BTP : Olivier Salleron élu président de la fédération française du bâtiment

 |   |  336  mots
Le nouveau président de la FFB Olivier Salleron
Le nouveau président de la FFB Olivier Salleron (Crédits : David-Morganti)
Le patron de la fédération Nouvelle-Aquitaine du Bâtiment succèdera à Jacques Chanut le 12 juin 2020.

Jusqu'ici vice-président, président de la commission sociale de la fédération française du bâtiment (FFB), ainsi que patron de la fédération régionale Nouvelle-Aquitaine, Olivier Salleron a été élu, ce 20 mars, président de la FFB. Agé de 52 ans, il est président de l'entreprise de chauffage, climatisation et plomberie Salleron SAS, située à Périgueux (Dordogne).

"Une très bonne nouvelle" pour les aménageurs-constructeurs

Du fait de la crise en cours dans le secteur, sa prise de fonction n'interviendra qu'à l'issue du conseil d'administration du 12 juin 2020, date à laquelle Olivier Salleron succèdera, en bonne et due forme, à Jacques Chanut, lui-même élu en 2014.

"En ces moments chaotiques, c'est une très bonne nouvelle", réagit auprès de La Tribune le président de LCA-FFB Grégory Monod. "C'est un homme engagé et motivé qui sait discuter et qui s'inscrit dans la droite ligne de ce que nous avons connue jusqu'à présent", insiste celui qui est la tête du pôle maîtrise d'ouvrage du logement neuf, représentant près de 1.000 constructeurs de maisons individuelles, promoteurs immobiliers, aménageurs fonciers et rénovateurs.

Plus généralement, la Fédération française du bâtiment revendique 50.000 adhérents, dont 35.000 "de taille artisanale", qui représenteraient deux tiers des 140 milliards d'euros du chiffre d'affaires du secteur.

Un "bravo" du Medef

Sur Twitter, le nouveau patron du Bâtiment, premier employeur du pays, a également recueilli les félicitations du président du Medef.

Bravo Olivier (@OSalleron), c'est une magnifique mission que tu entreprends et que sauras accomplir avec succès dans des circonstances bien particulières ...
Tous unis contre le virus ! #COVID19https://t.co/Y4k3UGkCHI

— G Roux de Bézieux (@GeoffroyRDB) March 20, 2020

Le délégué général d'Enerplan, syndicat des professionnels de l'énergie solaire photovoltaique et thermique, Richard Loyen, lui souhaite aussi "bon courage". "Etre président, c'est savoir être sur le pont dans la tempête", philosophe-t-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :