Pourquoi la nouvelle 408 est un pari risqué pour Peugeot

Avec ce nouveau modèle, la marque automobile française tente une nouvelle offensive à l'international, notamment en Chine où ses ventes sont en berne. La nouvelle 408 veut également marquer une nouvelle étape dans la stratégie de montée en gamme de Peugeot notamment sur les segments supérieurs où elle a du mal à percer après le bilan très mitigé de la 508. Avec son design audacieux, le pari de la 408 est risqué.
Nabil Bourassi

3 mn

(Crédits : Peugeot)

C'est une nouvelle silhouette difficile à définir... Même les équipes de Peugeot peinent à étiqueter la nouvelle 408 qui doit arriver en concession début 2023. Berline? Crossover? Impossible de la cataloguer, et c'est en vérité le but recherché au moment où les frontières des segments sont bousculées. Alors que les SUV sont saturés de modèles qui finissent par tous se ressembler, les automobilistes cherchent de la nouveauté qui ne soit pas non plus la berline de papa comme en témoigne l'échec de la 508 vendue à seulement 80.000 unités les meilleures années.

Peugeot 408

Avec la 408, Peugeot veut donc élargir son catalogue qui était jusqu'ici cantonné à six modèles (trois berlines, trois SUV). Alors que tout le monde attendait la marque au lion sur le segment très porteur (et très rémunérateur) des SUV coupé, les designers ont préféré réinventer une silhouette qui doit coiffer son offensive sur le segment C, l'un des plus importants en Europe tant sur le plan des volumes que des profits. La 408 suit ainsi le renouvellement de la 308 l'an dernier (et précède celui du 3008 prévu l'an prochain), laquelle reste l'une des voitures françaises les plus vendues en Europe (plus d'un million d'unités depuis 2016).

Aux frontières du segment D

Sauf qu'avec une longueur de 4,69 mètres, la 408 est plus proche de la 508 (4,75 mètres) que de la 308 (4,37 mètres) ou du 3008 (4,44 mètres). D'ailleurs, la 408 dispose du même empattement que la 508. A se demander si la 408 n'a pas pour but d'aller récupérer les clients déçus du segment D... Chez Peugeot, on assure au contraire que ce nouveau modèle s'inscrit sur le marché de compacts. A voir ! La 408 devra également trouver sa place sur le marché malgré sa forme atypique, mais dont le déséquilibre des proportions est assumé par les designers.

"Nous avons imaginé une nouvelle silhouette (...) d'élégance non-classique", explique Aurélie Bresson, chef du produit 408. De son côté, Pierre-Paul Mattei, en charge du design, parle d'une "berline compacte réinventée pour l'internationale mais qui se veut résolument plus moderne dans sa perception".

Nouvelle étape dans la montée en gamme

D'autant que la 408 veut franchir une nouvelle étape dans la montée en gamme de Peugeot. Cette stratégie de repositionnement avait connu un véritable succès avec la génération précédente, avec des ventes très bien équipées et des prix toujours en hausse. La dernière 308 avait fait monter d'un cran cette stratégie avec un produit encore mieux équipé, mais surtout avec la disparition du premier niveau de finition. La 408 va encore plus loin et ne proposera plus que deux niveaux de finition.

La 408 veut surtout être un produit de conquête hors Europe, le talon d'Achille de Peugeot dont les ventes sont encore trop concentrées sur le Vieux Continent. Elle apporte de la fonctionnalité avec son grand coffre, son habitacle généreux, toujours dans une démarche de style très appuyée. Peugeot avait besoin d'une offre comme celle-ci pour être plus offensif notamment en Chine qui cherchent de plus grandes voitures que les formats classiques du segment des compacts. La nouvelle 408 sera ainsi produite à Chengdu, la dernière usine ouverte par PSA (devenue depuis Stellantis après sa fusion avec Fiat Chrysler).

Un pari

Alors que la marque est devenue l'une des plus rentables en Europe, avec une gamme installée et leader sur des segments très profitables (notamment les SUV compacts), la 408 permet à Peugeot d'attaquer ses deux principaux points de faiblesse: le haut du segment des compacts pour rattraper le semi-échec du segment D et l'international. Tout le pari consiste à résoudre cette faiblesse à travers un produit atypique et premium à la fois.

Nabil Bourassi

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 23/06/2022 à 9:01
Signaler
Peugeot en fait trop et trop peu. Ils misent tout sur le design et en font trop . La nouvelle 308 est juste moche alors que la précédente avait su s'arrêter juste à temps. Pour le reste , il faudrait que Peugeot travaille sa fiabilité parce que son p...

à écrit le 22/06/2022 à 19:32
Signaler
L’échec de la 508 vient seulement du fait qu’elle est trop associée à un véhicule Uber…

à écrit le 22/06/2022 à 17:56
Signaler
Quelle belle voiture ! C'est une réussite et je suis certaine qu'elle va plaire, et en France si les punitions et les réprimandes ralentissent leur cadence mais surtout à l'étranger. Et c'est tant mieux.

à écrit le 22/06/2022 à 14:23
Signaler
Très réussie. Hélas, mes moyens et le coût de l'essence taxé à 65%, ne me permettent pas cette voiture.

à écrit le 22/06/2022 à 11:15
Signaler
Les voitures ne font plus rêver, s'abtenir d'en posséder une, le devient! Mais pour cela, la promotion du localisme est indispensable!

le 22/06/2022 à 18:02
Signaler
Ne vous prenez pas vos rêves pour la réalité. Cette voiture en fera rêver plusieurs et le localisme risque de mener à la pénurie et à la famine.

à écrit le 22/06/2022 à 10:19
Signaler
Je n'arrive pas à me faire à ce nouveau logo / blason, qui est très beau en lui-même mais qui ne colle absolument pas avec les lignes sur-designées des nouvelles Peugeot. Le néo-rétro se marie très mal avec le bling-bling et il serait temps que quelq...

le 22/06/2022 à 11:48
Signaler
D'accord avec vous sur le fait que beaucoup de voitures sont sur-dessinées (même dans le haut de gamme...), objets ultra-démodables. Les lignes de ces voitures ne me font absolument pas rêver.

à écrit le 22/06/2022 à 9:38
Signaler
Très belle ligne. Cette voiture sera un succès comme le 3008 et le 2008.

à écrit le 22/06/2022 à 9:10
Signaler
Et un nouveau 'haut de gamme' de PSA fabriqué en Chine (après la DS9 et la C5x) ! Fort probable qu'il se vende mal la bas. Et que les importations en France ne soient pas exceptionnelles (quand j'achète un véhicules français, je souhaite qu'il soit f...

le 22/06/2022 à 14:52
Signaler
Tout à fait d'accord avec vous: au moins qu'il soit fabriqué en Europe. C'est ainsi que j'ai été très déçu d'apprendre que la Clio que je viens de commander serait assemblée en Turquie...ce qui ne me conduira pourtant pas à acheter une Renault élec...

à écrit le 22/06/2022 à 8:37
Signaler
D'accord avec vous ce n'est vraiment pas une réussite esthétique maintenant il faut aussi jeter un oeil à la concurrence teutonne qui trône en tête du marché et c'est franchement moche également.

à écrit le 22/06/2022 à 7:33
Signaler
En fait, on a plus l'impression de voir une formule 1, qu'une voiture. Les utilisateurs ont-ils vraiment besoin d'avoir des performances en tenue de route aussi élevées ? On a l'impression que les constructeurs automobiles sacrifient tout à la tenue ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.