"Renault-Nissan a le potentiel pour entrer dans le Top 3 mondial", assure Ghosn

 |   |  380  mots
Une fusion de Renault et Nissan n'est pas à ce stade à l'ordre du jour, a insisté Carlos Ghosn.
"Une fusion de Renault et Nissan n'est pas à ce stade à l'ordre du jour", a insisté Carlos Ghosn. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La consolidation du secteur de l'automobile n'est pas terminée et il est possible que l'alliance Renault-Nissan élargie dépasse GM, a déclaré le patron du duo franco-japonais, au quotidien Nikkei. Cela pourrait passer par de nouvelles acquisitions...

Dans un secteur automobile exigeant des investissements importants, "il existe encore de petits constructeurs à échelle limitée et les fusions-acquisitions vont se poursuivre", a expliqué Carlos Ghosn le PDG de Renault Nissan, dans une interview au quotidien Nikkei.

Ainsi, selon lui, "la consolidation n'est pas terminée et, dans cet environnement, Renault-Nissan, qui possède plusieurs marques, tient une bonne position". Et de déduire: "Renault-Nissan a le potentiel pour entrer dans le Top 3 mondial."

"Élever au maximum les avantages d'échelle"

"Nos rivaux sont (le japonais) Toyota et (l'allemand) Volkswagen", dit-il, ne citant que les deux premiers acteurs mondiaux du secteur, avec plus de 10 millions de véhicules vendus chacun l'an passé. Le troisième est actuellement l'américain General Motors (GM), avec 9,9 millions d'unités, devant Renault-Nissan avec environ 8,5 millions.

"Pour faire face à la concurrence, il est nécessaire d'élever au maximum les avantages d'échelle", a encore déclaré Carlos Ghosn selon les propos rapportés par le journal dans son édition de vendredi 3 avril.

Même si Renault et Nissan ont décidé l'an passé de renforcer leur alliance dans quatre domaines, les achats, l'ingénierie, la fabrication et la logistique, "une fusion des deux n'est pas à ce stade à l'ordre du jour", a de nouveau insisté Carlos Ghosn auprès du Nikkei.

Une nouvelle voiture aux "fonctions de conduite autonome"

Par ailleurs, le PDG de Nissan a également indiqué que le constructeur japonais lancerait une voiture "disposant de fonctions de conduite autonome" courant 2016 dans l'archipel qui sera le premier marché à accueillir ce type de produit. Ces propos ont été tenus lors d'une conférence à New York, selon l'agence de presse Kyodo.

Il s'agirait d'un véhicule capable de suivre seul son chemin sur une autoroute. Puis, Nissan prévoit de commercialiser aux environs de 2020 des modèles plus avancés encore, à même de se déplacer de façon autonome dans un environnement plus complexe de trafic urbain, a encore indiqué le PDG.

"Nous progresserons dans cette voie étape par étape, car nous avons besoin d'être sûrs que les régulateurs des différents pays sont rassurés, nous devrons les persuader par de nombreuses démonstrations qu'il est possible de lâcher le volant et de ne pas regarder la route."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/04/2015 à 20:00 :
RENAULT fait très fort, très fort, premier développement européen en pourcentage en 2014, idem trois mois 2015.. Troisième marque européenne au sondage fiabilité d'Auto Plus du 23 janvier derrière DACIA quand AUDI est dernier... La french touch contre la deutsche Qualität en somme, y'a pas ..photo, circulez, y'a rien à voir !!!
a écrit le 05/04/2015 à 19:25 :
Enlever Nissan ,Renault ne vaut pas grande chose dans le classement automobile!
a écrit le 05/04/2015 à 15:59 :
Chez lui, il n'y a que son salaire qui n'est pas un potentiel mais une réalité.
a écrit le 05/04/2015 à 14:27 :
Dans le top 3 mondial, ce sera plutot KiaHyundai qui progresse à grande vitesse en montant en gamme alors que Renault a tout tiré vers le bas de bas de gamme, avec des finitions piteuses, des techniques datées de 10 ans en arrière, et des pertes comptables depuis le lancement de l'erreur Dacia après les bids Avantime, Velsatis, Latitude, Wind, Fluence, Koleos, Samsung, Infiniti etc la liste est longue, liste d’échecs exceptionnellement longue.
Réponse de le 09/10/2015 à 18:28 :
J'ai bien lu vous mettez Samsung et Infiniti dans la liste des bides Renault?
Vous êtes sûr de connaître l'automobile?
Sinon en ce qui concerne les finitions vous avez 10 ans de retard. Aujourd'hui Renault fait des voitures tout à fait en phase avec la concurrence et à la technologie actualisée.
Enfin en ce qui concerne la fiabilité Renault et Dacia sont mieux classés que certains constructeurs Allemands, et c'est un journal Allemand qui le dit.
a écrit le 04/04/2015 à 19:16 :
J'ai une Laguna de 2001 qui ne fonctionne toujours pas !
J'ai en permanence des "Défauts Injection" et je suis obligé de rouler à 90 km/h. Il faut ensuite m’arrêter. Et redémarrer jusqu’à la prochaine fois.
RENAULT, PLUS JAMAIS !
Réponse de le 04/04/2015 à 20:50 :
2001, heu elle n'a peut-être pas assez roulé.
Si elle ne fonctionne depuis 2001, je suis inquiet............ pour vous.
14 années avec une voiture qui ne fonctionne pas...... c'est un gag?
Réponse de le 04/04/2015 à 22:10 :
Etonnement les 10 miennes ont fonctionné parfaitement, êtes-vous sûr que la vôtre n'est pas un modèle sur étagère...???!!!
Réponse de le 04/04/2015 à 23:17 :
C'était 2 achetees une offerte?
a écrit le 04/04/2015 à 11:19 :
voitures trop chères pour mon pouvoir d'achat alloué par le système qui m'écrase .
a écrit le 03/04/2015 à 13:16 :
Ce que prépare C.Ghosn: supprimer l'appellation Renault !!!! Pour s'ouvrir au marché mondial, il ne devra proposer que des Nissan. Certainement, le gouvernement français freine des 4 fers mais c'est certainement l'idée qu'a derrière la tête Carlos. Tout existe dans le monde pour proposer des Renault sous ce nom. les SAV Nissan, les réseaux commerciaux. Quant aux usines, il n'y a qu'à changer l'entête: alors.....ce n'est qu'une question de temps. Déjà les Dacia en Inde sont des Renault car cela fait mieux mais Nissan serait encore mieux perçu dans ces pays émergents..
Réponse de le 04/04/2015 à 21:06 :
Tout faux, c'est plutôt 2 nouvelles marques qui seront certainement crées, coté Renault, sport et luxe. Fusionner les marques obligerait à produire moins de modèles. Ce sont des voitures, pas des tracteurs, ouvrez un catalogue. Les Nissan ont un avantage depuis des années, un Yen faible. mais la roue tourne. Et quand Renault décidera de s'attaquer aux Etats-Unis, ça le fera. Pour l'instant, c'est Afrique, Asie, Amérique Centrale.
a écrit le 03/04/2015 à 12:42 :
qu'il vous faut ! D'ailleurs, les clients ne s'y trompent pas, les ventes RENAULT s'envolent en ce début d'année, seuls la conjonction d'un design excellent, d'une technique éprouvée et d'une innovation fiable paient.. Témoin s'il en est besoin le classement en 3ème positon de RENAULT à l'indice fiabilité Auto Plus du 230115 quand VW très en retrait classe toutes ses marques dans les 5 derniers, Audi notoirement 20 ème sur...20 !!! L'année 2015 sera l'année RENAULT, sans aucun doute et le podium mondial envisagé avec justesse est tout à fait atteignable pour le nouveau RENAULT...
Réponse de le 05/04/2015 à 8:52 :
Moteur faiblard et hurlant...., soupape qui passe par le pot d'echappement voila la réalité des moteur de chez renault. Surtout en proposant des 900 cm3 à la moindre montée sur autoroute le moteur est rincée...
Réponse de le 05/04/2015 à 14:34 :
@dédé Et cette polo mal fiabilisée qui fût en son temps crucifiée sur le pont de Kehl, tjrs pas renouvelée par le feu d 'artifice Twingo 3 ...??? Manque de moyens ou faute de goût définitive...???!!!
a écrit le 03/04/2015 à 12:09 :
Ghosn raconte des histoires, car pour consolider il faut beaucoup de cash et Renault n'a pas de cash parce que Renault ne dégage que des pertes à peine compensées par les dividendes de Nissan ;
De surcroît, Renault est embourbé en Russie avec Avtovaz Lada dont les effectifs peu productifs sont énormes avec un pays en pleine déconfiture.
Il faut aussi ajouter que Renault, par manque de capacité d'investissements en innovation, accumule les retards technologiques de 10 ans, ce qui est peu propice à avancer.
En moins de 3 ans, Renault a été distancé de près de 2 millions de véhicules par VW et Toyota qui eux disposent de trésoreries gavées de cash grâce à leurs énormes profits et énormes investissements innovation et nouvelles usines durant les 7 dernières années passées.
Réponse de le 03/04/2015 à 12:32 :
Comme vous dites...!!!
Réponse de le 03/04/2015 à 12:40 :
Son ambition est à la hauteur de son salaire...
a écrit le 03/04/2015 à 11:20 :
Du gros potentiel, du lourd, bon de partout, RENAULT est bien le winner que nous attendions...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :