Voitures électriques : déjà lié à Renault, Bolloré signe aussi avec PSA

 |   |  303  mots
La Bluesummer est dotée d'une autonomie de 200 km en cycle urbain et de 100 km en cycle extra-urbain;
La Bluesummer est dotée d'une autonomie de 200 km en cycle urbain et de 100 km en cycle extra-urbain; (Crédits : Bluecar)
PSA Peugeot Citroën va fabriquer (à Rennes) et distribuer dans son réseau la Bluesummer, une voiture électrique conçue par Bolloré. Les deux groupes ont également signé un partenariat dans l'autopartage.

C'est un partenariat de poids dans le monde de l'automobile électrique. La Bluesummer de Bolloré, sera montée sur le site de PSA à Rennes-La Janais (Ille-et-Vilaine), aux termes d'un "partenariat stratégique" qui comprend aussi une collaboration dans le domaine de l'autopartage en Europe et "dans le monde entier", ont annoncé les deux groupes, mercredi 17 juin.

La Bluesummer est un cabriolet quatre places doté d'une autonomie de 200 km en cycle urbain et de 100 km en cycle extra-urbain. Elle mesure 3,69 m de longueur (pour 1,71 m de largeur et 1,65 m de hauteur), pèse 1.285 kg et peut atteindre une vitesse de 110 km/h.

Jusqu'à 3.500 véhicules par an

L'accord prévoit que le véhicule soit monté  "sur le site PSA Peugeot Citroën de Rennes à partir de septembre 2015, avec une capacité installée de 15 véhicules par jour, soit un maximum de 3.500 véhicules par an", selon le communiqué.

Désormais, Bolloré est lié aux deux grands constructeurs automobiles français, puisque Renault avait annoncé en septembre 2014 qu'il assemblerait ses "Bluecar", automobiles destinées en priorité à l'autopartage, dans son usine de Dieppe, en Haute-Normandie. L'assemblage de cette voiture de quatre places et dotée d'une autonomie de 250 km maximum, a débuté le 8 juin.

Une alliance Renault-Bolloré aussi dans l'autopartage

L'accord passé entre Bolloré et Renault prévoit en outre une"collaboration dans le domaine de l'auto-partage en Europe". Le partenariat ira jusqu'à la "création d'une société commune destinée à développer cette activité dans le monde entier avec des véhicules électriques (particuliers et utilitaires) et des véhicules thermiques à faible émission".

PSA rappelle qu'il n'est pas un néophyte dans l'autopartage puisqu'il a mis en place plusieurs activités d'autopartage depuis 2013 dont une "offre dédiée
aux entreprises en France et via sa marque Citroën, en Allemagne (Multicity Berlin)".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/09/2015 à 17:46 :
Ca coûte combien ? Sinon j'ai bien son look.

Je n'aime pas Bolloré, mais faut reconnaître qu'il mène bien sa barque et sert bien l'industrie française.
a écrit le 18/06/2015 à 20:27 :
Moi je l'aime bien car d'un style résolument novateur et si ça confirme 150 kms en autonomie, elle aura mes faveurs.
a écrit le 17/06/2015 à 19:37 :
J'aurais honte de conduire ça :D
a écrit le 17/06/2015 à 19:36 :
Elle est très moche, cher, elle n'a aucun autonomie et niveau "écologie" quand on sait qu'en France l'électricité c'est du nucléaire, on repassera... Et puis pour faire son "plein" ça doit être super pratique ! Sans compter que pour revendre ça...
a écrit le 17/06/2015 à 18:19 :
PSA de mieux en mieux. Lire l'enquête fiabilité Autoplus portant sur la 508 :"Bien acheter une Peugeot 508". Elle est tout simplement la meilleure de sa catégorie, aucun défaut sérieux (seuls quelques petits pépins de jeunesse résolus en 2012, depuis RAS.) Idem sur l'AutomobileMagazine :"Finition et prestations au top". Tout est dans le titre. Idem L'argus etc. Les Peugeot sont très fiables, bien finies, confortable, châssis au top.
Réponse de le 18/06/2015 à 20:25 :
De plus c'est produit en FRANCE avec + de 50 % des composants origine France, à ne pas négliger pour nos emplois, ce que je fais...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :