Sanofi sur le point de céder son activité recherche à l'Allemand Evotec

 |   |  222  mots
L'accord, qui a été présenté aux partenaires sociaux, pourrait être conclu au 1er semestre 2015.
L'accord, qui a été présenté aux partenaires sociaux, pourrait être conclu au 1er semestre 2015. (Crédits : Reuters)
Le groupe pharmaceutique français a annoncé être entré en négociations exclusives avec le groupe spécialisé dans la recherche. L'accord prévoit que l'Allemand maintienne l'emploi sur le site toulousain jusqu'en 2019.

Les grandes manœuvres s'accélèrent pour Sanofi. Le groupe pharmaceutique français a annoncé des négociations exclusives avec l'Allemand Evotec pour lui céder ses activités de recherche et de services technologiques toulousaines, mardi 2 décembre. Ce plan implique un investissement de 250 millions d'euros sur cinq ans pour Sanofi. Seule la plateforme support du site toulousain, qui regroupe 42 salariés, resterait dans le giron du Français. Elle aurait pour mission de participer à la création d'un parc de biotechs qui mettrait les compétences du groupe à disposition de startups.

Engagement pour le maintien de l'emploi

Le projet entre Sanofi et Evotec, qui concernerait 209 salariés, prévoit que le groupe allemand spécialisé dans la recherche s'engage à maintenir l'emploi sur le site toulousain jusqu'en 2019. En outre, l'accord, qui a été présenté aux partenaires sociaux, pourrait être conclu au 1er semestre 2015.

"Les principaux effets positifs de cet accord sont la sécurisation de l'emploi à vocation scientifique et technologique sur le site toulousain et la contribution d'Evotec au rayonnement de ce site", a affirmé lors d'une conférence téléphonique Malika Haimeur, membre du comité de direction de Sanofi R&D. Et d'ajouter: "Evotec a besoin de capacités supplémentaires et entend faire de Toulouse une base clé en Europe dans la recherche en oncologie."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :