5,15 milliards de dollars : la vente d'un gratte-ciel atteint des sommets

 |   |  296  mots
Les prix des immeubles résidentiels et commerciaux à Hong Kong ont été dopés par les flux d'argent en provenance de riches investisseurs et entrepreneurs de Chine continentale.
Les prix des immeubles résidentiels et commerciaux à Hong Kong ont été dopés par les flux d'argent en provenance de riches investisseurs et entrepreneurs de Chine continentale. (Crédits : Reuters)
Un gratte-ciel célèbre appartenant à l'homme d'affaires Li Ka-shing, un des plus riches de Hong Kong, a été vendu pour un montant record de plus de 5 milliards de dollars, indiquant que le secteur immobilier de Hong Kong ne montre aucun signe de ralentissement, a annoncé mercredi sa compagnie.

Le montant donne le tournis. Un gratte-ciel célèbre appartenant à l'homme d'affaires Li Ka-shing, un des plus riches de Hong Kong, a été vendu pour un montant record de plus de 5 milliards de dollars, indiquant que le secteur immobilier de Hong Kong ne montre aucun signe de ralentissement, a annoncé mercredi sa compagnie. La rumeur de la vente de ce gratte-ciel, le cinquième plus haut immeuble de la ville, a couru pour la première fois le mois dernier.

La holding CK Asset Holdings de Li a confirmé, dans un communiqué adressé à la Bourse de Hong Kong, que la vente de sa participation dans ce bâtiment a atteint 40,2 milliards de dollars de Hong Kong (5,15 mds USD) -- un record pour un immeuble de bureaux à Hong Kong, selon l'agence financière Bloomberg.  Selon le communiqué, l'acquéreur est C.H.M.T. Peaceful Development Asia Property Limited, enregistré aux îles Vierges britanniques.

Flambée de l'immobilier

Ce consortium est une structure mise sur pied spécialement pour procéder à cette acquisition, a précisé CK Assets dans son communiqué. Le principal actionnaire de ce consortium est China Energy Reserve and Chemicals Group, basé en Chine, a indiqué le quoditien chinois South China Morning Post, citant des sources proches de la transaction.

Les prix des immeubles résidentiels et commerciaux à Hong Kong ont été dopés par les flux d'argent en provenance de riches investisseurs et entrepreneurs de Chine continentale. Le prix de vente de cet immeuble de 73 étages dans le centre annimé de Hong Kong, a dépassé celui d'une transaction effectuée en début d'année, et qui concernait un centre commercial vendu pour 23,28 milliards HKD par le gouvernement à Henderson Land, contrôlé par le richissime homme d'affaires Lee Shau-kee.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/11/2017 à 3:56 :
C'est plus que l'ISF en France !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :