Avec le 48 Volts, Valeo veut électrifier tout ce qui bouge ou presque

 |  | 1011 mots
Lecture 5 min.
L'équipementier tricolore propose un vélo à assistance électrique basé sur son moteur 48 volts
L'équipementier tricolore propose un vélo à assistance électrique basé sur son moteur 48 volts (Crédits : Valeo)
L'équipementier automobile français vient de présenter un vélo électrique propulsé par la technologie du 48 volts développée jusqu'ici pour la voiture. Pour Valeo, cette technologie pourrait s'imposer comme un standard à l'essentiel du marché automobile, mais elle devrait également trouver de très importants relais de croissance dans l'univers de la micro-mobilité.

"Le 48 volts deviendra le standard du marché", déclarait en 2019 dans une interview à La Tribune, Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo. Plus qu'une conviction, c'est un véritable pari que le patron de l'équipementier automobile français fait sur cette technologie appelée mild hybrid, ou petite hybridation. Car le 48 volts n'est ni tout à fait une électrification hybride ni vraiment une électrification totale... Jusqu'ici, cette technologie était surtout utilisée pour apporter une aide à la propulsion, en démarrage, en côte ou en dépassement, soit les manœuvres les plus énergivores. Elle permettait alors de réduire significativement la consommation de carburant, environ 10%. La nouvelle Volkswagen Golf 8 est ainsi disponible avec cette technologie qui lui fait économiser une moyenne de 0,4 litre de carburant sur 100 km, soit une performance non négligeable en ces temps de chasse aux CO2.

Une solution très économique

Oui mais voilà... Cette technologie ne sera jamais aussi vertueuse qu'une voiture 100% électrique, et beaucoup moins qu'une hybride classique, rechargeable ou non. Pour Jacques Aschenbroich, le 48 volts devrait toutefois s'imposer sur le marché d'ici à 2030 car même si la voiture électrique pourrait représenter jusqu'à 20% du marché mondial de l'automobile, il restera 80% de voitures thermiques. Pour Valeo, le 48 volts restera alors la solution la plus économique pour décarboner ce marché car plus facile à installer.

L'équipementier automobile français a même imaginé une voiture 100% électrique utilisant uniquement le 48 volts. Présenté en 2018 au CES de Las Vegas, un concept-car de démonstration avait surpris l'univers de l'automobile. Cette solution ne remplacera évidemment pas les performances d'une voiture thermique ni même celles d'une 100% électrique, mais elle pourrait répondre à des cas d'usages comme la mobilité urbaine de proximité où l'on parcourt moins de 10 kilomètres à une vitesse inférieure à 50 km/h. Mais surtout, argument imparable, ce véhicule coûtera le prix incroyable de 7.500 euros.

L'Ami, première du genre

La Citroën Ami est le premier modèle à utiliser cette technologie et vise le marché des flottes de voitures en libre-service. Valeo indique que d'autres modèles en cours de développement devraient suivre. Le groupe français s'attaque également à plus gros avec la présentation d'un kei-truck (ces petits utilitaires japonais, photo ci-dessous) également propulsé avec du bas voltage, idéal pour les collectivités locales ou des circuits fermés (logistique d'usine ou d'aéroports).

KeiTruck, utilitaire japonais 48 volts

Evidemment, le gros du marché pour Valeo restera l'aide à la propulsion de voitures thermiques et qui devrait se généraliser sur l'ensemble du marché. "En 2030, 34% des voitures vendues dans le monde seront équipées du 48 volts", assure-t-on chez Valeo qui maintient sa prévision donnée lors d'une présentation aux investisseurs en 2018, soit un marché d'environ 15 milliards d'euros. Et Valeo compte bien ramasser une bonne partie de ce pactole puisqu'il revendique aujourd'hui la place de leader mondial du 48 volts avec 40% de parts de marché. Le groupe a d'ailleurs déjà signé pour plus de 7 milliards d'euros de bons de commandes.

La micromobilité, le vrai marché du 48 volts

Mais Valeo ne veut pas se contenter du seul marché automobile... Il veut décliner sa technologie à d'autres segments de marché susceptibles d'accueillir cette technologie... En ligne de mire, Valeo vise l'immense et naissant marché de la micromobilité: vélos électriques, les trois roues de type tuk tuk asiatiques, les scooters électriques, et même des droïdes de livraison. Valeo estime que le marché de la micromobilité passera de 12 milliards à environ 44 milliards d'euros de volumes d'activité en 2030 dont une large majorité utilisera le 48 volts. Autrement dit, la micromobilité rapportera davantage que l'automobile. Pour consolider son avance, Valeo met les bouchées doubles en adaptant sa technologie à tous les formats. Au dernier salon de Las Vegas, il avait présenté une démonstration d'un système de livraison de repas en partenariat avec le chinois Meituan Dianping. Ce véhicule-droïde (photo ci-dessous) était uniquement propulsé à la technologie 48 volts, et était au passage équipé des capteurs Valeo qui serviront la voiture autonome. Le marché des tuk tuk et des rickshaw (ces tricycles typiques indiens) représentent également un marché adressable et compterait un potentiel de dizaines de millions d'unités par an.

Véhicule droïd 48 volts

Enfin, Valeo a imaginé une version vélo de sa technologie 48 volts avec son Smart e-Bike System présenté la semaine dernière. L'explosion des ventes de vélos, phénomène qui s'est accéléré avec la crise du coronavirus, représente un immense marché pour la petite propulsion électrique. Le 48 volts permet de multiplier par 8 l'effort du cycliste quand les traditionnels vélos à assistance électrique multipliait par 5 seulement cet effort. Le groupe français s'appuie sur une étude menée par McKinsey pour justifier sa stratégie. Selon cette note, le marché du vélo électrique pourrait atteindre les 270 millions d'unités en 2030 contre... 18 millions aujourd'hui.

Le haut-voltage n'est pas oublié

Pour Valeo, il s'agit d'amortir cette technologie sur un marché autrement plus large que le seul marché automobile et gagner en compétitivité en réduisant le coût unitaire. La stratégie d'électrification de l'équipementier automobile n'est pas pour autant exclusivement concentrée sur le 48 volts. Valeo est également extrêmement offensif sur le haut-voltage à travers sa joint-venture avec Siemens et qui compte déjà plus de 10 milliards d'euros de bons de commande. C'est cette branche qui est la plus prometteuse pour le groupe français avec toute une panoplie d'équipements électriques pour les voitures électriques et hybrides: moteurs électriques, onduleurs, convertisseurs, prolongateurs d'autonomie, chargeurs embarqués...

La crise du coronavirus a fortement frappé le marché automobile, mais Jacques Aschenbroich estime qu'elle a conforté les choix stratégiques de Valeo en matière de technologie de décarbonation, plus particulièrement d'électrification. Pour rappel, les investisseurs s'étaient interrogés sur les promesses de la coentreprise avec Siemens et le ralentissement du marché de la voiture électrique. L'explosion des ventes de voitures électriques en 2020 démontre le contraire. Ainsi, pour le patron qui vient de consacrer Christophe Périllat comme successeur à horizon 2022, l'avenir s'annonce radieux...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/12/2020 à 15:05 :
avant les gens prenaient le velo pour acheter le pain, et les enfants allaient a l'ecole a pied
maintenant c'est la voiture, le bus et la trotinette electrique, ca fait plein de petits obeses chez les jeunes, et plein d'hypertendus chez les plus ages qui prennent alors des abonnements en salles de sport
et quand dans 10 ans la france dependra de la f chine pour ses batteries, on expliquera que les batteries sont interdites ' car c'est pas ecolo' ( ce quio veut dire ' ca nous rend dependant, et on veut vous coller un impot en plus')
a écrit le 23/12/2020 à 10:25 :
Adapter ce système a tous les véhicules thermiques pour faire baisser la consommation !
Réponse de le 24/12/2020 à 7:56 :
@ Dilemblue.
Faire avancer 800 kg en 48 volts, "ca va pas le faire" comme disent certains lettres.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :