Merck : les profits s'envolent grâce au rachat de Schering-Plough

 |  | 190 mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe pharmaceutique américain a dégagé 6,5 milliards de dollars de profits au quatrième trimestre, dopé par une grosse plus-value liée à la fusion avec Schering-Plough.

La fusion entre Merck et Shring-Plough s'est fortement répercutée sur les résultats de la nouvelle entité. Le groupe pharmaceutique a ainsi dégagé un bénéfice net de 6,5 milliards de dollars au quatrième trimestre. Ce résultat intègre à peu près deux mois de résultats de Schering-Plough, ainsi qu'une grosse plus-value liée à cette opération. La fusion entre les deux laboratoires a été conclue début novembre, pour un montant de 41 milliards de dollars.

Hors éléments exceptionnels, ces profits sont conformes à ceux dégagés au quatrième trimestre 2008 (1,64 milliard). Par action, ils ressortent à 79 cents, en ligne avec les attentes des marchés. Le chiffre d'affaires est quant à lui légèrement supérieur au consensus, à 10,9 milliards de dollars. Les analystes misaient sur 9,7 milliards.

Le laboratoire pharmaceutique estime que la première phase de sa restructuration lui permettra de dégager des économies de l'ordre de 2,6 à 3 milliards de dollars en 2012.  Il a confirmé son objectif d'un taux de croissance annuel cumulé du bénéfice par action non GAAP "dans le haut de la marge à un chiffre" sur la période 2009 à 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :