La Google car perd l'un de ses principaux concepteurs

 |  | 457 mots
Lecture 2 min.
Après avoir dirigé nos voitures à travers l'équivalent de 150 ans de conduite humaine et avoir aidé notre projet à faire la transition entre la recherche pure et le développement d'un produit que nous espérons voir quelqu'un pouvoir utiliser un jour, je suis prêt pour un nouveau défi, indique Chris Urmson.
"Après avoir dirigé nos voitures à travers l'équivalent de 150 ans de conduite humaine et avoir aidé notre projet à faire la transition entre la recherche pure et le développement d'un produit que nous espérons voir quelqu'un pouvoir utiliser un jour, je suis prêt pour un nouveau défi", indique Chris Urmson. (Crédits : Reuters)
Chris Urmson travaillait depuis plus de sept ans sur le projet de véhicule autonome conçu par le géant d'internet. Selon le New York Times, il n'était pas satisfait par l'évolution du projet impulsée par John Krafcik, le nouveau directeur.

Chris Urmson, l'un des hommes clés du projet de voiture sans chauffeur d'Alphabet, maison mère du géant internet Google, a annoncé son départ vendredi. Il avait rejoint il y a sept ans et demi ce qui était encore un projet secret naissant de Google, puis avait longtemps dirigé le programme, jusqu'à la nomination l'an dernier à la tête du projet Google Car de John Krafcik, un vétéran du secteur automobile passé auparavant par Ford et Hyundai.

"Maintenant, 1,8 million de miles (environ 2,9 millions de kilomètres) de conduite autonome plus tard, j'ai décidé que c'était le bon moment pour démissionner et trouver ma prochaine aventure. Aujourd'hui sera mon dernier jour sur le projet comme directeur technique", écrit Chris Urmson sur le site de blogs Medium.

L'équivalent de 150 ans de conduite humaine

"Après avoir dirigé nos voitures à travers l'équivalent de 150 ans de conduite humaine et avoir aidé notre projet à faire la transition entre la recherche pure et le développement d'un produit que nous espérons voir quelqu'un pouvoir utiliser un jour, je suis prêt pour un nouveau défi", ajoute-t-il.

Un porte-parole du projet Google Car a confirmé le départ. "Il y a sept ans, l'idée qu'une automobile pouvait se conduire toute seule n'était rien de plus qu'une idée. Chris a été une force vitale pour le projet, aidant l'équipe à passer de la phase de la recherche à un point où cette technologie capable de sauver des vies deviendra bientôt une réalité. Il part avec nos voeux les plus chaleureux", a-t-il indiqué. Ni Chris Urmson, ni Alphabet n'ont donné davantage de détails sur les raisons du départ, ni ses plans pour l'avenir.

Insatisfait par la nouvelle direction du projet

Le New York Times cite toutefois des témoignages d'anciens salariés de Google restés anonymes selon lesquels il n'était pas satisfait de la direction prise par le projet sous l'impulsion de John Krafcik.

Beaucoup de groupes automobiles et technologiques travaillent sur les voitures sans chauffeur, mais le projet Google Car est l'un des plus en vue. Le géant internet fait des tests sur routes dans plusieurs villes des Etats-Unis avec des berlines Lexus de Toyota modifiées pour pouvoir y installer ses équipements, ainsi que de petits prototypes électriques à deux places qu'il a conçus lui-même. Et cette flotte va être plus que doublée après une commande début mai à Fiat Chrysler d'une centaine de monospaces Pacifica.

Un autre poids lourd de la Silicon Valley, Apple, se voit aussi prêter de grandes ambitions dans l'automobile avec un projet baptisé "Titan", dont il n'a toutefois jamais confirmé officiellement l'existence.

 (avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/08/2016 à 10:00 :
7 ans et des milliards d'engloutis pour toujours aucun résultat concret, je pense qu'on ferait mieux de faire payer des impôts aux multinationales, les états feraient un meilleur usage de cet argent même avec nos politiciens incompétents à leurs têtes, c'est pour dire.
a écrit le 07/08/2016 à 14:27 :
Toujours le même conflit entre le concepteur de logiciel et le concepteur de matériel, entre le logiciel spécifique d'un matériel et le logiciel portable sur tous les matériels partageant des standards. Qui gagne? Microsoft ou Intel, Google Android ou Samsung? Chris Umson n'aura pas trop de mal à se recréer un emploi comme d'autres qui l'on précédé dans ce type d'aventure. Souvenons-nous d'IBM PC sans logiciel qui a trouvé Bill Gates ou de Steve Jobs éjecté d'Apple qui a créé Pixar.
a écrit le 07/08/2016 à 10:58 :
encore un produit google qui ne verra jamais le jour. google rachète des produits, des projets ou des sociétés pour mieux les enterrer ou empecher leur développement. la tactique est de noyer le poisson afin de conserver sa position dominante.
faites la liste de toutes les sociétés ou projets rachetés par google depuis une décennie et vous constaterez que peu ont vu le jour... ou ont tout simplement été fermées en quelques mois.
aujourd'hui, beaucoup de salariés google s'émeut de la pensée unique et de la dictature google au sein de l'entreprise.
pareil pour les clients.
adwords et adsense sont les moteurs financiers de google alors qu'il s'agit de la plus grande escroquerie fiscale, financière et juridique de tous les temps.
fermetures abusives de comptes clients avec encaissement des sommes dues sans aucun recours juridique possible.
facturation clients en irlande même si vous etes en france.
aucune tva. aucun relevé fiscal.
si vous demandez une facture a adwords avec justificatif des clics on vous ferme arbitrairement votre compte. idem avec adsense
aucun média n'ose enqueter sur ces pratiques abusives ou tendancieuses car google maitrise le net ...
a écrit le 06/08/2016 à 17:20 :
C'est une des solutions efficaces aux problèmes urbains, d'efficacité et de pollutions mais il faut aussi coupler le solaire à la motorisation ou à la recharge comme l'a compris Elon Musk en associant Tesla et SolarCity ou Total dans l'éolien sur le modèle SolarCity. La recharge solaire pour les petites distances est très positive et les véhicules électro-solaires pour les grandes distances (800 km dont 500 km la nuit à plus de 106 km/h constants homologués) sont les plus optimaux en terme de meilleure utilisation de l'énergie et des ressources (10 fois moins de batterie à transporter et efficacité la meilleure qui soit). Très peu d'énergie et de matières premières sont consommées : excellent aérodynamisme, coef de traînée, coef de roulement et gestion de l'énergie optimaux. Plus besoin de bornes de recharges coûteuses, pas de pollution etc. L'australien EXV Ventures lance le premier modèle commercial Immortus, le chinois Hanergy lance 4 modèles solaires (Harnergy solar S,O,L et R, Sonomotors en Allemagne lance la Sion solaire 4 places, de multiples universités de pointe ont lancé des modèles pré-industriels à transférer à l'industrie qui ont fait le tour du monde: eVe Sunswift, Sunriser Solar (ThyssenKrupp/Bochum), Stella Solar Lux etc
Réponse de le 07/08/2016 à 9:29 :
Il faut retourner sur les bancs du lycée:
Une voiture électrique urbaine a besoin d'un moteur de 40/50 KW. Un toit de voiture fait moins d'un mètre carré, et peut recevoir du soleil, environ 1 KW. A la sortie du panneau solaire il ne restera que 100W!
Comment faire marcher une voiture avec cette puissance qui ne suffit même pas pour alimenter une cafetière?
Réponse de le 07/08/2016 à 23:53 :
@ rutabaga : il faut aller à l'école ! Plus d'une dizaine de ces voitures 2/4 places existent dans le monde et ont des résultats attestés de plus de 800 km d'autonomie le jour et de plus de 500 km la nuit avec seulement 60 kg de batterie (contre environ 500 pour une Tesla) et à plus de 106 km/h constants. Vos calculs et raisonnement sont totalement erronés et incomplets face aux réalités. Voyez les nombreux modèles existants dont plusieurs précités dans mon précédent post avec les données techniques complètes, au moins vous aurez appris quelque chose si vous daignez vous y plonger ! C'est déplorable ce niveau scientifique bas de gamme et on comprend pourquoi il y a tant de problèmes en France quand on voit le niveau scientifique et technique de certains. Il faut évoluer !
a écrit le 06/08/2016 à 13:28 :
Bonjour

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :