Pénurie de semi-conducteurs : Stellantis (ex PSA) réduit la voilure à Rennes et Sochaux

Ce vendredi, le groupe a annoncé aux représentants du personnel des sites de Rennes-La Janais et Sochaux des baisses d'effectifs avec la fin des contrats d'intérims et une nouvelle organisation du travail à clé à Rennes et la suspension de l'équipe de nuit à Sochaux.

4 mn

(Crédits : Rebecca Cook)

La pénurie de semi-conducteurs continue de peser sur les constructeurs automobiles. En France, Stellantis est contraint de réduire la voilure à Rennes et à Sochaux, notamment. Ce vendredi, l'usine Stellantis (PSA) de Rennes-La Janais, qui produit des Citroën C5 Aircross et Peugeot 5008, a annoncé, lors d'un comité social et économique (CSE), qu'elle maintenait le chômage partiel pour ses salariés, avec un passage à une seule équipe sur deux, et qu'elle mettait fin à de tous les contrats d'intérims. L'usine emploie quelque 2.000 personnes et environ 150 salariés intérimaires

"C'est une décision prise pour répondre à la réalité de la situation aujourd'hui tant que nos fournisseurs de semi-conducteurs n'auront pas repris les réapprovisionnements. On se réajuste pour limiter l'impact financier sur nos salariés qui viennent de faire deux semaines d'activité partielle", a expliqué la direction. "On arrête tous nos contrats d'intérims et les prêts de salariés que nous avions en renfort", a-t-elle ajouté..

Nouvelle organisation du travail

Selon la nouvelle organisation, "les salariés en CDI vont travailler en rotation", avec les deux équipes qui travailleront "en renfort l'une avec l'autre", souligne le groupe Stellantis.

"Les organisations centrales ont signé un accord le 23 août d'activité partielle longue durée (APLD) pour permettre aux salariés de ne pas perdre de rémunération sous réserve qu'ils se forment" pendant cette période, a précisé la direction du groupe Stellantis qui n'était cependant pas en mesure de dire quand l'usine de La Janais pourrait reprendre son activité complète.

"Malheureusement on n'a pas de vision sur une reprise de nos approvisionnements. On a un pilotage quotidien en cellule de crise", a indiqué la direction.

La CGT, évoquant une annonce brutale de la direction, anticipe une dégradation des conditions de travail. "Même si le volume de production journalier est quasiment divisé par deux, la cadence horaire sera plus intense car la direction prévoit la production de 203 véhicules sur une équipe, contre 200 aujourd'hui", souligne le syndicat dans un communiqué.

L'usine PSA La Janais produit habituellement 400 véhicules/jour, des Citroën C5 Aircross et Peugeot 5008.

La CGT regrette que les intérimaires soient "sacrifiés" et estime que "Stellantis, qui a déclaré un bénéfice net de six milliards d'euros pour les six premiers mois de cette année, a largement les moyens d'améliorer les conditions de travail dans les usines et de verser les salaires complets sans avoir recours au financement de l'Etat".

Reclassements à Sochaux

Vendredi toujours, Stellantis à également annoncé qu'elle suspendait jusqu'à nouvel ordre sur son site de Sochaux (Doubs) son équipe de nuit, en raison, là aussi, de la crise des semi-conducteurs. Cette décision entraînera le reclassement d'environ 600 salariés permanents dans les équipes de travail de journée, selon plusieurs syndicats.

Par ailleurs, selon la CGT et FO, 600 à 650 intérimaires, soit la quasi-totalité des effectifs temporaires, seront renvoyés dans les prochaines semaines par non-reconduction de leur contrat à son échéance, en conséquence de cette suspension et de l'arrêt, indépendant de la pénurie de pièces, de la production de la Peugeot 308. La nouvelle version de la 308 sera fabriquée dans l'usine voisine de Mulhouse (Haut-Rhin). La direction n'a pas confirmé la baisse des effectifs temporaires. Pour rappel, Stellantis Sochaux emploie 6.700 salariés permanents en production et études.

Réduction de la production

La mise en suspens du travail de nuit représentera une réduction de production d'environ 400 véhicules quotidiens, par rapport au total actuel de 1.200 (Peugeot 3008 et 5008 principalement), selon les syndicats.

Cette diminution est en phase avec l'impact de l'ordre d'un tiers sur la production de Sochaux que provoque depuis plusieurs mois la pénurie de composants électroniques affectant l'ensemble de l'industrie automobile mondiale, a confirmé un porte-parole du site.

Du fait de leur reclassement en journée, les salariés de nuit perdront la prime liée à ces horaires de travail, mais un accord PSA rendra cette diminution progressive sur douze mois, a souligné Eric Peultier, délégué FO.

"Cette pénurie nous rappelle qu'il est urgent de produire davantage de semi-conducteurs dans l'Union européenne, alors qu'elle représente actuellement moins de 10% de la production mondiale, et qu'elle dépend donc en grande partie des importations", a souligné l'eurodéputé Christophe Grudler (Modem).

"C'est d'ailleurs l'objectif de la nouvelle Alliance européenne pour les processeurs et semi-conducteurs annoncée par la Commission européenne le 19 juillet dernier", a ajouté l'élu belfortain, selon qui l'UE pourrait ainsi grimper à "20% de part de marché mondial d'ici 2030 et d'être plus autonome".

 (avec AFP)

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 05/09/2021 à 13:13
Signaler
je suis curieux de savoir si des penalites vont etre demander au fournisseur comme c'est le cas pour les fournisseurs francais

à écrit le 05/09/2021 à 9:59
Signaler
Bref tout ceux qui n'ont pas misé sur les voitures très chères bourrées de gadget inutiles se retrouvent en meilleure position, c'est très bien.

à écrit le 05/09/2021 à 4:30
Signaler
Manifestement le "prêt" de salariés polonais ne suffit plus chez PSA, les cars sont repartis à la source pour augmenter les cadences à pas cher...

à écrit le 04/09/2021 à 20:34
Signaler
Récemment un éminent penseur industriel a déclaré: 'mes turbines, je les achète en Chine', vas-y pépère, avec quelques composants en prime sans doute. Démonstration flagrante de l'échec de la stratégie industrielle mondialiste...Comme ce bon vieux Ri...

à écrit le 04/09/2021 à 15:19
Signaler
Voilà où nous mène la mondialisation échevelée de puis les années 2000… des ss-traitance Maximale aux prix asiatiques mais prix de ventes européens aux consommateurs qui en sont les dindons de la farce …. Merci Chirac Sarkozy et consorts !! Les te...

à écrit le 04/09/2021 à 15:16
Signaler
Voilà où nous mène la mondialisation échevelée de puis les années 2000… ds traitance n Maximin auxbb c prix asiatiques et prix de ventes européens aux consommateurs qui en sont les dindons de la farce …. Merci Chirac Sarkozy et consorts !!

à écrit le 04/09/2021 à 14:18
Signaler
Pourquoi l'Etat devrait payer la note du chômage technique à un groupe qui a été incapable de prévoir et de sécuriser ces approvisionnements? les achats, Sogedac a Poissy; ont fait leurs bonus sur la fermeture des usines de semi conducteurs et bien d...

le 04/09/2021 à 15:20
Signaler
Je partage votre point de vue

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.