Automobile : le marché chinois continue de plonger

 |   |  264  mots
(Crédits : Reuters)
Le premier marché automobile du monde a enregistré une nouvelle baisse en juin. Le CAAM qui tablait sur une baisse en 2019 prévoit désormais un nouvel exercice en baisse sur l'année.

Un ralentissement de la baisse ? Après avoir baissé de plus de 16% en mai, le marché automobile chinois a enregistré un recul moins marqué en juin de 9,6%. Cela reste néanmoins le douzième mois consécutif de baisse pour le premier marché automobile mondial. Sur l'ensemble du semestre, les ventes ont reculé de 12,3%. Et cela risque de continuer.

Le CAAM, l'organisme public chinois qui édite ces statistiques officielles, a d'ailleurs renoncé à sa prévision initiale d'un marché stable en 2019 et croit désormais à une baisse sur l'ensemble de l'année. En 2018, le marché automobile chinois s'était contracté de 2,8%. Les mesures d'incitation mises en place par le pouvoir n'ont pas été jusqu'ici "aussi efficaces et fortes que ce qu'attendaient les consommateurs", a déclaré un haut responsable de la CAAM, Shi Jianhua, devant la presse et cité par Reuters.

Les voitures électriques ont le vent en poupe

Pour les analystes du cabinet de conseil en stratégie AlixPartners, la baisse du marché automobile chinois va se poursuivre jusqu'en 2020 avec une baisse d'environ de trois millions immatriculations annuelles. Il faudra attendre 2024 pour voir les ventes revenir à leur niveau d'avant crise.

Pour les constructeurs, il existe néanmoins un gisement de croissance avec une très forte hausse des ventes de voitures électrifiées. En juin, ce segment de marché a augmenté de 80% avec 152.000 immatriculations, soit une nette accélération depuis le début de l'année. Seule ombre au tableau, l'Etat chinois n'a pas encore prévu de reconduire en 2020 une subvention sur l'achat de voitures électrifiées et qui soutient ce segment.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/07/2019 à 14:33 :
Une véritable claque en effet.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :