Allergan : l'investisseur activiste Carl Icahn à la tête d'une participation "importante"

 |   |  415  mots
vant de prendre la direction d'Actavis, il était directeur général de Forest Labs, dont Carl Icahn était actionnaire et qui a été racheté par Actavis.
vant de prendre la direction d'Actavis, il était directeur général de Forest Labs, dont Carl Icahn était actionnaire et qui a été racheté par Actavis. (Crédits : © Brendan McDermid / Reuters)
Carl Icahn, qui n'a donné aucune précision sur son investissement, s'est déclaré confiant dans la capacité de Brent Saunders, patron du groupe pharmaceutique, à créer de la valeur pour les actionnaires.

À défaut d'une fusion réussie avec Pfizer, Allergan a au moins Carl Icahn derrière lui. L'investisseur activiste américain a annoncé mardi avoir acquis une "position importante" au capital du groupe pharmaceutique en précisant qu'il soutenait le directeur général, Brent Saunders.

Carl Icahn, qui n'a donné aucune précision sur son investissement, s'est déclaré confiant dans la capacité de Brent Saunders à créer de la valeur pour les actionnaires.

Dans un communiqué, le porte-parole d'Allergan, Mark Marmur, dit que le laboratoire n'a "aucune raison de croire que cet investissement a été effectué dans le but d'influencer les actions de la direction ou de prendre le contrôle de l'entreprise".

L'action Allergan gagnait 0,77% à 237,75 dollars vers 16h15 GMT, l'un des principaux soutiens de l'indice Standard & Poor's-500, qui cédait alors 0,25%. Allergan est sur le point de conclure la vente de son portefeuille de médicaments génériques à Teva Pharmaceuticals Industries pour 40,5 milliards de dollars (36,36 milliards d'euros). Brent Saunders a déclaré que, une fois cette transaction conclue, Allergan serait en mesure de faire des acquisitions pour un montant supérieur à un milliard de dollars.

     | Lire Carl Icahn, l'investisseur activiste qui terrorise les grandes entreprises

Deux hommes proches en affaires depuis longtemps

Brent Saunders a pris la tête d'Allergan lors du rachat de ce dernier par Actavis, dont il était déjà le directeur général. Le nouvel ensemble a pris le nom d'Allergan. Avant de prendre la direction d'Actavis, il était directeur général de Forest Labs, dont Carl Icahn était actionnaire et qui a été racheté par Actavis.

En tant qu'actionnaire de Forest Labs, Carl Icahn réclamait du changement au sein de ce laboratoire jusqu'à ce que l'ancienne direction décide de vendre l'entreprise à Actavis et que Brent Saunders en prenne les commandes en 2013. Carl Icahn affirme avoir soldé sa position dans Forest Labs lorsque l'entreprise a changé de mains.

L'investisseur a lancé un comité d'action politique doté de 150 millions de dollars pour réclamer une réforme fiscale supprimant la possibilité de "l'inversion fiscale" -la possibilité pour une entreprise de transférer son siège dans un pays au régime fiscal attractif à l'occasion d'une fusion-acquisition avec une société qui y est déjà installée. Il s'était opposé au projet de rapprochement entre Allergan et Pfizer, aujourd'hui abandonné, en arguant du fait qu'il se solderait par le départ vers l'Irlande de la dixième capitalisation boursière des Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :