également de rééquilibrer les ventes puisque pour le moment, Nissan reste largement en tête avec sa Leaf. Il faut dire que la première voiture électrique du groupe japonais a été lancée bien avant les Renault Zoé, et autres Twizy... Près des trois quarts des 200.000 voitures électriques vendues par l'alliance sont imputées à la marque japonaise.

Nabil Bourassi

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 27/11/2014 à 16:33
Signaler
Le marché du VE c'est le B2B, en tout cas tant que le temps de charge se compte en heures, la voiture électrique est inadaptée aux surprises, aux imprévus: vous rentrez chez vous les batteries basses et vous avez un nouveau truc à faire? et bien vous...

à écrit le 27/11/2014 à 10:25
Signaler
Pendant que VAG s'épuise à tenter de nous vendre une golf e croquignolesque qui consomme 5.5 aux 100 kms pour 40 000 E, l'électrique de RENAULT/NISSAN fait preuve de sa grande pertinence, un tandem de surdoués face à un diseur de bonne aventure, ...

à écrit le 27/11/2014 à 8:01
Signaler
Pour le momennt Renault Nissan ne vendent pas des voitures, ils vendent des défiscalisations abusives et ruineuses pour les contribuables qui paient la note sur fond d'endettement supplémentaire de la France ; Pas glorieux et même inadmissible. Com...

le 27/11/2014 à 10:25
Signaler
Et gnagnagna je râle, et gnagnagna je suis pas content

à écrit le 27/11/2014 à 7:17
Signaler
Pas bon de faire appel à des pigistes ... La LEAF est arrivée sur le marché en 2010 ...

à écrit le 26/11/2014 à 23:12
Signaler
Stratégie absurde que de tout miser sur l'électrique seul. L'avenir est aux moteurs hybrides électrique thermique! Toyota a pris une avance énorme en la matière.

le 26/11/2014 à 23:59
Signaler
Réflexion stupide. Ce sont l'autonomie et le temps de charge les deux seules clées.

le 27/11/2014 à 1:05
Signaler
Leaf 2 : 300 km d'autonomie contre 180 pour la 1, apres 5 ans d'evolution. Quelle evolution pour la 3. Commentaire non documenté et insipide.

le 27/11/2014 à 7:35
Signaler
Justement, avec une voiture hybride, vous roulez en électrique en ville et en thermique sur route. Le temps de recharge, 2 min pour faire le plein à la pompe et 800 km d'autonomie. Une voiture électrique suppose d'avoir une borne électrique à disposi...

le 27/11/2014 à 10:22
Signaler
@Jeff Et 20 000 E trop cher pour 40 pitoyable kms d'autonomie par jour !! Décidément Jeff t'es tout seul...!! Zoé ou Leaf pour urbain et péri, c'est quand même autre chose, 3 fois moins cher...

à écrit le 26/11/2014 à 17:19
Signaler
Je vous renvoi à votre article daté du mois de mai et intitulé "Les ventes de véhicules électriques... s'effondrent"...une chute de 30%. Six mois plus tard quel spectaculaire retournement...!!!

à écrit le 26/11/2014 à 16:26
Signaler
Idée d'un article de fond pour La Tribune : expliquer pourquoi des groupes automobiles générant plusieurs milliards de chiffres d'affaires sont à la ramasse technologiquement sur l'électrique quand, dans le même temps, la "petite" société Tesla (cert...

le 26/11/2014 à 16:40
Signaler
Question de tarifs ! 100,000€ pour Telsa 13,700€ pour Zoé

le 26/11/2014 à 17:48
Signaler
S'agissant de TESLA attendons des chiffres à l'équilibre, pour RENAULT/NISSAN, on est juste dans l'excellence de l'électrique démocratisée, loin de certains constructeurs teutons qui voudraient nous vendre de l'hybride deux fois ce que ça vaut tandi...

le 27/11/2014 à 10:23
Signaler
@Michel : on est loin des 100 000 euros pour la Tesla, l'objectif étant de la vendre autour de 40000 euros pour l'entrée de gamme et le prix pouvant monter à 70 000 euros. Notre ami Musk à eu l'intelligence de ne pas nous proposer un prix "germanique...

le 27/11/2014 à 10:50
Signaler
"Sauf que ce dernier arrive à une efficience telle que pour un budget au moins 2 fois moins important les résultats sont 2 fois meilleurs." Parce que le volume de batterie est deux fois supérieur et le prix quatre fois !!

à écrit le 26/11/2014 à 16:17
Signaler
500 000 ventes de voitures 100% électriques en 2014!!! Si ce sont les chiffres donnés par l'Alliance, on se demande ce qu'ils fument! Au maximum, ça devrait plutôt tourner autours de 200 000. Et ce serait déjà énorme puisque ça représente une hausse ...

le 26/11/2014 à 16:35
Signaler
500 000 est le nombre de véhicules électriques vendus, toutes marques confondues. Celà représente 0.6% du marché mondial. Rien de choquant pour moi

le 26/11/2014 à 19:51
Signaler
Ils trichent sur les chiffres, ils compte dedans surement les hybrides et peux être aussi celles qui récupère l'energie quand on freine et la redonne quand on accélère...

le 02/12/2014 à 17:42
Signaler
aucun interet de tricher et gonfler le marche mondial, ca ferait baisser leur part de marche affichee !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.